Trois applications pour se faire comprendre à l'étranger

Thinkstock: 459959977

Quand on part en vacances dans un pays non francophone, la communication peut vite devenir un problème si on ne parle pas la langue du pays. Heureusement, nous sommes en 2015, et la technologie peut venir nous donner un coup de pouce linguistique. Avec un traducteur simultané, un professeur virtuel et un dictionnaire, vous devriez vous en sortir!

Traducteur de poche

Traduction de poche
 

L’application Google Translate, par exemple, est un précieux outil pour se faire comprendre à l’étranger. Il suffit d’écrire une phrase en français, de choisir la langue dans laquelle on veut la faire traduire et hop! comme par magie, apparaît sur notre écran la traduction. Et ce n’est pas fini! Une fois la traduction faite, on peut appuyer sur l’icône du haut-parleur et notre appareil mobile se met alors automatiquement à prononcer la phrase. C’est idéal à la fois si on ne connaît pas la façon dont cette langue se prononce, mais aussi pour apprendre directement par mimétisme phonétique. 

Stamp abeille

Autre avantage de l’application, il suffit de prendre en photo, un texte, un panneau avec une inscription, l’application va reconnaître la langue, les caractères et les traduire. 

Cette application nécessite d’avoir du réseau, mais on peut cependant télécharger des packs de langues, ce qui nous permettra d’avoir accès aux informations même si on n’a aucun réseau de disponible.

Pour télécharger :pour iOS / pour Android

Prof de poche

Prof de poche
 

De nombreuses applications existent pour qui veut apprendre une langue étrangère. Nous ne ferons pas ici la liste exhaustive de celles-ci. Le mieux est de commencer par télécharger celles qui sont gratuites et de les tester, et voir si elles vous conviennent. C'est un peu comme les vêtements, il faut essayer pour se rendre compte.

Parmi les choix, on trouve l’application Duolingo. Elle présente l’avantage d’être très intuitive et de partir des bases de la langue, avec des exercices accessibles aux plus débutants. Beaucoup d’images sont utilisées, ce qui rend les exercices agréables.

Stamp papillon

L’application fonctionne par ailleurs pour apprendre plus d’une vingtaine de langues comme l’anglais, l’allemand, l’espagnol, mais aussi le russe, le chinois ou encore le turc.

On trouve des exercices de prononciation, de vocabulaire, et selon nos résultats, on accumule des points d’expérience, c'est très ludique et motivant. Et tout ça, gratuitement.

Pour télécharger : www.duolingo.com

Dictionnaire de poche

Dictionnaire de poche
 

Quand on parle un minimum une langue, ce qui nous manquera, ce ne sont pas les bases, mais plutôt les mots de vocabulaire plus rares, ceux qu’on n’apprend pas forcément à l’école, mais qui sont utilisés dans la vie de tous les jours.

Dans ce cas, avoir un dictionnaire en format numérique dans sa tablette ou son téléphone intelligent peut se révéler très utile. Combien de fois des touristes se retrouvent à la table d’un restaurant dont le menu est unilingue, en plein désarroi. Comment alors savoir dans la section poisson ce qui est de l’esturgeon, du bar, à moins que ça ne soit de la morue? Si le serveur ne parle pas français, c'est un peu compliqué. On sort dans ce cas son appareil numérique, on tape le nom des différents poissons et on peut choisir de façon sereine son plat. 

Un des bons traducteurs sera par exemple celui développé par Ascendo, qui est très simple d’utilisation, très complet et gratuit de surcroît.
 

Pour télécharger : www.ascendo-inc.com/apps.php