Astuces pour voyager pas cher

Femme qui regarde une carte devant l'océan

Les voyages, on aime ça… Mais ça coûte souvent bien cher. Pourtant, il existe plusieurs trucs pour bouger sans (trop) se serrer la ceinture le reste de l’année. Voici comment voyager pas cher. 

Choisir une destination abordable

Un périple en Italie se révélera plus souvent plus onéreux qu’à l’Équateur.

Choisissez une destination où le coût de la vie est moins élevé qu’au Canada. Pour ce faire, consultez les nombreux guides de voyages : Ulysse, Voir, etc.  Soyez prêt à faire des compromis. Peut-être devrez-vous troquer l’aventure aux Galápagos contre un tout compris à Cuba.

Avant d’arrêter votre choix, jetez également un coup d’œil sur la page Conseils aux voyageurs et Avertissements du ministère des Affaires étrangères et du Commerce international du Canada. On y  trouve une foule de renseignements notamment  sur les conditions sanitaires, les lois et coutumes ainsi que le climat dans plus de 200 destinations étrangères.

Planifier son voyage

Les sites de rabais

Une fois que votre destination est choisie, vous devrez réserver votre vol. La meilleure manière de trouver le meilleur prix disponible sur le marché, c’est de magasiner. Si vous allez simplement voir un agent de voyage en lui exposant votre demande, il y a de fortes chances que les prix proposés soient plus chers que nécessaire. Consultez les sites de rabais et d’achat groupé (style Groupon) ou les moteurs de recherche spécialisés.

http://www.voyagessuperprix.com/
http://www.sunwing.ca/fr/
http://www.voyagesdestination.com/index.php?lang=en
http://www.travelalerts.ca/

http://voyagesarabais.com/
http://www.travelzoo.com/ca/fr/

Sans destination

Vous pouvez aussi choisir de ne pas choisir de destination… et profiter des promotions offertes. Dans ce cas, effectuez votre recherche par budget plutôt que par destination et voyez quelles sont les possibilités qui s’offrent à vous.

Allez-y hors-saison

Une excellente manière d’économiser consiste à éviter les périodes les plus achalandées : les prix montent en flèche pendant les vacances d’été, la semaine de relâche et la période des fêtes. Si vous le pouvez, planifiez vos vacances à un autre moment.

Très à l’avance… ou très dernière minute

Planifiez vos vacances très à l’avance, ou à la dernière minute. Si vous achetez vos billets d’avion 6 mois avant la date prévue, vous réaliserez des économies substantielles (30 à 60 % du prix ordinaire). Et si l’incertitude ne vous effraie pas, il est aussi possible de dénicher des occasions incroyables en s’y prenant quelques jours avant la date souhaitée de départ : les places invendues sont alors laissées pour une bouchée de pain.

La semaine

Voyagez en semaine : les prix des vols descendent les mardi-mercredi-jeudi.

Se loger sur place

Pour ceux parmi vous qui ne jurent que par les hôtels de luxe, vous devrez vous attendre à payer le prix fort, mais il existe bien d’autres manières de profiter de ce qu’un pays a à vous offrir.

Les resorts

Qu’on aime ou pas le concept, les formules « tout-inclus » dans le Sud offrent souvent des tarifs imbattables puisque votre billet inclut le vol, l’hôtel et les repas. D’ailleurs, ces billets sont souvent moins chers que le vol seul si vous l’achetez hors forfait. Rien ne vous empêche donc de réserver 10 jours à Cuba et de partir à l’aventure quelques jours pendant votre voyage. Il vous en coûtera moins cher que de vouloir explorer le tout par vous-même, et vous aurez toujours un lit ou dormir si vous êtes mal pris!

Les auberges de jeunesse

Contrairement à une idée répandue, même les moins jeunes peuvent se loger dans une auberge de jeunesse. Et si un dortoir n’est pas une option pour vous, sachez que presque toutes les auberges proposent aussi des chambres privées à un prix bien inférieur à celui des hôtels. Qui plus est, la cuisine communautaire vous permettra de préparer vous-même certains de vos repas et ainsi d’économiser sur la nourriture.

Les maisons d’hôte et B&B

En plus d’une atmosphère très chaleureuse, vous aurez ainsi la possibilité de rencontrer quelques locaux (vos hôtes) et de ne pas vous sentir comme un numéro dans une grande chaine d’hôtels. Ils vous en apprendront plus sur les endroits à visiter plus méconnus, les bons petits restos locaux et sur la culture locale.

