10 phrases que l'on ne veut pas entendre quand on prend l'avion

Avion frappé par la foudre

badahos

Prendre l'avion peut être anxiogène pour certaines personnes. Le stress d'arriver en retard, la peur de voler... voici ces phrases que l'on ne veut surtout pas entendre quand on prend l'avion.

1. « Nous allons traverser une zone de turbulences assez intense, veuillez rester attachés jusqu’à l’extinction du signal lumineux ».

Même si c’est courant, les turbulences ne sont jamais rassurantes et empêchent parfois longtemps de soulager un besoin naturel.

2. « Suite à un incident technique, nous sommes obligés de différer notre départ ».

C’est un peu comme à la loterie, l’attente peut être d’un petit quart d’heure, mais parfois, quand les choses vont mal, on peut carrément rester sur le tarmac plusieurs heures ou bien carrément se faire débarquer de l’avion et passer la nuit à l’aéroport.

3. Le passager à côté de soi : « J’ai un mauvais pressentiment… je sens qu’il va se passer quelque chose de grave pendant ce vol, je ne suis pas rassuré, et je me trompe rarement sur ce genre de choses ».


À moins d’être très cartésien et de faire complètement abstraction de ça, on ne peut pas dire que ce soit le genre de discours que l’on veut entendre quelques minutes avant de décoller.

4. « En raison de mauvaises conditions météo, nous devons atterrir à un autre aéroport que celui de notre destination initiale ». Voilà le genre d’annonce qui met rarement en joie les passagers. On sait que cela nous retardera de plusieurs heures, qu’il va peut-être falloir prendre une voiture de location pour atteindre la destination prévue etc., jamais une phrase que l’on veut entendre.

5. Ou encore quand le pilote dit « En raison d'un trop grand achalandage sur la piste d'atterrissage, nous allons devoir voler au-dessus de la zone, en attendant de pouvoir nous poser ». On s'entend alors penser « En espérant qu'une place se libère avant qu'on manque d'essence...» Des crashs du genre se sont déjà produits.

6. Un passager à un autre « Sur mon dernier vol, la climatisation est tombée en panne ».

Jamais rassurant de nous faire raconter des histoires d’incidents aériens, même si ceux-ci sont minimes. Une phrase encore moins agréable à entendre : « Sur mon dernier vol, l’avion a perdu une roue! ».

7. « C’est quoi ce bruit ? Biiiip Biiiip. À mon avis c’est pas normal ».
Dans ce cas, avant de commencer à paniquer, demandez au personnel de bord l’origine du bruit. Il y a 99% de chance qu’ils vous donnent une réponse qui vous rassure.

8. Un couple à côté de nous pour un vol de 10 heures : « Notre bébé fait ses dents et risque de pleurer une bonne partie du vol, nous nous en excusons d'avance ».

Dans ce cas-là, rien à faire. Il faut juste avoir de bons bouchons d’oreilles!

9. Sur un vol de plus de 12h de temps: « Le système de divertissement est malheureusement en panne. Vous ne pourrez pas regarder un film pendant le vol ».

10. Et la pire de toute:  « Y a-t-il un pilote dans l'avion ? ».
Sans commentaire...

Pour finir, voici, l'inverse: comment rendre son vol plus agréable.

par David Nathan