Les croisières transatlantiques

Le Queen Mary 2 de la compagnie Cunard

Le Queen Elizabeth, le Queen Mary 2, Le Britannia, le France et le Titanic… Ces paquebots mythiques ont tous été conçus pour traverser l’océan Atlantique, de l’Europe à l’Amérique du Nord avec, à leur bord, des passagers et marchandises.
 
Si l’avion est aujourd’hui davantage sollicité pour voyager d’un continent à l’autre, les croisières transatlantiques sont encore très prisées par les vacanciers en quête d’expériences inoubliables.

Pourquoi, une croisière transatlantique?

On peut opter pour ce mode de transport pour d’autres raisons, comme l’incapacité ou la peur de prendre l’avion, mais aussi pour la quiétude que ce genre de voyage apporte, notamment grâce aux longues journées en mer pendant lesquelles l’air marin nous chatouille le nez.
 
Une autre donnée à ne pas négliger; le décalage horaire que l’on vit progressivement tout au long de la traversée, peu importe de quel bord de l’Atlantique on l’amorce.

Choisir sa croisière transatlantique 

Croisière transatlantique rime souvent avec luxe inaccessible. Pourtant, de nombreuses compagnies multiplient leurs offres, tant en terme d’itinéraires, que de budgets.
 
Ces traversées de l’Atlantique, qui peuvent durer de 5 jours à plus d’un mois, sont très différentes d’une compagnie à l’autre.

Itinéraire et escales

La réputée Cunard Line est la seule compagnie à proposer une liaison transatlantique régulière à bord du Queen Mary 2 entre les mois d’avril et décembre.
 
Fidèle à la tradition, il navigue entre Southampton, au Royaume-Uni, et New York, et ne fait en général aucune escale. Une vraie immersion en mer qui va de 7, à 16 jours pour ceux qui souhaitent effectuer l’aller-retour.
 
À l’inverse, la grande majorité des compagnies prévoit quelques arrêts durant la traversée. Les itinéraires varient également beaucoup, partant parfois de l’Amérique du Sud, ou arrivant sur le continent africain.

Voici quelques offres de croisières transatlantiques :

Les prix sont indiqués en dollars canadiens, par personne en occupation double, et comprennent les taxes, les frais et les dépenses portuaires.

  • Royal Caribbean International : Croisière de 12 nuits, du 6 au 18 novembre 2016. Départ de Civitavecchia, Italie, arrivée à San Juan, Porto Rico, avec escales en Italie et au Portugal, à partir de 532 $. http://cruise.expedia.ca
     
  • Cunard Line : Croisière de 8 nuits, du 27 août au 4 septembre 2015. Départ de Southampton, Royaume-Uni, arrivée à New York sans escale, à partir de 879 $. http://cruise.expedia.ca
     
  • Norwegian Cruise Line : Croisière de 14 nuits, du 17 avril au 1er mai 2016. Départ de Tampa,en Floride, arrivée à Copenhagen, Denmark, avec escales dans les Bermudes et au Portugal, à partir de 892 $. http://cruise.expedia.ca
     
  • MSC Cruises : Croisière de 18 nuits, du 6 au 24 mars 2016. Départ de Santos, Brésil, arrivée à Venise, Italie, avec escales au Brésil, en Espagne, à Malte, en Grèce et en Croatie, à partir de 2162 $. http://cruise.expedia.ca

La vie sur une croisière transatlantique 

Contrairement aux autres croisières, les transatlantiques sont davantage des voyages en mer, pendant lesquelles on ne voit que l’eau à perte de vue et où l’on peut croiser quelques dauphins et bien d’autres spécimens peuplant l’océan.
 
Pourtant, il est bien difficile de s’ennuyer lors de ces séjours qui proposent une multitude d’activités comme des conférences, des ateliers et des cours, et qui sont dotés d’installations comme des casinos, des salles de spectacle, des piscines, ou encore des salles de sport.
 
Sans oublier que le voyage est souvent ponctué d’escales. Au programme de ces escapades sur la terre ferme : excursions, baignade, plongée… avant d’embarquer de nouveau en direction de la prochaine destination.
 
Pour beaucoup de croisiéristes, ce retour en mer est aussi un moment de repos et d’introspection.

Le Queen Mary 2 : une croisière transatlantique de légende 

Monter à bord du Queen Mary 2, c’est plonger dans le luxe d’antan. Tout y est British : les scones à l’heure du thé, le bal avec orchestre, l’opéra, les repas de luxe servis séparément aux différentes classes de passagers qui doivent se vêtir pour l’occasion …
 
Et si aucune escale n’est prévue lors de la traversée, les voyageurs ne s’ennuient pas pour autant. Ils peuvent s’affronter lors de tournois de bridge, flâner dans l’immense bibliothèque et parcourir l'un des 10 000 livres qu'elle abrite, ou prendre une petite pause de la mer et plonger la tête dans les étoiles installé confortablement dans le seul planétarium sur l'eau.
 
La cerise sur le gâteau? Voir disparaitre la terre à mesure que le bateau s’enfonce au large puis, après quelques jours, l’apercevoir de nouveau au loin en ayant hâte d’y poser à nouveau les pieds!

Quel serait l'itinéraire de vos rêves pour une croisière transatlantique?

Si vous désirez en savoir plus sur les croisières, consultez notre article : Croisière, ce qu'il faut savoir.