Trucs pour voyager avec sa mère (et que ça se passe bien!)

Vous avez choisi de faire un voyage avec votre mère, histoire de vivre des moments de rapprochement plus ou moins intenses. Il vous faudra considérer plusieurs éléments dont la destination, le type de voyage, les intérêts de chacune, les moyens financiers, la durée des préparatifs et du périple.

La destination

Plusieurs destinations et types de voyages s'offrent à vous deux. Vous pouvez, par exemple :

  • Choisir un complexe « tout inclus », quatre étoiles ou plus, parmi les destinations vacances. Maman pourra profiter du soleil sans se préoccuper de la préparation des repas, du ménage, bref de l'ordinaire de la maison, et vous aussi.
  • Effectuer une petite croisière dans les mers du Sud, sur le fleuve Saint-Laurent, aux Îles-de-la-Madeleine, en Alaska. Les agences de voyages offrent une multitude de croisières sur des navires luxueux. Et il n'est pas nécessaire d'avoir le pied marin. Ce genre de gros bateaux tanguent généralement peu.
  • Sélectionner un logement touristique et vous y installer, avec maman. Si vous optez pour la Floride, par exemple, vous pourriez aussi réserver une journée ou deux pour effectuer une mini-croisière sur un casino flottant. Généralement, c'est gratuit, à condition de dépenser des dollars dans la portion casino.
  • Vous prélasser quelques jours dans un centre de thalassothérapie ou dans un spa. Hum, le rêve de toute maman qui adore se faire dorloter.
  • Passer une fin de semaine dans un hôtel de luxe, de ce côté de la frontière, en Ontario - les régions d'Ottawa et de Niagara Falls comptent de luxueux hôtels - ou chez nos voisins du Sud. New York, Virginia Beach et Atlantic City demeurent des destinations prisées.
  • Effectuer un séjour dans la région de son enfance. Plusieurs mamans ont suivi leurs parents, ou leur conjoint, pour s'établir dans une autre région ou dans un centre urbain. Rien ne vous empêche de l'amener avec vous dans le patelin ou l'arrondissement où elle est née, histoire de raviver quelques souvenirs.
  • Réserver un chalet pour une fin de semaine en pleine nature.
  • Rouler sans destination précise, dans des secteurs où la circulation est moins dense, afin d'avoir le temps de discuter avec votre maman.

Les contraintes

Avant même de choisir la destination, vous devrez prendre en considération la forme physique et les centres d'intérêt de votre partenaire de voyage. Et ces éléments sont très importants.

  • Si votre maman est de type sédentaire, voyager avec un sac à dos sera une expérience fort désagréable, pour l'une et l'autre.
  • Si votre partenaire de voyage est claustrophobe ou a une peur bleue de l'eau, évitez les croisières.
  • Si vos moyens financiers sont limités, vous endetter pour aller dans le Sud occasionnera sans doute des maux de tête additionnels.
  • Une journée au spa et une nuitée dans un hôtel seront moins onéreuses qu'un séjour d'une semaine dans un centre de thalassothérapie. Commencez par la première avant de planifier la seconde. Si maman n'a jamais vécu d'expérience du genre, elle pourrait être mal à l'aise.
  • Si votre budget est serré et que maman est en bonne forme physique, une randonnée pédestre, le long d'une rivière par exemple, vous apportera la détente nécessaire et de nombreuses opportunités pour renouer des liens.
  • Si votre mère déteste la vie trépidante des villes, un voyage à New York est carrément à déconseiller.
  • Et, si elle est allergique aux piqûres de moustiques, oubliez le chalet...

Vous connaissez votre maman. Toutefois, il serait préférable de discuter avec elle avant de confirmer les réservations. Et si vous souhaitez lui faire une surprise, consultez des proches avant de planifier votre périple.

Les préparatifs

Si votre maman n'a jamais voyagé, ou si ses derniers voyages datent de plusieurs années, il serait préférable d'attendre quelques semaines avant le grand départ, histoire de régler certains détails...

  • A-t-elle son passeport?
  • Doit-elle voir son médecin avant de partir?
  • A-t-elle pris des engagements que vous ignorez?
  • A-t-elle tout ce qu'il faut dans sa garde-robe pour la destination choisie?
  • Aidez-la aussi à planifier sa valise, à prévoir la quantité de médicaments nécessaires, le cas échéant. Si elle est peu habituée aux voyages, ce coup de pouce sera apprécié...
  • Une procuration vous sera utile pour prendre des décisions si votre mère est malade ou blessée.
  • Assurez-vous que la destination choisie est munie de commodités pour les personnes âgées. Monter un escalier avec un fauteuil roulant après que votre accompagnatrice se soit blessée à une cheville ne sera pas de tout repos.

Bref, prévoyez l'imprévisible. On ne sait jamais!

À éviter, à privilégier

Vous connaissez votre maman, certes. Mais, en voyage, les personnalités changent parfois et les irritants font rapidement surface.

  • Prévoyez donc des moments de solitude, chacune de votre côté.
  • Éludez les sujets de conversation épineux... Ils gâcheront votre voyage.
  • Limitez les excursions ou les activités physiques trop intenses. Votre maman est probablement en moins bonne forme physique que vous.
  • Évitez de parler des méthodes d'éducation des enfants. Les temps changent...
  • Fuyez les destinations chaotiques et les secteurs très fréquentés, surtout si vous voulez discuter.

S'il est une règle d'or, c'est de laisser les enfants à votre conjoint, le temps du voyage. Bien sûr, maman voudra avoir ses petits-enfants avec elle, histoire de les gâter. Toutefois, si vous optez pour un périple de ressourcement avec votre mère, la présence des enfants risque de vous priver de moments intenses entre complices.

Quel genre de voyage rêveriez-vous de vivre avec votre mère?

Henri Michaud

Vous aimerez aussi