Première fois au Nicaragua? Nos conseils!

User10095428_393 / Thinkstock

Ce n'est pas un hasard si le Nicaragua est 7e au classement des pays les plus heureux du monde (Happy Planet Index). Il règne dans ce pays une joie de vivre très communicative. Si vous allez visiter ce pays, voici ce que vous devez savoir avant d'y poser vos valises.

Sécurité

En ce qui concerne la dangerosité, il est important de faire preuve de prudence. Le site du gouvernement canadien le dit clairement : « Aucun avertissement n’est en vigueur pour l’ensemble du Nicaragua, mais il convient toutefois de faire preuve d’une grande prudence en raison de l’utilisation fréquente d’armes dans les activités criminelles ».

Comme dans pratiquement tous les transports en commun du monde, on se méfiera aussi des pickpockets dans les bus qui peuvent êtres assez bondés, facilitant de travail des voleurs. On évitera de se promener avec de grosses sommes d'argent, surtout le soir.

 

Private stuff. #solotraveler #nicaragua #beach #beachparty #hilux #surf #stayandwander #solotravel #toyota

Une photo publiée par marco_drouin (@marco_drouin) le

Transports

Il est plutôt aisé de se déplacer au Nicaragua. Vous trouverez un service de bus peu dispendieux avec un réseau très grand, mais ne vous attendez pas à monter à bord des véhicules les plus modernes de la planète...

Les taxis sont peu chers également et très pratiques. Si jamais vous louez une voiture, ne le faites pas directement à l'aéroport qui charge un peu plus cher. Prenez plutôt un taxi et aller louer votre véhicule au centre-ville.

La côte pacifique se visite très bien en voiture, plus que la partie des Caraïbes dont l'état des routes est plus endommagé.

Pour conduire au Nicaragua, « les Canadiens peuvent se servir de leur permis de conduire canadien pour un maximum de 30 jours. Pour les périodes de plus de 30 jours, ils doivent être munis d’un permis de conduire international ».

On peut aussi se déplacer en pangas qui sont des bateaux à moteur, certains endroits ne sont en effet pas accessibles par voie terrestre et aussi parce que c'est le fun comme moyen de transport!

L'espagnol

Essayer d'apprendre quelques rudiments d'espagnol, des expressions qui vous serviront avec les serveurs, les chauffeurs de taxi, au marché.

L'anglais est parlé par de nombreux Nicaraguayens, mais pas par tous et, parfois, savoir demander un prix ou commander de l'eau pétillante dans la langue du pays est très pratique et aussi très apprécié des locaux qui seront tout à coup plus ouverts.

Nicaragua

ThinkStock

Devise

La devise utilisé au Nicaragua est le córdoba.

Selon le site du gouvernement canadien, « La plupart des restaurants et des hôtels de Managua acceptent les cartes de crédit, mais on ne peut changer nulle part des dollars canadiens en devise locale. Le dollar américain est cependant largement utilisé. Prévoyez donc d'en changer avant votre arrivée au pays.

Papiers officiels

Les Canadiens qui se rendent au Nicaragua doivent présenter un passeport qui sera valide pendant au moins 6 mois après la date prévue de leur départ du pays. Les Canadiens doivent détenir une carte de touriste qui peut habituellement être obtenue à l'arrivée moyennant un droit de 10 $US, payable en argent comptant. 

Marchander

Il n'est pas rare de devoir marchander les prix de ce qu'on achète. N'hésitez pas à le faire, c'est tout à fait courant ici.

Saison des ouragans

Avant de réserver votre voyage, ayez conscience que la saison des ouragans s’étend de juin jusqu’à la fin de novembre.

Le National Hurricane Center (en anglais) donne des informations très précises et à jour, à consulter une fois sur place.

Activité sismique et volcanique

Le Nicaragua se trouve malheureusement dans une zone de grande activité sismique et il y a parfois des tremblements de terre qui peuvent causer des dégâts. Essayez de vous tenir informés en ce qui concerne les mesures d’urgence mises en place par votre hôtel.

On trouve aussi au pays une activité volcanique. Les volcans Telica, Momotombo, San Cristóbal, Cerro Negro et Santiago font notamment partie des volcans qui peuvent provoquer des chutes de cendres et des émanations de gaz dangereuses. Surveillez donc les bulletins de nouvelles locales.

Quand y aller?

Vous pouvez aller visiter le Nicaragua en haute saisson (de décembre à avril), vous aurez du soleil, un temps sec, mais il y aura par définition plus de monde et pour paierez un peu plus cher.

En basse saison, il y a la saison des pluies, mais le prix du voyage est en général moins cher et il y a moins de touristes. À vous de voir ce qui est le plus désagréable.

Hébergement

On trouve toute la gamme des hébergements au Nicaragua, des hôtels de luxe à des lieux de résidence vraiment sommaires. Les hospedajes sont des petits hôtels assez économiques qui permettent de garder son budget serré.

De façon générale, le prix des hébergements au pays est vraiment avantageux par rapport aux pays voisins.

Puisque l'on parle d'argent voici 8 façons de voyager gratuitement (ou presque!).