Voyage + Bicyclette = LI.BER.TÉ

Voyage cyclotourisme

À la fin de 2015, j’ai décidé de quitter mon emploi, ma stabilité et mes pantoufles pour m’offrir un cadeau :) Je me suis dis qu’à 28 ans, c'était le moment où jamais pour en prendre plein la gueule. Mon projet ne cadrait pas avec le travail et j’en avais marre du boulot. J’ai fait le choix de placer le voyage en haut de ma liste de priorités pour finalement créer mon timing parfait.

J’avais soif de voyager et je rêvais de prendre le temps de visiter une région sans être pressée. Un voyage sac à dos ne m’aurait pas suffi, j’avais besoin d’y ajouter un peu de défi pour en ressortir plus forte! Comme j’adore le vélo, cette idée m’est venue en tête :

Voyage + Bicyclette = LI.BER.TÉ

J’ai donc planifié (avec surexcitation) mon premier voyage de cyclotourisme!!!

Le plan : voyager solo sur mon vélo avec tout l’équipement de camping (autonomie complète) dans l’Est du Canada.
La durée : 3 mois
L’itinéraire : Les routes empruntées seront choisies selon la proximité des côtes, la qualité de la voie cyclable et surtout, selon les conseils des gens de la place. Je détaillerai dans un prochain billet le chemin parcouru.

La période des préparatifs a été prenante mais vraiment agréable. J’ai eu l’appui d’une foule de personnes de mon entourage; cyclistes, pros du plein air, voyageurs à vélo. Faut dire que je suis plutôt bien entourée :)

J’ai choisi tous mes items avec soin selon les bons conseils de mes amis. Pour débuter : La BÊTE. J’avais déjà quelques vélos en ma possession, mais aucun ne répondait vraiment aux besoins de ce genre d’aventure.

J’ai trouvé sur Kijiji un bon vélo de cyclotourisme pour vraiment pas cher. J’ai ajusté quelques pièces pour l’adapter à ma physionomie et mes goûts et voilà; ma bécane était prête!

Pour le reste, voir l’ensemble du matériel que j’apporte avec moi. Tout est soigneusement placé à l’intérieur de ces 5 sacs étanches :

 

J'ai bouclé les valises 🤘🏼 Départ imminent! On se voit en septembre Montréal 😘🚴🏼💨🌈

Une photo publiée par Andrée-Anne Patry (@patrysurlaroute) le

 

Équipements cyclotourisme

Crédit photo: Andrée-Anne Patry

  • Souliers à clip / Chaussures de randonnée / Sandales
  • Pompe (pour gonfler les pneus)
  • Cahier & crayon / Écouteurs / Fil recharge (iPhone) / Clavier Bluetooth / Selfie stick
  • Casque / Cadenas & câble / Gourdes x3
  • Biolite CampStove et KettlePot (pour cuisiner et recharger le iPhone et les lumières)
  • Ustensiles / Ouvre-canne / Couteaux multi-usages
  • Mousquetons / Courroies élastiques
  • Étui imperméable (pour matériel électronique)

Équipements cyclotourisme

Crédit photo: Andrée-Anne Patry

  • Cuissards x3
  • Shorts décontractés x3
  • Camisoles x5 (cyclistes et décontractées)
  • Chandail lainage chaud
  • Veste manche longue contre le vent
  • Coquille, pantalon et recouvre-chaussures imperméables
  • Foulard tubulaire / Gants chauds / Manchons
  • Chamois (serviette de douche) / Drapeau du Québec (serviette de plage)
  • Gants de vélo / Casquette vélo
  • Maillots de bain (x2)
  • Bas de compression (après effort)
  • Sous-vêtements (x3)
  • Robe & chapeau (parce que je suis une fille)

Équipements cyclotourisme

Crédit photo: Andrée-Anne Patry

  • Trousse (produits nettoyants & soins corporels)
  • Sacoche de guidon (boite à lunch : gruau, barres, gels, épices)
  • Tente Hubba Hubba NX de MSR
  • Matelas de sol Prolite Plus de Therm-a-Rest
  • Sac de couchage momie pour femme ‑7 °C en duvet
  • Manteau en duvet dans son sac de compression (mon oreiller)
  • Sac à dos Osprey dans son sac de compression (pour randonnée)
  • Tie Wrap / Allumettes
  • Démonte-pneu / Chambres à air (x2) / Rustine (patch pour crevaison)
  • Huile à chaîne
  • Trousse de premiers soins
  • Graisse pour entretien de selle Brooks
  • Lumières (à vélo et frontale)
  • Outils de base

À la veille du départ, j’ai quand même quelques craintes; D’abord, les montées et le vent. Il faut dire que je ne me suis pas vraiment entraînée pour le voyage. Je suis une cycliste très ordinaire, loin d’être une athlète!

Ensuite, les blessures physiques. Pour éviter d’hypothéquer mon été à cause de blessures, je vais débuter le voyage avec des distances courtes et j’augmenterai le rythme au fur et à mesure, question de permettre à mon corps de s’habituer à ses nouvelles fonctions.

Lors de mon prochain billet dans 2 mois, j’aurai traversé la Gaspésie, le Nouveau-Brunswick, une partie de la Nouvelle-Écosse et l’Île-du-Prince-Edouard. Il me restera les merveilleuses Îles-de-la-Madeleine et le splendide Cap-Breton.

Souhaitez-moi un vent favorable!!