Conseils pour faire un carnet de voyage

    À l'heure d'Internet et des appareils électroniques dont la plupart d'entre nous (ab)usons au quotidien, il peut sembler anachronique et désuet de tenir un carnet de voyage. Nous pensons au contraire que ce plaisir suranné est une activité très stimulante, qui peut se faire seul ou avec toute la famille. Voici nos conseils pour tenir votre carnet de voyage.
     

    Quel carnet choisir?

    Il faut bien être conscient qu'il existe autant de carnets de voyage qu'il existe de possesseurs de carnets de voyage! C'est un objet personnel qui peut prendre des formes radicalement différentes. Pour certains, le carnet sera un simple petit calepin sur lequel ils écriront quelques mots au stylo. Pour d'autres il s'agira d'un grand cahier sur les pages duquel ils vont non seulement écrire, mais aussi coller des photos, la feuille d'un arbre ramassée lors d'une balade en forêt, des dessins etc. Chacun personnalise son carnet selon ses envies, ce qui compte en fin de compte, c'est que le carnet vous ressemble! 

     

    Quoi apporter comme matériel?

    Le matériel dont vous avez besoin pour tenir un carnet de voyage dépendra de ce que vous souhaitez y consigner. Si vous avez des talents de dessinateur ou de peintre, pourquoi ne pas apporter dans votre voyage de quoi colorer les pages. Une paire de ciseaux, du scotch, et de quoi écrire et effacer, c'est la base pour tenir un carnet.

     

    Que mettre dans le carnet?

    Le carnet de voyage, c'est la mémoire de votre périple. À vous donc d'y mettre les choses qui vont vous permettre de vous en rappeler, même 10 ans plus tard. Écrire quelques lignes chaque jour sur les lieux visités, consigner les impressions qu'on a eues est une façon de fixer les choses dans le temps. On peut aussi y coller, y agrafer des cartes postale façon scrapbook, découper des articles de journaux locaux et les glisser entre deux pages. Il n'y a pas de limites à votre imagination.

     

    Osez l'originalité

    Votre carnet c'est un cadeau de vous à vous-même, donc n'hésitez pas à vous « lâcher lousse », personne ne le jugera. Soyez original, inventif, quétaine, drôle... vous aurez d'autant plus de plaisir le jour où vous ouvrirez à nouveau votre journal pour vous replonger dans votre voyage.

     

    Petits détails, grands souvenirs

    Parfois le souvenir d'un voyage, ça ne tient à pas grand chose, savourer une crème glacée à l'Italienne Place Saint-Marc par exemple. Le ticket de caisse de cette crème glacée pourra vous sembler insignifiant au moment où vous serez en Italie, mais il vous rappellera à jamais ce moment quand vous le verrez collé à la page de votre carnet, des années plus tard. Les petits détails, les petites choses d'hier donnent parfois des souvenirs impérissables.

     

    Garder vos carnets, transmettez-les

    À chaque voyage son carnet, ou bien un grand carnet pour tous les voyages, chacun sa technique pour conserver les souvenirs, même si la seconde option est plus dangereuse, un carnet égaré et ce sont tous vos souvenirs qui s'envolent avec lui. Cela dit, il y a une chose que vous pouvez faire, c'est de conserver vos carnets précieusement et les classer. Et pourquoi pas un jour, les donner à vos enfants ou à vos petits-enfants. Il y a de fortes chances que ça leur donne envie de tenir eux aussi, un jour, leur premier carnet de voyage.