Conseils pour tuer le temps dans les aéroports

Homme à l'aéroport

Thinkstock : Peshkova

On le sait, il est parfois très ennuyeux d'attendre avant d'embarquer dans l'avion. Pourtant, il y a de nombreuses choses à faire. Voici quelques conseils pour tuer le temps à l'aéroport. 

Les salons

Dans tous les aéroports ou presque, il y a des salons ou lounges. L’accès à ces salons est certes restrictif (il faut avoir un billet de première classe ou bien être titulaire d’une carte de crédit premium), mais on peut accéder à certains d’entre eux contre quelques dizaines de dollars, comme c’est le cas à l’Aéroport de Montréal.

Si vous avez de longues heures à tuer, c’est un investissement qui peut être très rentable en termes de confort, notamment. Non seulement vous aurez accès à des sièges très confortables, voire des transats pour dormir, mais en plus, vous pourrez manger et boire à volonté pendant toute la durée de votre passage dans le salon. L’Internet est aussi gratuit. Dans certains salons, vous pourrez même prendre une douche. Dans ces conditions, vous verrez, le temps va passer extrêmement vite et vous regretterez peut-être même que votre vol ne soit pas retardé d’une heure…

Magasinage, promenade

Pas la peine de sortir votre portefeuille, voici une activité qui ne vous coûtera rien et qui pourra vous distraire et vous aider à tuer le temps. L’idéal c’est de magasiner avec les yeux, visiter toutes les boutiques de l’aéroport à votre rythme. Et dans certains aéroports internationaux, je vous garantis que ça peut vraiment vous prendre beaucoup de temps. On trouve parfois des magasins d’artisanat, des expositions de peintures, de sculptures, des aquariums, des musiciens, etc. Ouvrez les yeux, vous serez surpris de voir tout ce qu’on peut faire et observer dans un aéroport.

Vive le WiFi!

Ce n’est pas le cas dans tous les aéroports, mais il y en a beaucoup qui proposent le WiFi gratuit. Si vous disposez d’un téléphone intelligent, d’un ordinateur ou d’une tablette, vous avez accès à une source de divertissement infinie! Actualités, jeux, courriels… Dans certains aéroports, l’accès gratuit à internet est limité à la première demi-heure ou à la première heure. Vérifiez toujours, c’est au moins un peu de temps de perdu.

Jeux

Que ce soit un simple jeu de cartes, un échiquier ou un backgammon de voyage, un jeu avec des questions… il y a mille et une façons de tuer le temps avec des jeux qui tiennent dans la poche. Et si vous voyagez seul, le jeu du solitaire (ou patience) est là pour vous.

La lecture

Magazine de jardinage ou roman d’aventures, la lecture est certainement le meilleur compagnon de voyage pour qui veut passer le temps de la plus agréable façon. Et si vous oubliez votre livre, vous trouverez des librairies dans la plupart des aéroports. Au pire, attendez d’être dans l’avion pour lire le magazine de la compagnie!

De l’exercice

Non, ce n’est pas la peine de vous mettre en short pour faire de l’exercice à l'aéroport. Il vous suffira, par exemple, de faire de la marche rapide entre les différents terminaux. Vous pouvez aussi vous « amuser » à monter et descendre des escaliers, c’est très bon pour le cardio. Si vous n’êtes pas gêné par le regard des autres, vous pouvez faire des étirements, des flexions ou pourquoi pas des pompes! Attention cependant si vous faites trop de sport… le voyage pour vos voisins de siège risque d’être assez odorant.

Une bonne bouffe

On le sait tous, le temps passe beaucoup plus vite quand on est à table. Si vous avez de longues heures à passer dans un aéroport, faites le tour des différents restaurants. Le temps file encore plus vite si l’on est en bonne compagnie au point que certains passagers manquent parfois leur vol…

Dodo

Et oui, une façon très simple, gratuite et relaxante de tuer le temps, c’est de faire une petite sieste. Deux dangers cependant si vous voyagez seul : vous faire voler pendant votre sommeil et rater l’embarquement! Pour le premier, endormez-vous en tenant vos choses contre vous et pour le second, mettez un cadran sur votre téléphone.

Manucure

Quand on est une femme active, on n’a pas forcément le temps de se faire les ongles. Deux heures coincée dans un terminal, voilà l’occasion rêvée pour le faire!

Restons dans le même lieu avec quelques conseils pour gagner du temps à l’aéroport.