7 choses que l'on a tous ramenées de voyage (et qu'on n'aurait pas dû!)

Rapporter un souvenir de ses vacances, des cadeaux pour ses amis et sa famille, quoi de plus normal, on le fait tous et ça fait toujours plaisir, même si parfois les babioles offertes sont assez quétaines merci. Mais attention, on ne peut pas rapporter avec soi tout et n'importe quoi. Certains objets sont interdits...

Le sable et les coquillages

Rapporter du sable, c'est rapporter un peu du pays où on a passé ses vacances. On se dit que ce ne sont pas quelques grains de sables qui vont faire du tort à cette immense plage. Mais certaines plages sont fréquentées toute l'année et ce sont des millions de touristes qui viennent y poser leur serviette. Si chacun d'entre eux fait la même chose, il y a un impact sur la plage.

Si l'agence canadienne d'inspection des aliments autorise de rapporter de « petites quantités de sable provenant de plages d'eau salée » , il faut savoir que certains pays n'autorisent pas les touristes à repartir avec du sable ni des coquillages! C'est le cas de l'île Maurice ou des Seychelles. La Sardaigne lutte à ce sujet activement contre les voleurs et a même créé une page Facebook « La Sardaigne volée et pillée » dont le but est d'arrêter le vol de sable, de pierres et de coquillages. 

Il faut savoir qu'en rapportant ce genre d'objets, vous participez à la destruction et à l'altération de l'écosystème du pays. C'est aussi valable pour le corail.


Quoi déclarer aux douanes canadiennes


Animaux et végétaux

Il est tout à fait possible de rapporter de voyage des animaux. Mais pour cela, il faut que ça remplisse les exigences d'importation et de voyage de l'agence canadienne d'inspection des aliments. Il faut donc des documents officiels, on ne peut pas rapporter un animal sans cela.

Voici la liste en fonction de chaque animal. Il est par ailleurs interdit de façon formelle de rapporter de voyage des espèces animales menacées d'extinction ou bien qui sont possiblement porteurs de maladie. La convention de Washington protège plus de 30 000 espèces sauvages.

Dépasser les quantités

Quand on revient de Cuba, du Mexique ou de la République dominicaine, on rapporte souvent des alcools locaux comme du rhum. Il est tout à fait légal de le faire, mais si vous dépassez les quantités autorisées, vous tombez en revanche dans l'illégalité.

Le gouvernement a fixé les limites. Vous ne pouvez importer qu’une seule des quantités de boissons alcoolisées suivantes en franchise de droits et de taxes, au titre de votre exemption personnelle :

  • Vin : un maximum de 1,5 litre / Deux bouteilles de 750 ml de vin
  • Boissons alcoolisées : un maximum de 1,14 litre / Une grande bouteille standard de spiritueux
  • Bière ou ale: un maximum de 8,5 litres / Environ 24 cannettes ou bouteilles de bière ou d'ale de 355 ml

Même chose pour le tabac:

  • 200 cigarettes
  • 50 cigares
  • 200 grammes (7 onces) de tabac fabriqué
  • 200 bâtonnets de tabac

Les objets d'art

Si on peut bien évidemment rapporter des statuettes qu'on trouve chez les nombreux magasins de souvenirs, il n'en va pas de même avec les biens culturels : « Certaines antiquités et certains objets culturels ayant une valeur historique dans leur pays d'origine ne peuvent être apportés au Canada sans les permis d'exportation appropriés. Avant d’importer ces articles, vous devez d’abord communiquer avec Patrimoine canadien ».

Les contrefaçons

Dans de nombreux pays on trouve des contrefaçons. Montres, sacs de luxe, vêtements de marque... si vous achetez des objets « de luxe » à des prix défiant le bon sens (20$ pour un sac Chanel), vous vous rendez complice de la fraude et vous pourrez avoir des problèmes avec le service des douanes canadiennes.

Impossible de leur expliquer que vous pensiez acheter un véritable sac de marque à ce prix-là. Vous devez en effet avoir un justificatif d'authenticité concernant de tels produits. Si vous n'êtes pas en mesure de le présenter, vous vous verrez confisquer l'objet et devrez payer une amende calculée en fonction du prix réel de l'objet.

Poulet, attention danger

« En raison de la découverte de cas d'influenza aviaire hautement pathogène aux États-Unis, tous les produits de volaille crue et les produits de volaille et sous-produits de volaille qui n'ont pas été entièrement cuits, y compris les œufs et les aliments crus pour animaux de compagnie, qui proviennent de plusieurs États, ou qui y ont été transformés ou emballés ou qui sont expédiés à partir de ces États, sont interdits d'entrée au Canada jusqu'à nouvel ordre. Pour de plus amples renseignements, consultez ce site ».

Trop d'argent non déclaré

Si vous pouvez rapporter au pays autant d'argent que vous le voulez, voud devrez toutefois le déclarer à l’Agence des services frontaliers du Canada si la somme dépasse 10 000 $CAN (ou leur équivalent en devises étrangères). Cette règle vaut aussi bien si vous rentrez au pays que si vous en sortez.

Pour vous aider à ne pas faire d'impaires, voici ce que vous devez décaler aux douanes et 12 choses étonnantes que vous pouvez apporter avec vous en avion.