6 raisons de voyager seul au moins une fois dans sa vie

michele princigalli / Thinkstock

La plupart du temps que l'on voyage, on le fait à deux au minimum. C'est plus agréable, c'est plus sécuritaire etc. Pourtant, partir seul présente bien des avantages. En voici six.

Parce qu’on n’est jamais seul
On dit partir seul, mais il serait plus exact de dire partir sans des gens que nous connaissons. Car dans les faits, vous ne serez presque jamais seul, à part si vous allez faire du treking dans le désert, mais dans ce cas, il est préférable de ne pas le faire seul justement ! Quand on voyage seul, on rencontre forcément des gens, et on est beaucoup plus enclin à parler avec eux.

Pour sortir de sa bulle
Nous sommes tous pris la plupart du temps dans notre bulle. Que ce soit la bulle familiale, la bulle des collègues au travail, la bulle de son cercle d’amis. On s’y sent plus ou moins bien, mais la plupart du temps, ça donne des repères, on s’y attache, on s’y sent bien. La contrepartie, c’est qu’on n’en sort que rarement. En partant en voyage solo, on va faire exploser ces bulles et aller dans une bulle bien plus grande : la planète !

Pour mieux apprécier les autres
Quand on part, on casse le lien qui est parfois très fort avec nos proches. Partir seul n’est pas une façon de montrer son mépris ou son indifférence, c’est simplement de réaliser un voyage où l’on accorde de l’importance à soi et aux autres qu’on va rencontrer sur la route. Et quand vous rentrerez chez vous, vous apprécierez encore plus vos proches !

Pour ne pas avoir à faire de compromis
Partir à plusieurs, c’est souvent faire des compromis. On mange au resto Italien ce soir ? Non, je préfère Indien. On va faire de la raquette ou du ski ? Moi je préfère la luge… Il y a toujours des compromis à faire, que ce soit à petite ou à grande échelle. En partant seul, vous ferez ce qui VOUS plait vraiment.

Pour le sentiment de liberté
Même si ça peut faire peur, partir seul, c’est accéder à un sentiment de liberté absolu. Votre route se construit au fur et à mesure de vos envies, et c’est vous seul qui êtes en contrôle de vos activités. On est souvent soumis aux contraintes d’horaire, de travail, etc. Là, les seules contraintes seront celles que vous vous imposerez.

Pour se rencontrer
Partir seul en voyage, c’est avant tout partir à la rencontre de soi-même. On se découvre vraiment, loin de son cadre de vie habituel. Comment on réagit face à l’inconnu, face à l’aventure. Sommes-nous vraiment fait pour le voyage en solo ? Une seule façon de le savoir, c’est de l’essayer !

Bonne route !

par David Nathan