Le virus Zika: ce qu'il faut savoir avant de voyager

Le moustique-tigre, responsable de la transmission du virus Zika

James Gathany, CDC via wikipédia

Connaissez-vous le virus Zika? Si la réponse est non, on vous invite à lire ce qui suit. Derrière ces 4 lettres, se cache en effet un virus qui se propage en Amérique centrale et en Amérique du Sud à vitesse grand V.

Le Zika, proche de la dengue et du tristement célèbre chikungunya, se transmet à l’Homme par la piqûre du moustique-tigre. Il est donc très prudent si vous allez dans cette partie du monde en vacances de redoubler de prudence en ce qui concerne la protection contre les moustiques. Cette maladie n’est pas nouvelle, elle a été identifiée en 1947 en Ouganda, mais connaît présentement une « seconde jeunesse » en Amérique du Sud.

Quels sont les effets du Zika?

Les sujets atteints développent plusieurs symptômes : une fièvre modérée, des douleurs articulaires, une éruption cutanée, de la conjonctivite, des faiblesses physiques et des maux de tête. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), seule 1 personne sur 4 infectée par le virus développera les symptômes de cette maladie dont la période d’incubation dure de 3 à 12 jours.

Est-ce que le Zika est dangereux?

Selon le site de l’Agence de la Santé Publique du Canada, « La plupart des personnes atteintes se rétablissent complètement et sans complications graves et les taux d'hospitalisation sont faibles. Il est possible que l'infection au virus Zika ne soit pas reconnue ou qu'elle ait le mauvais diagnostic comme celui de la dengue, du Chikungunya ou d'autres infections virales causant de la fièvre et une éruption cutanée ». 

Cependant une mise en garde doit être apportée concernant les femmes enceintes. Selon la directrice de l'OMS, Margaret Chan, «une relation de cause à effet entre la propagation du virus et l'augmentation des cas de microcéphalie chez les nouveaux-nés était fortement «suspectée» bien que non définitivement prouvée» apprend-on via Agence France Presse. L'OMS réunit d'ailleurs en ce lundi 1er février un comité d'urgence pour déterminer si le Zika constitue «une urgence de santé publique mondiale».

Existe-t-il des traitements au Zika?

Pour l’heure, aucun traitement préventif sous forme de vaccin ou autre n’existe. Le seul traitement prescrit est celui de soulager les symptômes. Selon l'OMS, la mise en point d'un virus devrait prendre plus d'un an.

Quels sont les moyens de prévention du virus?

Le seul moyen de prévention, c’est de bien se protéger des piqûres de moustiques. On vous encourage donc à vous munir de produits répulsifs, à porter des vêtements couvrant le plus possible le corps et de préférence de couleur claire.

Pensez également à mettre des écrans anti-insectes, des moustiquaires, à fermer les fenêtres la nuit. Vous pouvez aussi couvrir les contenants d’eau comme les seaux, les pots de fleur ou les pneus car c’est dans ce genre d’endroits que les moustiques se reproduisent.

Y a-t-il un risque au Canada?

Non. L’espèce de moustique qui transmet la maladie n’est heureusement pas présente au Canada. Voici la carte des pays touchés par le virus.

Carte de l'épidémie de Zika

Crédit photo: Pan American Health Organization

Pour avoir les mises à jour les plus récentes et les pays touchées, consultez le site de l'OMS(en Anglais seulement).

Et voici nos conseils pour ne pas tomber malade en voyage.