Les activités à faire au printemps

Enfin, il est là (ou presque), à nos portes glacées par l’hiver; le printemps arrive, lentement, mais il arrive. On va pouvoir en profiter pour faire des activités. En voici quelques-unes.

Randonnées

Parcs
Quoi de plus agréable que de prendre une marche en forêt en fin de semaine! On a de la chance au Québec, on a à disposition des milliers de kilomètres de randonnée. Face à ce choix immense, on vous conseille de consulter le catalogue dans lequel la SEPAQ a répertorié tous les sentiers accessibles dans son réseau. C’est bien fait, car elle donne pour chaque sentier sa longueur, le temps que ça prend en moyenne pour le parcourir et sa difficulté. Ainsi, si vous cherchez une randonnée courte du côté de Mont-Tremblant, vous pourrez emprunter la boucle « Lac-des-femmes » qui vous occupera pendant 2,7 km, soit 1 h 30 de plaisir pédestre.

Retrouver gratuitement le guide en ligne (pdf). 

Take a Kayak!

Kayak
Même si certains le pratiquent l’hiver, le canot ou le kayak sont, pour la majorité des gens, des activités auxquelles on préfère s'adonner quand les beaux jours sont là. Les options sont multiples : vous pouvez vous embarquer pour un canot-camping de plusieurs heures ou pour une petite sortie d’une heure sur le Saint-Laurent en plein cœur de Montréal. Kayak de mer ou de rivière, à vous de choisir ce qui vous plait le plus. Si vous êtes complètement débutant, le site de la Fédération québécoise du canot et du Kayak est un bon point de départ. Il vous permettra, entre autres, de trouver les différents parcours en fonction de votre région. 
 

Stamp renard

Courir

Jogging
Vous l’avez sans doute remarqué, on ne peut plus se balader sans croiser au bout de quelques minutes des joggeurs. La course à pied a connu un véritable essor depuis les dernières années et on peut désormais parler d’une tendance de fond bien plus qu’un phénomène de mode.

Et vous? Êtes-vous déjà parmi ceux qui courent plusieurs fois par semaine? Si ce n’est pas le cas et que vous voulez vous y mettre, sachez qu’il n’y a rien de plus facile. Une paire de chaussures de course, des shorts et c’est parti. Chaque semaine, des centaines de sportifs amateurs gravissent ainsi la montagne du Mont-Royal, par exemple, ou courent dans les rues pentues de Québec. La meilleure façon de trouver la motivation, c’est de s'inscrire à une course. Ne voyez pas trop gros au début, privilégiez les courses courtes comme les 5 km. Il y en a tout au long de l’année. Quand vous serez à l’aise avec ces distances, vous passerez à un 10 km, puis à un demi-marathon et qui sait, avec de l’entrainement, à un marathon complet de 42,195 km. Pour trouver toutes les courses en 2015, consultez courir.org.

Circuits gourmands

Circuits gourmands
Il n’y a pas que le sport qui nous fait faire des kilomètres. On peut parcourir le Québec, par exemple, en mode gourmand. Le circuit du paysan en Montérégie est un exemple de route agro-touristique. 194 kilomètres à la découverte de produits du terroir qui permettent de faire de l’autocueillette, de visiter des vergers, des fermes d’élevage tout en découvrant la région.

Stamp abeille

Si vous voulez vous lancer sur la route des vins, il existe des excursions en mini-bus organisées par Kava Tour, incluant la visite de trois vignobles plus un repas et d’autres qui se font uniquement l’après-midi avec la visite de deux vignobles, sans le repas. Vous pouvez également faire le circuit tout seul à vélo. 

Un spa nordique

Spa nordique
Pour faire la transition entre l’hiver et le printemps, certains n’hésitent pas à pousser le concept du froid-chaud jusqu’au bout, et pour cela, ils investissent les spas nordiques, ces endroits de détente qui jouent sur les différences de températures des eaux.

À Montréal, le Bota-Bota permet de vivre cette expérience. À Trois-Rivières, le spa Kinipi (en photo) offre aussi une bulle de relaxation chaud-froid-chaud-froid.