Le chemin de Compostelle : un pèlerinage inoubliable

Homme qui marche sur la route de Compostelle (Cammino de Santiago de Compostela)

Beaucoup de gens parlent DU chemin de Compostelle (Santiago de compostela). Mais en réalité, il serait plus juste d’évoquer LES chemins de Compostelle. En effet, les chemins menant vers Compostelle (en Espagne) sont toutes les routes de pèlerinage qui ont été empruntées par différents marcheurs. Cela dit, généralement, on retient quatre chemins principaux comme le montre cette carte :


Compostelle chemins principaux

  • La via Turonensis qui passe par Paris et Tours. 
  • La via Lemovicensis, qui passe par Limoges.
  • La via Podiensis qui tire son nom du Puy-en-Velay.
  • La via Tolosane, qui passe par Toulouse.

Un coup d’œil à la carte suivante permet rapidement de se rendre compte du nombre impressionnant de chemins secondaires. Certains viennent d'Italie, d'Allemagne, d'Angleterre, entre autres.


Carte St-Jacques-de-Compostelle  

En ce qui concerne l’Espagne, le plus emprunté est le « Camino francés », qui regroupe les itinéraires venant d'Europe. On l’appelle aussi la « Ruta interior » par opposition à la « Ruta de la costa » qui est le chemin historique des pèlerins européens.

Acte de foi ou plaisir du défi

Partir vers Saint-Jacques-de-Compostelle, c’est pour beaucoup l’expérience spirituelle de toute une vie. C’est un acte de foi qui s’inscrit sur du long terme et qui demande un certain sacrifice, au fil des jours. Mais le chemin de Compostelle, c’est aussi, pour certains marcheurs, un simple défi, une aventure sportive et touristique dénuée de signification spirituelle, mais ce n’est pas la majorité des cas.   

Compostelle couple qui regarde au loin
 Si un jour vous vous décidez à votre tour à devenir pèlerin et à suivre l’un de ces chemins, il y a certaines choses à savoir. 

L’hébergement

Selon le chemin que vous aurez pris, les tarifs varieront. Sur les chemins les plus fréquentés, on trouve de nombreux gîtes d’étapes, habitués à recevoir des marcheurs. Sur les chemins secondaires, les gîtes seront moins nombreux et le prix sera aussi plus élevé. Les autres options d’hébergement sont les chambres d’hôtes, les hôtels, les bivouacs (campement de nuit) et les lieux spirituels (monastères, presbytères, etc.). 

Budget

On estime généralement que le budget se situe entre 20 et 30 euros par jour. Mais tout dépendra aussi de vos choix d’hébergement. Le camping est évidemment l’option la moins dispendieuse. Ceux qui aiment le confort iront vers les options d’hôtel.

Suivre les flèches

Grâce aux différents balisages, on suit les chemins en direction de Saint-Jacques. Il y a notamment des flèches jaunes qui indiquent la direction, mais sachez que les différents départements traversés possèdent aussi un fléchage qui leur est propre. On voit également beaucoup le logo d’une coquille stylisée de couleur jaune sur fond bleu.

Balises Compostelle  

Documents à avoir

Avant de vous lancer, il vous faudra obtenir la crédencial, un document délivré par les associations ainsi que la créanciale qui est délivrée par l'Église. Ces documents vous permettront d’une part d’accéder aux gîtes réservés aux pèlerins, et d’obtenir la Compostela, une fois arrivé à Saint-Jacques-de-Compostelle.

Il vous faudra pour cela prouver que vous avez bien parcouru les 100 derniers kilomètres à pied ou bien les 200 derniers kilomètres à vélo ou à cheval. Il faudra que vous fassiez tamponner votre crédencial deux fois par jour dans les hébergements, les offices de tourisme, les mairies, les églises et tous les endroits qui pourront attester de votre passage. Il est valable à vie et sur tous les chemins menant à Saint-Jacques de Compostelle.  

Croix au sol - St-Jacques-de-Compostelle

Période idéale pour marcher

On conseille généralement de faire Compostelle de mi-avril à mi-octobre. Tout d’abord en raison d’une météo plus clémente, mais aussi, car certains lieux d'hébergements sont fermés en dehors de cette période. Le printemps est un des meilleurs moments, la nature s’éveille et on évite la période de grande affluence estivale. Le mois de septembre et la douceur de l’automne sont aussi très appréciés.

Stamp renard

La météo

Quand on se lance sur le chemin, on doit être bien au courant de la météo, surtout pour les passages dans les montagnes. Il est primordial de vérifier la veille si la météo n’est pas dangereuse pour l’aventure en montagne. Mais sur une période de marche aussi longue, attendez-vous de toute façon à marcher parfois sous la pluie!    Pour avoir plus d’infos, le site « Du Québec à Compostelle » est très bien fait et regorge de ressources et de liens utiles.   Êtes-vous de ceux qui ont mis le chemin de Compostelle sur la liste des choses à faire avant de mourir?

Église St-Jacques-de-Compostelle

Découvrez le Chemin de Saint-Rémi, un chemin de Compostelle version québécoise.

Choix de l'éditeur