Les échanges de maison

Plusieurs sites internet offrent aux intéressés des échanges de maison ou d’appartement. Le concept est simple : pendant que vous utilisez la maison (et l’auto) d’une famille en Italie, par exemple, vous leur laissez la possibilité de profiter de vos propres logements et automobile, le cas échéant. Il faut bien sûr s’organiser à l’avance pour synchroniser vos vacances respectives, mais le jeu en vaut la chandelle!

http://www.echangedemaison.com/
http://www.homeswap.com/
http://www.homeswap.com/

Le « couch-surfing »

Pour les personnes qui voyagent seules ou en couple, il s’agit d’une manière très intéressante de se loger. Des millions de personnes appartiennent à ce réseau qui couvre le monde entier. Le principe consiste à offrir gratuitement les lits supplémentaires à des voyageurs étrangers qui visitent la région. Ainsi, on peut profiter d’un emplacement de choix partout dans le monde, rencontrer des locaux, et offrir à notre tour l’hospitalité une fois rentré chez soi.

https://www.couchsurfing.org/
http://francais.hospitalityclub.org/indexfra.htm

Manger

  • Pour économiser sur la nourriture lors de votre voyage, il faut éviter les restaurants qui sont situés dans les coins très touristiques. Ce sont des pièges à touristes et votre portefeuille ne vous le pardonnera pas. De plus, vous n’aurez pas la chance de déguster de vrais mets locaux. Pour économiser sur la nourriture :
  • Envisagez de payer pour le buffet déjeuner de votre hôtel, s’il en propose un : vous pourrez ainsi manger à votre faim et ne chercherez pas un restaurant dès midi. Une simple collation fera l’affaire, suivie d’un souper avant de rentrer dormir.
  • Faites le tour du quartier pour dénicher les boulangeries, épiceries et supermarchés locaux, demandez autour de vous si vous ne trouvez pas. Les locaux ne se nourrissent pas qu’au restaurant, alors il y en a forcément! De cette manière, vous pourrez vous préparer vous-mêmes des sandwichs avec des produits frais
  • Lorsque vous voulez vous « payer la traite », préférez les restaurants le midi : les plats offerts sont les mêmes qu’en soirée, mais bien moins dispendieux.
  • Choisissez les petits restos hors des sites touristiques, ceux où vont manger les locaux : vous goûterez ainsi à des plats vraiment régionaux, et bénéficierez sûrement de plus grosses portions pour moins cher.
  • SI vous en avez la possibilité, choisissez une chambre avec une cuisinette ou au moins un réfrigérateur et un four à micro-ondes. Vous pourrez ainsi réchauffer vos restes et conserver lait, yogourt, etc.

Se déplacer

  • À moins d’être plusieurs personnes et de se partager les frais de location d’une voiture et d’essence, il n’est souvent pas avantageux de louer un véhicule sur place. Il vaut mieux utiliser les transports en commun.
  • Préférez les cartes de métro-autobus valables sur quelques jours plutôt qu’acheter les billets à l’unité.
  • Si vous souhaitez vous déplacer sur de grandes distances, achetez à l’avance une passe de train (particulièrement avantageux en Europe). Pour économiser encore plus, choisissez de voyager de nuit dans des compartiments couchette, ce qui vous permettra de sauver le prix d’une nuit à l’hôtel.
  • Dans plusieurs métropoles, on peut s’abonner pour quelques jours au service de vélos en libre-service (style BIXI), ce qui est parfait pour se déplacer rapidement et découvrir en même temps toutes les merveilles qui vous entourent.
  • Marchez… C’est encore le meilleur moyen de relaxer, découvrir des petits coins pittoresques et vraiment profiter de tout ce que la ville que vous visitez a à vous offrir.

Quelques trucs supplémentaires

  • Munissez-vous d’un guide (Lonely Planet, Le guide du routard) qui propose plein de choses à petits prix : attractions gratuites, hôtels sympas, restos à découvrir, etc.
  • Pour éviter les mauvaises surprises, gardez toujours vos papiers et votre réserve d’argent liquide dans une pochette, SOUS vos vêtements. Ne sortez que de petites quantités d’argent à la fois.
  • Consultez les brochures pour connaître les évènements et festivals gratuits et trouver des coupons de réduction pour certains hôtels, bars et restaurants.
  • Parfois, même si le billet d’avion est un peu plus cher, on gagne à explorer une contrée très exotique (Thaïlande, etc.) parce que le coût de la vie est tellement faible sur place que vous dépenserez au final moins d’argent que lors de vos deux semaines à Paris (par exemple).
  • N’hésitez pas à marchander sur place afin de faire baisser le prix des souvenirs que vous achetez. On n’est pas toujours à l’aise de le faire, mais c’est vraiment comme ça que les choses fonctionnent dans certains pays.
  • N’achetez pas trop sur place… On souhaite souvent ramener des souvenirs pour nos proches, mais cela réduit nettement le budget. Optez pour des petits objets vraiment pas volumineux et peu chers, ou contentez-vous de prendre plein de magnifiques photos et vous aurez toujours le loisir de faire des CD de vos plus beaux clichés ou d’en encadrer quelques-uns à votre retour pour les offrir à ceux que vous aimez.

Bon voyage!

Cécile Moreschi