Survivre à Paris

Les Champs-Élysées de Paris

Michel Julien

Paris est une ville magnifique. Mais pour nous, québécois, la Ville Lumière peut être intimidante. Voici quelques trucs et conseils qui vous faciliterons la vie.

Un bon guide touristique

Pour bien profiter d'un séjour à Paris, un guide touristique en papier ou en version numérique est essentiel. L'édition numérique du Guide du Routard est particulièrement utile. Grâce à la fonction GPS du iPad ou du iPhone, ce guide indique les attractions, restos et hôtels autour de soi en temps réel en plus de détails fort utiles tels que les heures d'ouverture.

Conduire à Paris

Paris est comme toutes les grandes villes : y conduire est difficile... surtout aux heures de pointe! Le problème est plus du côté du stationnement. Très peu d'hôtels du centre possèdent un endroit où se stationner.

Les taxis

Les taxis à Paris c'est un peu n'importe quoi. Les chauffeurs peuvent nous demander le chemin pour aller à destination, comme si les touristes savaient mieux qu'eux. Ils n'hésitent pas à demander un extra pour les bagages ou parce qu'il fait nuit et ils peuvent refuser de vous conduire dans un quartier qu'ils n'aiment pas.Si vous appelez pour un taxi, attendez-vous à ce que ça prenne un bon 30 minutes avant qu'il arrive. Conseil : au resto, commandez votre taxi en même temps que le dessert.

Au café

On dit des garçons de café parisiens qu'ils sont déplaisants. En fait, ça dépend un peu de nous. Le client aimable qui affiche un sourire en regardant le garçon dans les yeux, celui qui dit s'il vous plaît et merci bénéficiera généralement d'un service rapide et courtois. 

À Paris, un café c'est nécessairement un espresso. Par contre, si le garçon vous démasque comme touriste nord-américain, on pourrait bien vous apporter un café filtre croyant qu'en Amérique, on ne boit que cela. Alors, si c'est un espresso que vous voulez, demandez-le clairement.

Les pourboires

À Paris, on ne laisse que quelques pièces de monnaie au garçon de café. Le service est toujours inclus dans l'addition. Dans les restaurants plus chics, il convient de laisser un pourboire de 5 % ou plus si le service est exceptionnel. On donne généralement 0,5 euro au chauffeur de taxi.

Faites vos devoirs

Traverser Paris pour se rendre compte que le musée que l'on voulait visiter est fermé ce jour-là, c'est ennuyeux. Pour éviter les frustrations et désagréments, faites bien vos devoirs. Les heures d'ouverture et les jours de fermeture sont indiqués sur les sites web des différentes attractions touristiques.

coupsdecoeurpourlemonde.com