10 marchés aux puces québécois à visiter

Bijoux exposés dans un marché aux puces

Thinkstock - federicofoto

Il y a, au Québec, de nombreux marchés aux puces. En voici 10 parmi les plus intéressants. 

Marché aux puces St-Michel, Montréal

Le marché aux puces St-Michel est un marché aux puces incontournable de Montréal, paradis des chineurs qui disposent d’une centaine de stands pour chercher des trésors.

Marché aux puces métropolitain, Montréal

Du lundi au dimanche, le marché aux puces métropolitain de la grande région de Montréal ouvre ses portes. Produits pour faire du sport, articles pour bébé, pour la maison, vêtements… on y trouve de tout, même une piste de course géante!

Marché aux puces de St-Eustache

Vous avez trois jours par semaine (vendredi à dimanche) pour profiter de ce vaste marché aux puces de St-Eustache. Les gens viennent de Montréal pour y marchander. Inutile de dire qu'il est très populaire!

Marché aux puces de Sainte-Foy, Québec

Du côté de Québec, c’est au marché aux puces de Sainte-Foy que les amateurs de chinage se donnent rendez-vous  tous les dimanches de 8 h à 16 h de mai à octobre. On y trouve entre 100 et 400 vendeurs aussi bien amateurs que professionnels. Ce marché est dans la pure tradition des marchés aux puces avec des objets très hétéroclites.

Marché aux puces de Lachute

Le marché aux puces de Lachute est un marché aux puces historique puisque tout a commencé dans les années 50 par un petit encan de cultivateurs et de chevaux. Aujourd'hui, il est ouvert toute l’année 2 à 3 jours par semaine avec le mardi comme journée principale. Très populaire, le marché accueille jusqu’à 500 vendeurs pendant l’été. Outils, vêtements, breloques, matériel agricole, antiquité… le plus dur est de choisir!

Marché aux puces Jean-Talon, Québec

Si vous cherchez un livre d’occasion, un jeu vidéo vintage, des jouets des années 80, c’est au Marché aux puces Jean-Talon qu’il faut aller si vous êtes dans le coin de Charlesbourg. Cet immense marché, qui s’étale sur 125 000 p.c. de superficie intérieure, est ouvert à l’année du jeudi au dimanche. On y trouve aussi des restaurants, un marché public, du WiFi gratuit pour ceux qui veulent rester connectés et même un bingo.

Le Comptoir Emmaüs, Québec

Le Comptoir Emmaüs n’est pas, au sens strict du terme, un marché aux puces. C’est le bâtiment qui appartient à l’organisme de bienfaisance. Toutefois, on y trouve le même genre d’objets qu’aux puces. Vêtements, vaisselle, meubles, articles de sport, etc. sont vendus à de faibles prix sur les quatre étages du bâtiment... et pour la bonne cause.

Marché aux puces de Bromont

Dans la région de Bromont, on peut aller au Marché aux puces de Bromont toutes les fins de semaines de 9 h à 17 h. Plus de 300 marchands vendent sur ce marché qui possède par ailleurs un restaurant.

Marché aux puces de Saint-Hyacinthe

Été comme hiver, le marché aux puces de Saint-Hyacinthe accueille plus de 200 000 personnes par an qui viennent fouiner sur les étals de plus de 250 marchands. Attention, le marché est ouvert uniquement les dimanches et lundis. 

Le Marché Larose, Gatineau-Ottawa

Les Larose ont construit un premier bâtiment dans les années 1970. Depuis, le marché Larose n'a cessé de prendre de l’importance. Avec ses 70 000 pieds carrés de marchants à l'intérieur et 250 exposants à l'extérieur, il fait le bonheur des gens de la région Gatineau-Ottawa qui y trouvent aussi bien des articles neufs qu’usagés. 

Et vous, dans quel marché aux puces préférez-vous aller?