Comment est calculé le prix des billets d'avion?

Yiu Yu Hoi / Getty images

Ceux qui prennent l'avion régulièrement et qui sont donc souvent en train de magasiner en ligne leur billet le savent bien, les prix changent souvent et ça s'apparente parfois aux cours de la bourse. Mais on observe un autre phénomène : entre le prix de base et le prix qu'on paye en bout de ligne (après les taxes), il y a une différence. Qu'est-ce qui explique ce phénomène? De quoi se compose exactement le prix d'un billet d'avion? Éléments de réponse...

Le Parlement du Canada reconnaît sans gêne que « Les consommateurs sont souvent scandalisés par la différence entre le tarif annoncé pour le billet d’avion et le prix qu’ils paient réellement. Cet écart s’explique par le fait que le montant affiché correspond généralement au tarif de base du transporteur aérien, auquel s’ajoutent de nombreux suppléments et taxes perçus au moment de l’achat ».

Billet avion

Crédit photo: ThinkStock (StockHype)

Comment nous allons le voir, le prix d'un billet d'avion dépend de plusieurs paramètres. Mais pour faire simple, disons qu'il est composé d'une part fixe, le prix de base et d'une part variable.

La partie fixe du prix du billet d'avion

La part fixe est le tarif de base, celui-ci est immuable et englobe les coûts incontournables que sont les salaires du personnel, l'achat des appareils et leur entretien, le carburant.

Ce prix inclut également pour les compagnies régulières le prix du repas et des boissons qui sont offerts pendant le vol, ce qui n'est pas le cas des compagnies à bas coûts.

La tarification variable

La part variable est ce qui va entraîner les changements dans le prix d'un billet d'avion. En effet, les nombreuses taxes qui composent cette partie du prix sont variables.

Les taxes d'aéroport

Les taxes d'aéroport ne sont pas immuables. Air Canada le rappelle d'ailleurs sur son site « Les taxes, les frais et les autres droits réels peuvent être modifiés et peuvent varier selon l'itinéraire ». En fonction de votre destination, vous ne paierez donc pas la même taxe.

Pour avoir un ordre d'idée, pour les itinéraires intérieurs, les frais peuvent aller de 7,12 $ CA à 14,25 $ CA pour l'aller. Pour les vols transfrontaliers, les frais vont de 12,10 $ CA l’aller, jusqu’à concurrence de 24,21 $ CA.

Les assurances

À noter que, selon le gourvernement du Canada, « de nombreux transporteurs aériens ont adopté un supplément pour les assurances après les attaques terroristes de septembre 2001 aux États-Unis, qui ont fait grimper considérablement le prix des assurances pour les compagnies aériennes ».

Les taxes gouvernementales

Bien sûr on doit payer la taxe sur les produits et services (TPS) fédérale (7%).

Le Québec impose également aussi une taxe de vente provinciale (7,5%) sur les billets d’avion.

Le Droit pour la sécurité des passagers du transport aérien (DSPTA)

Parmi les frais que vous payez on trouve aussi le Droit pour la sécurité des passagers du transport aérien (DSPTA). C'est le parlement canadien qui a imposé cette taxe pour compenser la hausse des dépenses gouvernementales liées à la sécurité des voyageurs aériens au Canada.

Depuis les attentats du 11 septembre 2001, les mesures de sécurité ont été renforcés, ce qui a un cout qui affecte le prix de votre billet.

Les frais d'améliorations aéroportuaires (FAA)

Il existe une autre taxe : les frais d’améliorations aéroportuaires (FAA). Ces frais sont perçus à l’aéroport au moment du départ ou parfois, au moment de l’achat du billet.

Par exemple en ce qui concerne Montréal, ces frais sont de 25$ CA, pour Edmonton, ils seront de 20$ et seulement 5$ pour Mont-Joli. 

Les autres suppléments

Pour les destinations internationales, plusieurs frais sont à prendre en considération.

Supplément carburant

Les transporteurs perçoivent un supplément carburant en vue d’atténuer la volatilité et les fluctuations des coûts d’exploitation associés au prix du carburant.

Pour les vols internationaux, le supplément carburant varie selon la destination.

Supplément de navigation

Le supplément de navigation perçu pour les vols internationaux à destination et au départ de certains pays est de 15 $ CA l’aller.

Frais et taxes d’États étrangers

Les taxes et les suppléments d’autres pays peuvent aussi s’ajouter aux tarifs annoncés pour les services internationaux. Par exemple, la redevance de service passagers qui s'applique pour le Royaume-Uni et son aéroport londonien d'Heathrow (24,58$) ou bien les frais d'immigration pour les États-Unis (7US$) etc. 

On trouve aussi certains frais liés à la vente du billet lui-même. En fonction du type de votre vol (court, moyen ou long-courrier) et du mode d’achat (en ligne, à un guichet ou par téléphone), de la classe de voyage choisie, les frais seront variables.

Quand on ajoute à toutes ces variables le fait que votre prix va changer selon le jour de la semaine où le billet est acheté, le nombre de jours avant le départ et la période de l'année, on comprend mieux pourquoi le prix d'un billet d'avion n'est jamais le même d'un vol à l'autre.

Sources : Parlement du Canada / Air Canada