Que faire si vous aviez prévu un voyage dans une zone sinistrée par une catastrophe?

Que faire si vous avez prévu un voyage dans une zone sinistrée par un ouragan, un tsunami, un séisme, une tornade ou tout autre catastrophe?

L'ouragan Irma a récemment provoqué des dégâts colossaux sur plusieurs secteurs des Caraïbes. Son impact a eu des répercussions directes sur les habitants des zones touchées comme sur les touristes dont certains sont restés coincés sur place plusieurs jours.

Certaines destinations touristiques sont ainsi détruites en grande partie et ne permettent plus de recevoir les touristes, comme c'est le cas de l'île de Saint-Martin. Que faire si vous avez un voyage prévu dans une zone sinistrée?

S'informer

Avant de prendre une décision, certains voyageurs voudront savoir quelle est exactement la situation à destination. Le resort, l'hôtel qu'ils ont réservé sont-ils en état de recevoir des touristes ou pas? Ils baseront leur décision à partir de ces informations.

Avant de prendre une décision, il est important de s'informer sur la politique ouragan de sa compagnie aérienne ou de son voyagiste (si la destination a vécu un ouragan). Ces politiques diffèrent d'une compagnie aérienne et d'un voyagiste à l'autre.

Air Transat par exemple spécifie que vers Cuba « Nos opérations aériennes vers Cayo Coco et Cayo Santa Maria sont suspendues jusqu’au 31 octobre 2017. Nos opérations se dérouleront normalement vers Holguin, et un vol est prévu dès ce vendredi 15 septembre 2017. En ce qui concerne Varadero, nous prévoyons reprendre nos opérations vers la destination à compter du 22 septembre 2017 ».

Vacances Air Canada informe sur son site les voyageurs « qui ont planifié un voyage vers Varadero et dont le départ est prévu d'aujourd'hui au 30 septembre, 2017 inclusivement, que tous les vols sont annulés. Nous désirons aussi informer tous les voyageurs qui ont planifié un voyage Cayo Guillermo, Cayo Coco, Cayo Santa Maria, or Santa Clara et dont le départ est prévu d'aujourd'hui au 31 octobre, 2017 inclusivement, que tous les vols sont annulés ».

Les informations sont mises à jour au fur et à mesure pour chaque destination. « Nous avons présentement des équipes à destination qui sont en train d’évaluer l’étendue des dommages, afin de pouvoir mieux évaluer la suite des actions » dit Jennifer Desharnais de Vacances Air Canada.

Dans ce cas-là les compagnies proposent de faire une réservation pour une date ultérieure. 

Partir ou non?

Si les vols sont maintenus vers la destination qui vient d'être sinistrée, vous avez plusieurs options : soit de partir comme c'est prévu, soit d'annuler le vol et d'obtenir un remboursement, soit de décaler votre date de voyage ou bien encore d'obtenir un crédit-voyage.

Quand les vols sont annulés, vous pourrez obtenir un remboursement complet, changer de destination de voyage ou de date.

Obtenir de l'aide et contester

En cas de litige, il est important de faire valoir ses droits.

« Beaucoup de voyageurs sont mal informés en ce qui concerne leurs droits pour une simple raison : il n'existe pas encore une charte du voyageur qui établirait de façon définitive toute la législation concernant les vols interne du Canada et ceux en partance et en direction du pays, explique Jacob Charbonneau, co-fondateur et PDG du site d'aide aux voyageurs Vol en retard. Si l'on veut contester une décision, le voyageur peut s'adresser au Fonds d’indemnisation des clients des agents de voyages, à l'office de transport du Canada  ou aux petites créances ».

En ligne depuis 2016, le site Vol en retard défend les droits des passagers, les informe et les aide à obtenir des compensation. Les voyageurs en litige ne payent le site que s'ils obtiennent une compensation. Selon son PDG, plus de 5 000 passagers ont déjà obtenu gain de cause.

Faire jouer une assurance annulation personnelle

Si un voyageur a souscrit une assurance annulation personnelle, il peut la faire jouer à condition que le Gouvernement du Canada ait émis un avis d'évitement de la destination, comme c'est le cas à ce jour avec Saint-Martin.