Pourquoi l'agent de bord vous demande-t-il d'ouvrir le hublot?

Ouvrir le hublot a l'atterrissage

Alexey Fedorenko | Shutterstock

Ceux qui prennent l'avion souvent le savent bien, quand on atterrit, le personnel de bord nous demande la plupart du temps d'ouvrir le volet du hublot. Même si vous êtes en train de dormir profondément depuis plusieurs heures, il faut ouvrir et laisser la lumière du jour entrer à l'intérieur de la cabine. Et si on atterrit par un jour radieux, ça peut être très violent pour les yeux merci!

Femme qui regarde par le hublot de l'avion

Alena Ozerova | Shutterstock

Mais savez-vous pourquoi il faut le faire et martyriser nos pauvres rétines? Le but de l'opération n'est certainement pas de vous permettre de profiter du paysage, la raison est liée à la sécurité.

En effet, en cas de problème à l'atterrissage, il faut évacuer l'avion le plus rapidement possible (moins de 90 secondes). Si la cabine est dans l'obscurité quasi totale, les passagers qui sortiront en plein soleil seront aveuglés puisqu'il faut un temps d'adaptation à nos yeux et ils ralentiront l'opération. En ouvrant les fenêtres des hublots, les yeux ont le temps de s'acclimater à la luminosité extérieure. 


À lire sur vos déplacements en avion


Une autre raison est liée au fait qu'en ayant toutes les fenêtres des hublots relevées, les membres d'équipage peuvent voir immédiatement s'il est préférable d'évacuer l'appareil de tel ou tel côté.   

Enfin, le fait d'avoir tous les hublots ouverts peut aider les secours qui sont à l'extérieur à voir ce qui se passe à bord de l'appareil, d'évaluer la situation en un coup d'oeil.

Et voici 10 choses que les agents de bord ne vous diront sûrement pas.

Sources : 

par David Nathan