Quoi savoir avant de louer sur Airbnb?

Appartement de New-York

Medioimages/Photodisc / Thinkstock

Avec plus de 1,5 million d'annonces, 34 000 villes concernées dans plus de 190 pays, la plateforme de location et de réservation de logements de particuliers, Airbnb est devenu un incontournable joueur du secteur immobilier. Voici ce qu’il faut savoir avant d'utiliser ce site qui a révolutionné le domaine.

Les charges et les frais

Que vous soyez hôte ou locataire, il y a des charges à payer. De 6% à 12% quand on loue une chambre. Les loueurs sont chargés 3%. Sachez que les hôtes peuvent également imposer des frais de nettoyage et un dépôt de garanti pour couvrir d’éventuels dommages.

Photographes professionnels

Si de nombreuses photos d’appartements et de maisons sont prises par les propriétaires eux-mêmes de façon amateur, sachez que Airbnb dispose de photographes professionnels qui sont mis à disposition des utilisateurs de façon gratuite et cela pour que les annonces soient plus attractives.

Le site spécifie à ce propos: « Faites appel à un photographe professionnel: c'est gratuit! Les logements photographiés par des professionnels peuvent se placer en meilleur rang dans les résultats de recherche ».

Quand certains utilisateurs abusent

Certains utilisateurs particuliers d’Airbnb louent leur maison secondaire ou leur appartement pratiquement à l’année longue. Cela génère évidemment une jolie somme à la fin longue, mais cela ressemble à une activité hôtelière déguisée et c'est un phénomène qui commence à inquiéter de plus en plus. Quand on est un hôtel, on doit payer certaines taxes professionnelles, ce que ne font pas les utilisateurs du site.

Il y a des villes comme Charlottesville, New York, San Francisco, Paris et Québec qui essayent de contrôler l’expansion de ce phénomène. Charlottesville aux États-Unis par exemple impose ainsi depuis quelques mois à ses habitants qui souhaitent louer via Airbnb, de se procurer une licence d'exploitation professionnelle. Au Québec, notre ministre du Tourisme Dominique Vien a exprimé le souhait de revoir la réglementation, elle a d’ailleurs présenté le projet de loi 67 qui vise à améliorer l'encadrement de l'hébergement touristique. À Paris, on a assisté à une vague de contrôle dans 80 immeubles pour chercher les multipropriétaires qui abusent de ce site. En tant que locataire, vous ne risquez rien.

En cas de dégats

Airbnb n'est pas une société d'assurances et se dédouane de ce qui peut se passer dans les appartements loués en termes de dégats. «Aibnb n'exerce aucun contrôle concernant le comportement des hôtes, des voyageurs et autres utilisateurs du site, de l'application des services ou concernant les hébergements. Airbnb exclut toute responsabilité relative aux annonces et aux hébergements».

3 niveaux d’annulation

En matière d’annulation, Airbnb propose 3 « degrés » de conditions: flexibles, modérées et strictes.

  • Flexible : Pour bénéficier d'un remboursement intégral, l'annulation doit intervenir 24 heures avant l'heure locale d'arrivée.
  • Modérée : Pour bénéficier d'un remboursement intégral, l'annulation doit intervenir 5 jours pleins avant l'heure locale d'arrivée indiquée sur l'annonce.
  • Stricte : Pour bénéficier d'un remboursement de 50 %, l'annulation doit intervenir 7 jours pleins avant l'heure locale d'arrivée indiquée sur l'annonce

Il existe même des degrés supplémentaires en fonction du nombre de jours.

Pas d’argent comptant

Airbnb n’accepte pas les transactions en argent comptant entre les hôtes et les locataires.

Pas de contrôle de sécurité

Le site ne fait pas de contrôle sur chaque utilisateur et ne peut donc pas garantir si telle ou telle personne est fiable ou pas. C’est à l’utilisateur de déterminer lui-même s’il estime que l’utilisateur avec lequel il entre en contact est fiable ou non.

Airbnb donne néanmoins des conseils en matière de sécurité et encourage les hôtes à leur donner une pièce d’identité qui sera vérifiée, pareil avec un numéro de téléphone et un courriel.

Les villes les plus chères

Selon le site Go Euro, voici les 5 villes les plus chères sur Airbnb:

  1. Boston
  2. Cancun
  3. New York
  4. Dubaï 
  5. Macao

Et voici pour conclure, 10 maisons originales à louer sur Airbnb.

Source: Mashable