Les turbulences peuvent-elles causer un écrasement d'avion?

Avion volant au dessus des nuages

1971yes - Thinkstock

Faut-il craindre les turbulences en avion? Voilà une question à laquelle on aimerait connaître la réponse, surtout lors d’une secousse en plein vol. Mais d’abord, quelles sont les causes des turbulences en avion? On note surtout 3 types de turbulences: mécanique, thermique et cisaillement.

Les turbulences d'origine thermique se produisent par exemple lorsque l'appareil traverse des nuages, tout simplement. La turbulence mécanique, elle, survient lorsque des structures physiques perturbent les courants du vent. En général, ces structures étant fixes (montagnes, batîments) et à basse altitude, elles sont prévisibles et bien évitables. Par contre, d’autres turbulences, comme celles dues au cisaillement du vent sont souvent imprévisibles. Elles surviennent notamment lorsque le pilote emprunte un courant-jet, une sorte de raccourci aérien, pouvant causer une différence de pression entre le dessus et le dessous de l’aile. Mais si la turbulence peut faire peur aux passagers, pour le pilote, elle n'a souvent rien d'inquiétant

Cependant, une turbulence d'intensité extrême peut entraîner une perte de contrôle du pilote et une ascension ou une chute soudaine de quelques dizaines mètres pouvant causer quelques blessures aux passagers...non attachés. Mais on se rassure, si vous suivez les consignes de sécurité, tout devrait bien aller, d'autant plus que  les avions de ligne sont conçus pour faire face à ces irrégularités atmosphériques et retrouver leur stabilité.

Si vous n’êtes pas rassuré, croyez-en Keith Tonkin, un ancien pilote de l'armée et directeur du cabinet conseil Aviation Projects, qui déclaire dans une entrevue: « vous n'avez rien à craindre des turbulences », ajoutant que les avions militaires volent d’ailleurs fréquemment dans des cyclones…Quoiqu’il en soit, prenez quand même bien soin de boucler votre ceinture.