5 choses que tous les backpackers se doivent de savoir!

Backpacking

Avis aux amateurs et adeptes de voyages sac à dos, voici 5 choses que tout bons backpackers fait pour voyager en toute tranquillité.

Faire son sac comme un pro

Plier ses vêtements? Non merci, en bon bakcpacker, on maîtrise la technique du rouler-compresser! Et outre savoir vivre avec le strict minimum, on sait opter pour des vêtements et des accessoires de voyage pratiques et... efficaces!

Par exemple un savon qui lave TOUT et une serviette en microfibres qui prend moins d’espace et qui sèche plus vite. Et si vous voulez ramener des cadeaux, on se les procure à la toute fin du voyage ou on opte pour de petits souvenirs bien légers et assez solides, pour éviter quelques accidents.

Gérer l’argent et ses documents comme un as

Sac de voyage

unsplash.com

Apportez une grosse somme d’argent liquide pour couvrir la totalité du voyage: erreur!

Pour éviter d'angoisser partout où vous irez en raison de cette somme sur vous, vous avez une carte de crédit passe-partout et vous faites quelques retraits au besoin. Et vous prenez soin de diviser cet argent liquide dans différentes poches/compartiments inaccessibles aux voleurs.

Si vous voyagez à plusieurs, vous pouvez aussi payer chacun votre tour en liquide ou avec la carte (et faire le compte après, voir point 4!).

Par contre, si vous partez dans la cambrousse, ne vous attendez pas à trouver des guichets sur votre chemin… D’ailleurs, n’oubliez pas de scannez tous vos documents importants et de vous les envoyer par courriel, question d’y avoir accès en cas de besoin.

Être débrouillard et bien renseigné!

Planifier son voyage

rawpixel.com

Ce n’est pas tout d’avoir accès à vos applications et vossites (voir plus bas). Il faut aussi savoir faire preuve de jugement et être un peu rusé. C’est pourquoi vous vous êtes renseigné sur les moeurs du pays, les dangers associés, ce qu’on y fait et ce qu’on y fait pas.

À plus petite échelle, vous prévoyez toujours un peu de monnaie, vous avez enregistrez des points clés de votre itinéraire et êtes prêt (mesdames, surtout) à effectuer quelques acrobaties ou à employer quelques ruses lorsqu’il vient le temps d’aller au petit coin - quand celui-ci doit être improvisé.

Vous apprenez aussi les termes et phrases clés du genre: «où sont les toilettes», mais aussi «bonjour, pardon, êtes-vous ouvert, je ne comprends pas, je suis allergique, pouvez-vous m’aider», et plus encore... idéalement! Sinon, à vous le langage des signes et l'apprentissage 101 des gestes et paroles à proscrire selon votre destination.

Connaître les applications et les sites pratiques

Jeunes dans un parc avec vue sur la ville

unsplash.com

Que ce soit pour vous loger, éviter de vous perdre ou rencontrer des gens, vous consultez une panoplie de sites et d'applications pratiques.

Que ce soit Couchsurfing, Meetup - si vous voulez rencontrer des voyageurs d’un peu partout -, MapsMe pour avoir accès à vos cartes mais sans Internet (ce qui peut s'avérer fort utile!) ou Tricount - pour faire les comptes de groupe - un voyageur sachant naviguer (et qui sait demander l'avis des locaux, n'oubliez pas), sait toujours mieux voyager!

Être futé et vigilant, naturellement!

Bateau marchand en Asie

unsplash.com

Parlant de connaître les codes de la région, il faut parfois aussi savoir se fondre dans le paysage et éviter les pièges à touristes. L’un d’entre eux? Acheter de la marchandise à des prix… de touristes!

Si possible, allez dans les coins moins touristiques pour vous procurer souvenirs ou encore pour faire votre épicerie. Ensuite, apprenez à marchander et soyez vigilant. Par exemple, avant de rentrer dans un taxi, établissez avec le chauffeur le prix que vous êtes prêt à payer (après vous être renseigné sur les prix «normaux») et vérifiez qu’il connaît bien la destination. Comment? Avec votre instinct que vous avez aiguisé en cours de route!