Petit guide pour observer des aurores boréales au Québec

Aurores boréales

Petejau via Thinkstock

Si vous n’avez jamais vu d’aurores boréales au Québec, nous ne pouvons que vous encourager à essayer d’en observer une fois au moins dans votre vie. C’est un spectacle de Dame Nature des plus majestueux auquel on puisse assister. Voici ce qu’il faut s’avoir sur le sujet.

Aurores boréales

Crédit photo: Petejau via Thinkstock

Où observer les aurores boréales?

Le mieux pour les observer, ce sont les hautes et les moyennes latitudes, situées au nord du 60e parallèle. Dans le nord de l’Alaska par exemple ou dans le Nunavik où les manifestations boréales se font presque tous les jours. Dans la capitale du Yukon à Whitehorse, de l’autre côté du pays, on peut également assister à de nombreuses manifestations dans des conditions excellentes.

Où les observer au Québec?

Il est aussi possible d'en observer dans les basses latitudes comme Montréal ou Ottawa, mais disons que c’est plus rare et qu’il faut pour ça que les éruptions solaires soient très puissantes. Ne perdez pas espoir, vous pouvez observer des aurores boréales au Québec! Dans les régions dites de basses lattitudes, il est statistiquement possible d'en voir de 1 à 3 nuits par mois.

Un expert a confié à la revue Espaces les meilleurs endroits du Québec où observer les aurores boréales:

  1. La marina de Saint-Michel-de-Bellechasse
  2. La halte routière à Saint-Jean-Port-Joli
  3. Le mont Apica dans la Réserve faunique des Laurentides
  4. Entre Saint-Fulgence et Monts-Valins, près de Saguenay
  5. À Cap-Chat, un peu partout au bord de l’eau
  6. À Saint-Mathieu-du-Parc, près du parc de la Mauricie

Pour pouvoir en observer, l’idéal est que la lune ne soit pas pleine, car sa luminosité diminue le phénomène, que l’on ne soit pas proche d’un grand centre urbain car la pollution lumineuse viendrait aussi perturber l’observation, et enfin qu’il n’y ait pas de nuages, pour des raisons évidentes!

Pour savoir s’il y a des aurores boréales proche de chez vous, vous pouvez consulter le compte twitter de l’organisme gouvernemental Aurora Max et sa page Facebook ou le site Météo spatiale Canada pour avoir des prévisions.

Il est toujours possible de consulter la page Facebook Aurores boréales du Québec, qui vous indique quand les conditions sont propices à leur formation au Québec.

Si vous voulez participer à un voyage au cours duquel vous pourrez observer les aurores boréales, il existe des agences spécialisées comme Aventures Inuit. Ils proposent par exemple le forfait "Les aurores boréales à Kuujjuaq sur la baie d'Ungava", un circuit de 4 jours à Kuujjuaq.

Aurore boréales

Crédit photo: Joe Rainbow via Thinkstock

Quand observer les aurores boréales?

Les mois les plus propices sont février, mars, septembre et octobre.

Généralement on estime qu’entre 22h et 3h du matin est le créneau pendant lequel on a le plus de chances d’en observer. Mais elles peuvent arriver avant et après ces horaires bien sûr.

Aurores boréales

Crédit photo: Joe Rainbow via Thinkstock

Une aurore boréale, c’est quoi?

Tout d’abord, il faut savoir que le terme générique n’est pas aurore boréale, mais aurores polaires. Les aurores boréales ne concernent en effet que le pôle nord. Pour le pôle sud on parle alors d’aurores australes.

C’est au soleil que l’on doit ce magnifique spectacle. L’étoile qui nous permet d’avoir chaud la journée est en effet responsable de ce phénomène. Explications. La température à la surface du soleil est si grande (5 400 ºC) qu’il se forme un vent circulant en continu. Ce vent est si puissant qu'il va permettre de transporter des particules à travers tout le système solaire. Pour atteindre la Terre, ces particules mettront entre 2 et 4 jours. Les pôles de notre planète se comportant comme de gigantesques aimants, ils vont attirer ces particules. C’est de l’interaction de ces vents solaires avec ce qu’on appelle notre haute atmosphère que naissent les aurores polaires.;

Pourquoi ces différentes couleurs?

Les différentes couleurs des aurores s’expliquent par la composition des vents solaires. Ce sont les différentes molécules qui donnent les couleurs. L’oxygène par exemple émettra du vert et du rouge tandis que l’azote sera responsable du bleu, du rouge et du violet.

Aurores Boréales

Crédit photo: Solarseven Via Thinkstock

Choix de l'éditeur