Voyager à 20 ans versus à 30 ans: ce qui change

Jeune femme en voyage

unsplash.com via Pexels

Quand on est dans la vingtaine, on veut tout voir, tout faire, tout de suite... et on est prêt à le faire les yeux fermés (ou presque)! Dans la trentaine, on devient peut-être un peu plus raisonnable, et plus sélectif. Voici comment on voyage à 20 ans, versus à 30 ans!

À 20 ans, tu peux dormir n'importe où, sans problème (en fait, c'est limite un problème).

via GIPHY

À 30 ans, l'idée de dormir dans un dortoir avec une bande de jeunes fêtards (lire: comme toi il y a 5 ou 10 ans) t’interpelle un peu moins.

À 20 ans, le décalage (et faire la fête jusqu’aux petites heures de la nuit), ça ne te fait pas un pli.

via GIPHY

À 30, tu as l’impression que tu ne t’en remettras JAMAIS, jamais.

via GIPHY

À 30 tu es moins tolérant, en tout cas sur certaines choses: des gens qui te dépassent en ligne, faire la file, marcher 23 km, ou simplement manger des trucs douteux parce que c’est vraiment pas cher…

via GIPHY

Alors qu'à 20 ans, ces choses là t'importent peu et puis de toutes façons, tu CAPOTES encore à la simple idée de partir. 

via GIPHY

Il faut dire qu'à 30 ans, tu deviens un peu moins impressionnable ou plus... critique (ou t’es juste encore sur le décalage et tu repenses au bébé qui pleurait dans ton oreille).

via GIPHY


Astuces pour planifier ton prochain voyage


Dire qu’à 20 ans, tu étais prêt à tout! Un peu trop parfois...

via GIPHY

Au moins, à 30, tu es, disons, mieux préparé à affronter toutes sortes d’éventualités.

via GIPHY

Et à 30 ans, tu sais plus ce que tu veux et tu prends maintenant les décisions en connaissance de cause (enfin, parfois).

via GIPHY

Mais peu importe l'âge, voyager te fait toujours autant rêver...

via GIPHY

Plus d'articles