Prendre l’avion avec un petit chien en 10 étapes

    Au bonheur de voyager de par le monde, on peut désormais ajouter celui de pouvoir partir avec son compagnon à quatre pattes. Si je voyage depuis belle lurette, ce n’est que tout récemment que j’ai osé prendre l’avion avec Marge, mon petit chien saucisse. Une expérience que j’ai répétée plusieurs fois depuis, à notre plus grand bonheur à toutes les deux. Voici 10 étapes d’un voyage en avion en cabine avec pitou.

    Avant le départ :

    Kalamurzing / shutterstock.com

    Enregistrer le chien sur le vol

    Première étape du grand voyage de pitou : on téléphone à sa compagnie aérienne pour acquitter des frais d’enregistrement du chien - ou du chat - qui nous accompagnera en cabine. Chez Air Canada, on parle d’entre 50 et 59$ pour un vol aller au Canada ou entre le Canada et les États-Unis (à l’exception de Hawaï) et d’un montant entre 100 et 118$ pour un vol international.

    Dénicher la cage de transport parfaite

    On se procure la cage idéale pour transporter son petit chien en avion. Pour ce faire, on s’assure que la cage dénichée possède les dimensions demandées de façon à pouvoir se glisser sous le siège. La cage aux parois rigides ne devra pas dépasser les dimensions suivantes : hauteur 23cm, largeur 40cm et longueur 55cm. La cage aux parois souples (idéale pour être glissée facilement sous un siège d’avion) devra avoir 27cm de hauteur, 40cm de largeur et 55cm de longueur. Le chien doit aussi pouvoir se lever, se retourner et se coucher dans sa cage de transport.   

    Habituer le chien à sa nouvelle cage

    L’idéal, avant de prendre l’avion avec pitou, est d’habituer celui-ci à sa nouvelle cage. À la maison, on laisse celle-ci bien en vue et bien ouverte afin que son chien puisse y entrer, sortir et s’y reposer librement. Il sera ainsi beaucoup moins nerveux lors de son futur premier voyage en avion. 

     

    La veille ou la journée du départ :

    Maria Sbytova / shutterstock.com

    Une longue marche à deux

    On fait bouger son chien avant le départ et le (plus ou moins) long vol. On fait une longue marche avec lui pour bien le fatiguer et s’assurer qu’il aura envie de roupiller pendant le voyage.

    Faire boire son chien

    Alex_Ugalex / shutterstock.com

    On fait boire son chien avant de prendre l’avion. Peut-être pas quelques minutes avant l’embarquement, mais une heure avant le vol assurément afin que celui-ci ne se retrouve pas déshydraté pendant le voyage.

    Prendre un dernier bol d’air avant d’entrer dans l’aéroport

    On arrive un peu à l’avance à l’aéroport afin d’avoir le temps de prendre une dernière marche et un dernier bol d’air frais avec pitou avant le grand départ. 

     

    À l’aéroport :

    Evgeniy Kalinovskiy / shutterstock.com

    Se présenter au comptoir de la compagnie aérienne

    Comme on ne peut s’enregistrer en ligne lorsqu’on voyage avec un animal en cabine, on se présente d’abord au comptoir de la compagnie aérienne en sa compagnie. Le ou la préposé (e) s’assurera que la cage et le chien sont bien prêts à prendre part à un vol en cabine et précédera à l’enregistrement du chien et de son maître.  

    Passer la sécurité  

    Voilà l’étape qui me paraissait la plus stressante et qui s’est révélée… la plus simple! On sort pitou de sa cage et on passe la sécurité avec le chien dans nos bras, tout simplement. Le chien sera ensuite examiné sommairement par un agent. Les mains du maître aussi. Aussi simple que cela!

    Placer le chien dans sa cage lors de l’appel d’embarquement

    J’attends personnellement jusqu’à la toute dernière minute avant de placer mon chien dans sa cage pour le voyage. Lors du dernier appel d’embarquement, je le glisse dans sa cage et prenant bien soin de laisser les côtés les plus aérés que possible. À l’intérieur de la cage, j’ai placé un « pipi pad » en cas de fuite et deux de ses jouets préférés.

    Dans l’avion :

    Placer la cage sous le siège devant nous

    Dernière étape avant le décollage : on glisse la cage sous le siège devant nous. Et on garde en tête qu’il est malheureusement interdit de sortir le chien de celle-ci pendant toute la durée du vol.

     

    *Certains amis propriétaires de chien m’ont parlé de médicaments naturels qu’il est possible d’administrer à son animal pour le relaxer avant et pendant le vol. Personnellement, je n’ai pas jugé nécessaire d’en faire l’essai avec ma chienne qui m’a d’ailleurs rapidement prouvé qu’elle était une voyageuse bien calme au naturel.

    *Attention : les enfants non accompagnés, les gens assis dans une rangée issue de secours et les personnes voyageant avec un appareil médical devant être placé sous le siège ne peuvent voyager en avion avec un animal en cabine.