Camper en solo avec les enfants

Enfants dans une tente la nuit

Pour décider d'aller planter sa tente seul avec un ou plusieurs enfants, il faut avoir un certain courage! Malgré cela, plusieurs parents ont pris le risque et, depuis, n'envisageraient pas leurs vacances autrement. Voyez, dans cet article, des trucs pour camper en solo avec les enfants.

Pour responsabiliser les enfants

En camping, vous serez surpris de constater à quel point vos enfants seront contents de vous aider avec les tâches du quotidien, qui font pourtant figure de corvée à la maison. C'est qu'en pleine nature, dans ce contexte si différent, n'importe quelle tâche peut prendre l'allure d'un jeu.

Ainsi, ils seront ravis de vous aider à cuire le repas sur le feu, d'aller chercher du bois mort en forêt, de collaborer au lavage des vêtements. N'hésitez pas à encourager les enfants à remplir eux-mêmes leur sac à dos avant le départ. Ils seront fiers que vous les traitiez comme des petits adultes, sans compter que vous apprécierez leur aide et pourrez prendre le temps de souffler un peu!

Le camping comporte aussi une dimension éducative; les enfants apprennent à connaître et à respecter la nature, tout en se familiarisant avec des techniques qui pourraient bien leur servir plus tard dans leur vie... Finalement, pour certains jeunes qui préfèrent généralement leur console de jeu aux terrains de sport, c'est l'occasion rêvée de se dégourdir les jambes.

Pour économiser

Quand on a des enfants, les vacances peuvent finir par coûter cher. Le camping est probablement la meilleure façon de voyager à moindre coût sans avoir à faire trop de sacrifices relativement au lieu ou à la qualité des vacances.

Si vous n'êtes pas équipé, rien ne vous oblige à tout acheter dès la première année. De nombreux magasins spécialisés offrent la location d'équipement à des tarifs avantageux. Il est également possible d'acheter du matériel usagé (n'oubliez pas d'en vérifier l'état avant la transaction).

Quelle que soit la décision que vous prendrez, cette dépense sera rapidement amortie. En effet, que vous optiez pour le camping sauvage ou sur un terrain, il vous en coûtera toujours moins cher que de louer un chalet, visiter un centre de villégiature ou résider à l'hôtel.

Stamp renard

Pour l'émerveillement et la différence

Pour les petits citadins, partir camper constitue un dépaysement assuré! Le contact avec la nature aura autant d'effet sur eux que si vous les ameniez au bout du monde. Vous serez surpris de l'enthousiasme et de la curiosité de vos enfants devant des choses comme les arbres, le silence, les étoiles et les petits animaux.

Le fait de dormir dans une tente où une roulotte, soit un environnement à leur mesure, suffit à rendre l'expérience magique pour eux. Vos gamins seront aussi ravis de pouvoir se coucher plus tard, d'avoir l'occasion de manger des choses que vous ne leur servez jamais à la maison. Ils vous verront d'un tout autre oeil! Et il y a de fortes chances pour que, seul avec eux, sans adultes pour vous rappeler à l'ordre, vous retrouviez vous-même votre coeur d'enfant pendant la durée des vacances.

Le camping avec un bébé

Si camper avec des enfants d'âge préscolaire ou scolaire est facilement envisageable, certains parents peuvent être plus réticents à l'idée d'amener un bébé en camping. On peut comprendre pourquoi. En camping, la notion d'hygiène a tendance à devenir élastique... Par ailleurs, l'absence de contrôle sur l'environnement (moustiques, froid, soleil, roches pointues, saleté) amplifie les risques pour un très jeune enfant. Finalement, un bébé peut être déstabilisé par un environnement si différent de celui auquel il est habitué et, par conséquent, devenir grognon.

Si vous êtes seul avec vos enfants, sachez qu'un bébé vous demandera énormément d'attention en camping, encore plus qu'à la maison. Vous devrez transporter beaucoup plus de matériel pour être à l'aise et assurer le bien-être du nourrisson, ce qui vous limitera peut-être dans vos activités.

Avec un bébé, il est recommandé de choisir un camping aménagé, où vous aurez plus facilement accès à de l'eau chaude, à un endroit pour disposer des couches souillées et parfois même à une buanderie. Vous serez peut-être rassuré de savoir que la civilisation n'est pas trop loin. Sachez aussi qu'une autocaravane ou une caravane seront mieux adaptées aux besoins des tout-petits qu'une tente. Les abris prêts à utiliser qu'on trouve dans certains lieux, notamment les « tentes » Huttopia qui sont disponibles dans plusieurs parcs nationaux, sont également un choix à envisager lorsqu'on voyage avec un nourrisson.

Stamp Hippocampe

À quoi faut-il penser avant le grand départ?

Vous retirerez beaucoup plus de plaisir de votre séjour si vous êtes bien préparé :

  • Pensez à apporter des vêtements chauds et des couvertures en nombre suffisant.
  • Ayez une trousse de pharmacie bien garnie pour soigner les petits et les plus gros bobos (n'oubliez pas la crème solaire; on n'en a jamais trop).
  • Avant de partir, ayez une discussion avec vos enfants pour leur expliquer ce qu'ils doivent faire en cas d'incident. Pour plus de sécurité, fournissez à chacun une carte de votre campement ainsi qu'un numéro de téléphone d'urgence. Dans le même ordre d'idée, renseignez-vous bien au sujet des services essentiels de la région que vous visitez.
  • Si vous envisagez de vous installer dans un camping aménagé, renseignez-vous sur les activités ou les installations qui pourraient amuser vos enfants.
  • Prévoyez des repas amusants qui sortent de l'ordinaire et à la préparation à laquelle chaque enfant peut participer. Pensez aussi à des collations faciles pour les petites fringales d'après-midi.
  • Prenez le temps de vous remémorer les chansons de feu de camp et les histoires effrayantes de votre propre enfance; le camping est l'occasion rêvée de les transmettre à votre descendance.
  • N'oubliez pas de vous armer de jeux de société pour les journées pluvieuses!

Jeanne Dompierre

Cet article est une gracieuseté du magazine Destination famille.

Magazine Destination famille