Ces choses embarrassantes qu'on fait tous en voyage

Jeune femme qui pousse la tour de Pise

Soyons honnêtes, il nous arrive à tous de faire des choses embarrassantes en voyage. Parfois on s'en rend compte sur le moment, parfois quand on nous l'explique a posteriori. Voici quelques exemples classiques.

S'endormir sur son voisin

C'est arrivé à tout le monde en avion, surtout sur des vols de nuit. On s'endort et on se réveille, se rendant compte qu'on a la tête posée sur l'épaule de son voisin. Toujours un peu gênant.

Remettre du linge sale

Parfois en voyage, on n'a mal calculé le nombre de bobettes à apporter, ou on en a oublié certaines. Dans ce cas, soit on lave dans le lavabo ou sous la douche, ou bien on remet ses sous-vêtements usagés... Ce n'est pas très « grave » ni dangereux, c'est juste que l'idée est désagréable.

Être indisposé en l'air

Quoi de plus gênant que d'être indisposé quand on prend l'avion. Les gastro-entérites ne préviennent pas forcément quand elles débarquent. C'est encore plus gênant si vous êtes assis côté hublot et devez faire déplacer vos voisins toutes les 30 minutes! Et en cas de forte indisposition, vomir en public n'est jamais agréable.

Utiliser des mots inventés

On n'est pas tous polyglotte, loin de là. C'est arrivé à tout le monde de vouloir s'exprimer dans une langue étrangère quand on est en voyage et d'utiliser des mots français « adaptés » à la langue locale. On essaye le mot en mettant un « a » ou un « o » à la fin en Espagnol par exemple, on ne sait jamais. Cela peut sonner local, mais ne rien vouloir dire dans la langue! Si vous êtes à la plage et que vous dites « Por favor, una servietta », nous doutons que l'on vous donne une serviette qui se dit en Espagnol toalla.

Ne pas se laver

Une douche défectueuse, l'eau chaude qui n'arrive pas... il y a parfois des cas où l'on est bien obligé de « sauter » une douche. On n'en est pas très fier, mais cela peut arriver.

Ne pas connaître les codes culturels

Ne pas connaître les codes culturels d'un pays peut entrainer des situations gênantes. Être torse nu dans des pays orthodoxes, s'embrasser à pleine bouche en public dans des pays puritains, finir son assiette en Chine alors que c'est considéré comme une impolitesse... la liste est longue, alors renseignez-vous avant de partir!

Prendre les mêmes photos que tout le monde

Quand on va en Égypte, on se prend en photo devant les pyramides, en France c'est devant la tour Eiffel. Rien de plus naturel, mais ça peut devenir gênant quand on fait le coup du « je tiens le monument au bout de mes doigts » en jouant sur l'illusion d'optique. On est un géant qui tient la pyramide... on le poste sur Facebook et on est la 223 089e personne à faire cette photo loin d'être originale.

Comparer sans arrêt

Si vous comparez sans arrêt ce que vous trouvez dans le pays que vous visitez avec ce que vous avez « à la maison », vous allez forcément créer à un moment ou à un autre des moments embarrassants pour les locaux et pour vous-même.

Manquer de connaissances sur le pays

Ne rien connaître d'un pays que l'on visite peut engendrer des moments gênants. Demander à un Belge s'il est content de son président de la République alors que c'est une monarchie constitutionnelle le fera sourire certain!

La main gauche en Inde

Il faut le savoir, mais en Inde, la main gauche est utiliser pour essuyer son popotin, donc ne mangez pas avec cette main si on vous invite à souper.

Porter un sac banane

Évidemment, c'est très pratique un sac banane. On a à portée de main son portefeuille et son cellulaire, mais soyons honnête avec nous-même... ce n'est pas très joli! Mais quand on est en vacances à l'autre bout de la planète, il se produit un phénomène étrange : on perd le sens de la gêne et on arbore sans vergogne son sac banane.

par David Nathan