5 conseils pour voyager autrement

Getty Image

Beaucoup de gens se contentent de partir en vacances. D'autres, font plus qu'un simple voyage, ils VIVENT le voyage. Voici cinq conseils pour voyager autrement.

 

Soyez ouvert aux rencontres

Bien souvent quand on voyage, on est dans un cadre bien délimité. Que cela soit celui de notre hôtel, de notre resort ou bien simplement celui du cercle de notre groupe de voyage, de nos amis. Il n’est pas forcément naturel de sortir de ce cadre. Pourtant, un voyage, un pays ne peut pas se résumer à un lieu géographique. Un pays, une ville, c’est aussi une population, une culture, des gens avec lesquels vous pouvez interagir. Sans pousser le concept et aller dormir chez l’habitant, essayez simplement de discuter avec les locaux. Ce vieux monsieur assis à côté de vous dans ce café a peut-être une histoire formidable à vous raconter sur sa ville qu’il connaît si bien. Soyez ouverts aux rencontres humaines.

 

Ne pas comparer à son pays

La meilleure façon de se gâcher le voyage consiste à comparer systématiquement tout à son propre pays. La nourriture sera différente, la température, les transports, les prix… ce n’est jamais ni mieux ni moins bien, c’est simplement différent. Il faut accepter ces différences sans les comparer, vous verrez, votre voyage n’en sera que plus agréable.

 

Admirer avant de photographier

Un des réflexes qui s’est développé chez certains voyageurs ces dernières années, c’est de photographier à outrance tout ce qu’ils voient, systématiquement. Devant eux peuvent se trouver les plus belles merveilles de Dame Nature, ils ne prendront pas la peine de regarder ce spectacle avant de l’avoir immortalisé en numérique. Et même quand un oiseau rare se pose sur une branche à quelques centimètres au-dessus de leur tête et risque de repartir d’une seconde à l’autre, ils préfèreront le capturer flou sur leur écran de téléphone intelligent plutôt que de simplement jouir de sa beauté. Essayez de regarder avant de photographier.

 

Ne soyez pas rigides

L’ouverture d’esprit, c’est comme la souplesse du corps, ça se travaille ! Cette ouverture passe par de nombreux paramètres, mais c’est de façon générale, une philosophie à développer. Ne suivez pas forcément à la lettre tous les conseils de votre guide de voyage. Servez-vous en comme d’une base, mais demandez aussi l’avis des habitants de la ville. Entre le moment où a été imprimé le guide et votre visite il s’est passé plusieurs mois voire plusieurs années et le restaurant très à la mode décrit dans le guide est peut-être devenu très mauvais entre temps. En demandant à un habitant, il vous indiquera peut-être un nouvel établissement vraiment bon qui vient juste d’ouvrir et qui n’est donc même pas encore dans votre précieux guide !

 

Servez-vous de tous vos sens

Un voyage c’est avant tout une expérience sensorielle. Quand vous vous promenez dans les rues d’une ville, quand vous déambulez dans les allées d’un marché, essayez d’ouvrir en grand les yeux, de ressentir toutes les odeurs, les bonnes et les moins bonnes, retirez les écouteurs de votre baladeur mp3 pour écouter les bruits qui vous entourent. Sur les marchés n’hésitez pas à goûter la nourriture qu’on vous propose, achetez-en quelques échantillons, vous pourriez être surpris de ce que vous allez ressentir comme saveurs nouvelles. Touchez les murs de pierre de cette ruelle, le bronze de cette statue. Laissez vos cinq sens en éveil. C’est ça aussi voyager !

Vous aimerez aussi