7 conseils pour un voyage des fêtes sans anicroche

Le temps des fêtes bouleverse quelque peu nos vies quotidiennes, et donc aussi la façon dont nous voyageons. Voici donc les choses que nous vous suggérons de faire ou de ne pas faire pour votre voyage pendant cette période.

À faire: réserver à l'avance

C'est une évidence, mais il est bon de le rappeler quand même, les périodes des fêtes sont très achalandées et le prix des réservations s'envole très rapidement.

À ne pas faire donc : réserver à la dernière minute. Au mieux, vous allez payer plus cher votre billet d'avion, votre location de chalet ou de voiture, au pire, il n'y aura plus rien du tout à louer ou a réserver!

Le mot d'ordre est donc : AN-TI-CI-PA-TION!

À ne pas faire: emballer ses cadeaux pour prendre l'avion

À Noël, on s'offre des cadeaux, la plupart du temps, ceux-ci sont enveloppés. Si jamais vous devez voyager en avion, n'enveloppez pas vos présents, apportez plutôt le papier-cadeau avec vous ou achetez-en une fois arrivé à destination.

La raison est simple : les douaniers pourraient vous demander d'ouvrir vos colis pour en examiner le contenu! Vous auriez alors tout l'emballage à refaire.

À ne pas faire: voyager en même temps que tout le monde

Si vous pouvez le faire, évitez de voyager au moment exact où la majorité des gens vont le faire. Beaucoup de personnes n'ont pas le choix de se déplacer au plus proche des fêtes soit le 24-25 et le 31 décembre-1er janvier.

Si vous avez une marge de manœuvre en ce qui concerne la date, n'hésitez pas à arriver 2 ou 3 jours en avance ou à repartir 2 ou 3 jours plus tard, ça fera toute la différence!

À faire: utiliser une application de traffic

Ceux qui ont une voiture le savent bien, circuler dans une ville comme Montréal peut être un vrai casse-tête, et c'est d'autant plus vrai quand on arrive en période de fêtes. Tout le monde prend sa voiture pour aller magasiner et les rues deviennent vite saturées.

Utilisez des applications de circulations comme Sur la route ou bien l'option « Circulation » de Google Maps (c'est gratuit). Ça vous fera gagner du temps en évitant les artères les plus congestionnées qui apparaissent en rouge sur la carte mise à jour en temps réel.

À faire: prendre une valise cabine

Pendant les fêtes, les aéroports sont saturés et on peut passer beaucoup de temps à attendre, notamment aux carrousels à bagages.

Si vous pouvez, optez pour une valise qui vous suit en cabine, vous gagnerez beaucoup plus de temps que vous n'imaginez!

À faire: s'inscrire à la file rapide de l'aéroport

Quoi de plus ennuyeux et pénible que de faire la file quand on doit prendre l'avion? Peu de gens le savent, mais il existe pourtant une « technique » pour ne pas faire la queue à l'aéroport Montréal Trudeau, ça s'appelle SecurXpress.

SecurXpress permet de réserver un passage prioritaire à la sécurité et c'est disponible pour tous les départs sauf à destination des États-Unis. Vous devez simplement présenter votre téléphone intelligent avec le texto de confirmation à l'agent de l'aéroport et c'est tout, vous prendrez directement une file spéciale, évitant la file principale qui peut parfois être saturée et générer de longues minutes d'attentes. Et en plus, c'est gratuit!

À ne pas faire: partir en voiture sans l'avoir inspectée

Si vous n'avez pas controlé votre véhicule depuis longtemps, prendre la route pour de longues heures la veille de Noël par exemple ou le 31 décembre n'est pas sans risque.

La loi de Murphy étant ce qu'elle est, c'est précisément ce jour où il ne faut pas tomber en panne que vous allez tomber en panne! Et quand ça arrive en plein milieu de la campagne, une veille de nouvel an, votre party devrait être pas mal plate! Quelques semaines avant les fêtes: inspectez ou faites réviser votre voiture.

par David Nathan