Combien de temps avant votre vol devez-vous arriver à l'aéroport?

Ditty_about_summer / Shutterstock

Combien de temps avant le décollage doit-on se rendre à l'aéroport? Cette question anodine peut être, chez certains couples, une vraie source de conflit. 1 heure? 2 heures? 3 heures ou même 4 heures? Entre peur de manquer l'avion et attente trop longue à l'aéroport, il faut choisir.

Pour pouvoir répondre à la question, il faut tenir compte de plusieurs facteurs. Selon que votre vol est un vol interne ou international, le temps recommandé variera en effet. De manière générale, on recommande d'arriver à l'aéroport entre 1h30 et 2h avant le départ pour les vols domestiques et 3h pour les vols internationaux.

Les recommandations d'Air Canada

Pour les vols domestiques, Air Canada préconise 90 minutes (1h30), les bagages pouvant être enregistrés 45 minutes seulement avant l'heure du décollage (sauf pour Toronto, 20 minutes maximum suffisent).

En ce qui concerne les vols au départ ou à destination des États-Unis, la compagnie recommande d'arriver 2h avant à l'aéroport, les bagages n'étant plus enregistrés une heure avant le décollage.

Pour les vols internationaux, Air Canada préconise également d'être à l'aéroport 2h avant le départ, mais spécifie que si votre avion décolle avant 10h, il est est préférable de venir 3h avant, car c'est la période de la journée la plus achalandée. Le temps d'attente aux différents points de contrôle peut en effet être plus long.

Le comptoir d'enregistrement

Il y a un paramètre absolument crucial à prendre en considération pour savoir jusqu'à quelle heure on peut arriver à l'aéroport, c'est l'heure de fermeture du comptoir d'enregistrement de la compagnie. Attention, cela varie selon les compagnies.

Sur Air Transat, tous les comptoirs ferment une heure avant le départ par exemple, quand Air Canada propose 45 minutes pour les vols internes. Vérifiez donc bien auprès de votre compagnie, sans quoi vous ne pourriez pas enregistrer vos bagages.

Savoir s'adapter

Il faut bien comprendre que le temps suggéré pour arriver à l'aéroport doit être pondéré par plusieurs facteurs. Selon ces facteurs, on prévoira « large » ou au contraire, on pourra se permettre d'arriver un peu plus « dernière minute ».

L'horaire

Votre avion décolle-t-il à 23h ou à 8h du matin? L'achalandage à l'aéroport ne sera pas le même. Il y a une forte affluence par exemple à Montréal Trudeau avant 11h du matin notamment car beaucoup de gens d'affaires s'envolent vers Toronto ou New York.

N'hésitez pas à vous renseigner auprès de votre compagnie ou de votre agent de voyage.

Le réseau routier

On ne le sait que trop bien, les embouteillages sont une énervante réalité avec laquelle il faut malheureusement composer, et c'est d'autant plus vrai quand il s'agit de se rendre à l'aéroport!

Si vous prenez la route à 3h du matin, vous n'aurez a priori pas à faire face aux embouteillages. En revanche, si vous devez partir de la maison à 7h du matin, c'est une autre histoire! Dans ce cas, choisissez l'option haute pour l'heure d'arrivée et partez bien à l'avance. Mieux vaut attendre 45 minutes de plus à l'aéroport que de rater son vol!

L'habitude

Si c'est la première fois que vous prenez l'avion, il y a de fortes chances que vous soyez un peu stressé, du moins que vous ne sachiez pas immédiatement où aller et comment enregistrer vos bagages. Dans ce cas, prévoyez d'arriver à l'avance.

Si au contraire, vous prenez l'avion 10 fois par mois, vous saurez très bien quand arriver pour ne pas rater votre vol.

Bagages à enregistrer?

Si vous avez des bagages à enregistrer, vous devez tenir compte de l'horaire de fermeture du comptoir d'enregistrement. Si vous arrivez après l'horaire maximum, vous serez coincé. Si au contraire vous avez une valise qui peut aller en cabine, vous pourrez arriver plus tard.

Période de l'année

Ne pas tenir compte de la période de l'année, des fêtes, des vacances serait une erreur. Un aéroport quelques jours avant Noël est très achalandé. Même chose le premier jour des vacances. Là encore, renseignez-vous et adaptez votre horaire d'arrivée en fonction.

Vers les États-Unis?

Ceux qui sont déjà allés aux États-Unis depuis Montréal le savent déjà, il faut passer les douanes américaines. Cette étape peut parfois être longue en cas d'achalandage. Les agents de l'immigration américaines doivent en effet poser plusieurs questions à chaque passager, sur leur destination, la raison de leur voyage, leur métier, etc. Ils doivent aussi prendre les empreintes digitales à chaque main, autant d'opérations qui prennent du temps.


En savoir plus sur les douanes


Gagner du temps

L'avantage d'arriver tôt à l'enregistrement si vous n'avez pas réservé votre siège, c'est de pouvoir le faire directement au comptoir. Vous aurez plus de choix que si vous arrivez à la dernière minute.

Pour gagner du temps à l'éroport de Montréal, on vous conseille d'utiliser le service gratuit SecurXpress. Cela vous permet de réserver un passage prioritaire à la sécurité et c'est disponible pour tous les départs sauf à destination des États-Unis. Vous devez simplement présenter votre téléphone intelligent avec le texto de confirmation à l'agent de l'aéroport et c'est tout, vous prendrez directement une file spéciale, évitant la file principale qui peut parfois être saturée et générer de longues minutes d'attentes.

Quelle que soit l'heure de départ de votre vol, on vous conseille de garder toujours un « tampon » pour parer aux imprévus de la vie (embouteillages, crevaison, taxi en retard, achalandage démesuré...).