5 conseils pour visiter les Bahamas avec un minibudget

Nathan Bai / Shutterstock

Nombreux sont les voyageurs qui voient les Bahamas comme une destination hors de prix, un rêve irréalisable. Bien que cette destination paradisiaque soit en effet plutôt dispendieuse, il est possible de s'y rendre quelques jours sans faire exploser son budget voyage. Avec un peu de discipline et quelques bons conseils.

Sarah-Émilie Nault

Ne pas être trop pointilleux sur l'hébergement

Comme les auberges de jeunesse se font rares dans les Bahamas, le mieux est d'opter pour les auberges (guesthouses) pour pouvoir économiser en terme d'hébergement.

Ici, le terme guesthouse englobe plusieurs types d'hébergement: une chambre très ordinaire, une petite maison avec salle de bain partagée, un mini appartement ou encore une chambre dans un véritable B&B. (Il faut généralement compter entre 50$ et 100$ la nuit pour une chambre pour 2 personnes).

Sarah-Émilie Nault

Voyager en basse saison (la haute saison s'étendant de la mi-décembre à la semaine de Pâques) est aussi une excellente idée pour économiser sur les hébergements.

Sinon, les formules tout inclus (vols et hôtels) sont celles qui s'avèrent les plus «économiques», mais restent tout de même plus dispendieuses qu'ailleurs. On peut aussi tenter de dénicher des villas et appartements disponibles pour la location à la semaine, ce qui peut parfois être synonyme de belles économies.

Sarah-Émilie Nault

Manger localement tout en économisant

On se tient loin des restaurants huppés et lez zones touristiques.


10 îles où vous voudriez finir vos jours


On privilégie les «roulottes créoles» et les petits restos où mangent les locaux. Ceux-ci offrent d'ailleurs des expériences assurément plus typiques. On fait aussi ses courses à l'épicerie pour les repas du matin et/ou du midi.

Vivre des moments qui n'ont pas de prix en compagnie d'un habitant

Quoi de mieux que de découvrir une nouvelle destination en compagnie d'un de ses fiers habitants?!

Sarah-Émilie Nault

En s'inscrivant sur le site des Bahamas avant le voyage, on s'assure d'avoir la chance de participer au programme People to People créé par le Ministère du Tourisme. Le but de cette amusante initiative? Favoriser les rencontres entre visiteurs et Bahaméens. En sélectionnant «professions» ou «intérêts» communs, on s'assure de passer du temps sur place avec un habitant avec qui on aura d'emblée des affinités.

Une belle façon tout à fait gratuite de découvrir certains petits secrets des Bahamas.

Sarah-Émilie Nault

Se déplacer à moindres coûts

En voyage aux Bahamas, on fait comme les Bahaméens et on opte pour le jitney bus, leur moyen de transport local favori. À bord de ces minibus, on peut emprunter les routes principales de New Provivence et de Grand Bahamas tout au long de la journée. Une manière fort économique de se déplacer tout en voyant du pays.

Sarah-Émilie Nault

Quant aux îles extérieures, on les rejoint à peu de frais - mais en s'assurant d'avoir beaucoup de temps devant soi - en empruntant le mailboat plutôt qu'un Bahamas Fast Ferrie. Ces bateaux cargo peuvent transporter les aventuriers de Nassau à Eleuthera ou Andros pour 30 $CA (en 5 à 7 heures), de Nassau à Abaco en 12 heures pour 42$ et de Nassau à Long Island (entre 12 et 15 heures) pour 46$.

La balade en water taxi pour un aller-retour entre Paradise Island et Nassau ne coûte que 6$. Les courses en taxi se partagent bien avec d'autres visiteurs.

Quant à la location de mobylette, elle est aussi dispendieuse que la location d'une petite voiture.

Sarah-Émilie Nault

Flâner gratuitement sur la plage

Comme la plupart des plages des Bahamas sont publiques et que l'on choisit cette destination, après tout, pour profiter du soleil, on profite pleinement de ses jolies plages.

Sarah-Émilie Nault

On se tourne vers Cabbage Beach (magnifique, mais souvent bondée), Cable Beach, Junkanoo Beach près du centre-ville de Nassau, Love Beach (habituellement réservée aux habitants, mais où on peut se rendre respectueusement, car souvent déserte), Western Esplanade (pas de toilettes sur cette plage par contre) ou encore la familiale Saunders Beach.