Première fois en République dominicaine? Nos conseils

République dominicaine

Cayo Levantado, Samana Wikipédia

Si vous envisagez d'aller passer vos prochaines vacances en République dominicaine et que vous n'y êtes jamais allé, voici ce que vous devez savoir sur le pays pour profiter pleinement de votre premier voyage.

La carte de tourisme

Pour aller en République dominicaine, vous devrez obtenir une carte de tourisme (10$). Elle a une validité d’un an à compter de la date d’achat et elle est valide pour une visite de 30 jours pour une personne qui ne pourra l’utiliser qu’une seule fois. Elle peut s’acheter dans les points de vente qui se trouvent dans tous les ports d’entrée du pays et dans les ambassades et consulats dominicains à l’étranger ainsi que dans les agences de voyage. Elle peut aussi s’acheter en ligne sur ce site.

10 000$ maximum

La devise locale est le peso dominicain (RD$). C’est rarement le cas, mais si vous comptez arriver au pays avec plus de 10.000 US$ en liquide, vous devrez déclarer la somme dans un formulaire de douane.

Pourboires

En République dominicaine, les factures incluent déjà le pourboire de 10%. Si vous avez aimé le service, il est courant de laisser 10% de plus. Pour les taxis, le pourboire n’est pas obligatoire, mais évidemment très apprécié.


Choix de l'éditeur

 

Sécurité

La République dominicaine n’est pas un pays dangereux. Il faut néanmoins appliquer les mesures de sécurité de base. On vous déconseille de vous promener seul la nuit dans les quartiers peu achalandés, d'avoir sur vous beaucoup d’argent en liquide, de montrer à outrance des signes extérieurs de richesse…  

Sachez qu’en cas de problème, il existe le Cestur (Forces de Surveillance Touristique Spéciale), une entité en collaboration avec la Police Nationale et le Ministère du Tourisme. Si vous êtes victime d’un délit, Cestur vous aidera à trouver un bureau de police pour y remplir une déposition et demander une assistance.

Transports

Il y a un métro à Saint-Domingue depuis 2009. Il comporte 2 lignes (Nord-Sud / Est-Ouest). Pratique, mais évitez de le prendre aux horaires de sortie de bureau!

Pour les taxis, vous avez le choix entre prendre un taxi privé (200 RD$) ou bien d'opter pour un taxi collectif (concho). Beaucoup moins cher (25 RD$), ce taxi prendra aussi plus de temps, il fera son trajet en fonction des différents clients et vous serez peut-être serrés, jusqu’à 6 dans la voiture.

Les « motoconchos » sont des mototaxis qui vont vite et se faufilent dans la circulation, parfois avec un peu d’adrénaline en prime. Fixez le prix avant d’embarquer.

Les grandes villes comportent des réseaux de bus, mais il est très avantageux sur le plan financier de prendre des bus pour relier différentes villes. Les bus Metro desservent par exemple Saint-Domingue, Santiago, Puerto Plata et Sosúa. Les bus de Caribe Tours relient tous les jours Saint-Domingue à Barahona, Cabrera, Jarabacoa, Montecristi, Nagua, Puerto Plata, Rio San Juan, Samaná, Sánchez, Santiago, Santo Domingo, Sosúa et d’autres villes de la République dominicaine. 

Si vous voulez faire vite (et que vous en avez les moyens) il y a aussi l’hélicoptère.

« Dominican Time! »

C’est une expression que l’on entend souvent, surtout quand on donne rendez-vous à quelqu’un et que celui-ci est en retard. « Dominican Time! » lancera-t-il avec sourire, comme si cela excusait le retard. L’heure dominicaine, comme c’est d’ailleurs souvent le cas dans d’autres pays des Caraïbes, est en effet une façon de prendre son temps et de ne pas forcément jouer la carte de la ponctualité. Sachez-le sinon… armez-vous de patience.

Température

L’été, les températures varient de 32°C le midi à 21°C le soir. Mais en hiver, la température peut descendre jusqu’à 18°C et dans les hautes montagnes de Jarabacoa par exemple, on atteint les 10°C le matin et on passe la barre du zéro dans les plus hautes montagnes. Renseignez-vous donc en fonction d’où vous allez, et de la saison car vous pourriez avoir besoin de linge chaud.

Électricité

Pas d’adaptateur à apporter en République dominicaine, le voltage est de 110 volts, comme au Québec.

Horaires d’ouverture

Les grands centres commerciaux en ville ferment à 21h et sont ouverts le dimanche de 9h à 20h. Les restaurants restent généralement ouverts et servent des repas jusqu’à minuit du dimanche au jeudi, et jusqu’à 2h du matin le vendredi, le samedi et les jours fériés.

La zone coloniale by night

Un des endroits les plus typiques et les plus visités de Saint-Domingue, c’est la zone coloniale. Si la journée ce quartier de la ville est rempli de touristes, le soir venu, les locaux investissent les lieux. Pour une soirée plus authentique, allez-y après 19h dans l’un des restaurants face à la place, c’est magique!

Mamajuana

Si au cours de votre séjour on vous propose de goûter de la mamajuana, ne prenez pas peur, on ne cherche pas à vous vendre de la drogue! Même si ça ressemble à « marijuana », cela n’a rien à voir. Il s’agit en effet d’un cocktail à base de rhum et de morceaux de bois de Gaïac. Les Dominicains en vantent les vertus aphrodisiaques.

Distributeurs d’argent

La République dominicaine est un pays où l’argent comptant est très utilisé. Les cartes de crédit le sont beaucoup moins. On vous encourage donc à privilégier les espèces, mais évidemment à ne pas vous promener avec tous vos billets sur vous, laissez-en dans le coffre de l’hôtel. Sachez par ailleurs que la plupart des guichets automatiques ne vous délivreront que de 155$ à 310$ maximum.

Demander sur les conditions de l’eau

La signalisation concernant les conditions de sécurité de la mer n’est pas forcément très développée. Il est donc conseillé de se renseigner avant de partir nager.

Oser le centre de la république

La majorité des touristes vont sur les côtes, c’est un peu normal, c’est là qu’on trouve les plus belles plages! Mais si vous avez l’occasion d’aller au centre de l’île, vous serez surpris par la beauté de cette partie du pays et de toutes les activités que vous pourrez y faire (randonnée en montagne, balade à cheval, rafting…).

Vive le golf

Si vous êtes un amateur de la petite balle blanche, sachez que la République dominicaine est un des endroits les plus adaptés et les mieux fournis en ce qui concerne les parcours de golf. Il y en a 25, dessinés par les meilleurs concepteurs le long des côtes. 

Applaudir à l’atterissage

Ne soyez pas étonné si ça applaudit quand l’avion atterrit. En République dominicaine, c’est une tradition. 

Vive le klaxon

Si vous louez une voiture, il y a une chose qui devrait vous surprendre, c’est l’emploi systématique du klaxon. Contrairement à l’usage qu’on en a chez nous (en cas de danger ou pour prévenir), le klaxon sera en République dominicaine utilisé très fréquemment. N’hésitez pas à faire pareil! 

Source : République dominicaine; Tout ce dont vous rêvez