YUL: de A à Z

YUL - aéroport de Montréal

Voici un petit guide pratique pour tout connaitre sur l'aéroport de Montréal (YUL).

Un peu d'histoire

La naissance de l'aéroport Montréal-Trudeau remonte jusqu'aux années 40. Jusque-là, il y avait l'aéroport de Saint-Hubert, en service depuis 1927, mais il était devenu trop petit pour accueillir tout le trafic aérien. Le ministère des Transports du Canada acquiert donc une partie du terrain du champ de courses de Dorval pour y construire Montréal (Dorval).

Au milieu des année 50 plus d'un million de passagers y transitent annuellement, c'est devenu l'aéroport le plus achalandé du Canada. En 1960, il est rebaptisé Aéroport international de Montréal-Dorval on lui ajoute une nouvelle aérogare et en 1961 plus de 2 millions de passagers le fréquentent. 8 ans plus tard, le gouvernement canadien décide de construire un nouvel aéroport à Sainte-Scholastique (Mirabel).

Faisons l'histoire courte, les 2 aéroport co-existeront pendant plusieurs années et à partir de 2004, tous les vols passagers seront acheminés à Dorval alors que Mirabel continuera d’accueillir les vols tout-cargo. L'Aéroport international de Montréal-Dorval est baptisé Aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal le1er janvier 2004 à la mémoire de l'ancien premier ministre du Canada Pierre Elliott Trudeau.

Aéroport de Montreal

Crédit photo: Aéroport de Montréal

Pourquoi YUL?

Chaque aéroport possède un code de 3 lettres permettant de le définir et de le distinguer des autres aéroports, c'est ce qu'on appelle le code IATA, il est défini par l'Association internationale du transport aérien (AITA).

C'est LAX pour l'aéroport international de Los Angeles, CDG pour l'aéroport de Paris-Charles de Gaule et YUL pour celui de Montréal-Trudeau (YUL). Mais pourquoi YUL comme code et non MTL? À vrai dire, il est bien difficile de répondre à cette question. L'orgine est en effet nébuleuse.

Ce que l'on sait, c'est qu'à la demande du Canada, l'IATA a donné la lettre Y à tous les aéroports du pays. En ce qui concerne les 2 autres lettres UL, l'explication la plus plausible est celle avancée par le blogueur de Martin Bérubé sur ProposMontréal. Selon lui c'est du côté de Kirkland qu'il faut chercher. C'est en effet ici qu'on trouve un radiophare qui émet continuellement via une balise les lettres UL en code morse.

Louer un voiture

Vous aurez l'embarras du choix pour louer une voiture une fois arrivé à l'aéroport. En effet, pas moins de 8 loueurs vous attendent parmi les plus grandes compagnies de location.

Les stationnements à l'aéroport de Montréal

Il existent plusieurs stationnements plus ou moins éloignés de l'aérogare. Certains peuvent s'atteindre en marchant, d'autres nécessitent de prendre une navette.

Sachez qu'il est tout à fait possible de laisser sa voiture stationnée toute une semaine, cela vous coûtera entre 72$ et 99$. Tous les tarifs ici.

Se restaurer

Si vous avez faim, ce ne sont pas les options qui manquent pour se restaurer ou prendre un verre à YUL! Avenue des Canadiens, Auberge Saint-Gabriel, Baéro, U-Bar, Archibald microbrasserie...

Les salons

Si vous avez un billet en classe affaires vous pourrez accéder au salon d'Air Canada ou à celui d'Air France, mais dans le cas où vous voyagez en économie, vous pourrez aller au salon Mastercard Banque National contre quelques dollars.

Vous y trouverez des rafraîchissements et des bouchées à volonté, un accès Wi-Fi gratuit, des journaux et magazines internationaux... Bien pratique si vous devez attendre plus d'une heure.

Tuer le temps entre 2 vols

Pour tuer le temps entre 2 vols, vous pourrez faire du magasinage, il y a la zone The Loop, une immense boutique hors taxes très bien fournie (accessoires de mode, confiseries, lunettes de marque...). Pour les voyageurs pressés: on peut réserver les produits hors taxes en ligne et les récupérer lors de son prochain voyage.

Vous pouvez aussi vous détendre grâce à Balnea Spa Voyage qui propose des massages sur chaise et table, des soins du visage et du corps, des manucures, pédicures...

SecurXpress

Quoi de plus ennuyeux et pénible que de faire la file quand on doit prendre l'avion? Peu de gens le savent, mais il existe pourtant une « technique » pour ne pas faire la queue à l'aéroport Montréal Trudeau, ça s'appelle SecurXpress

SecurXpress permet de réserver un passage prioritaire à la sécurité et c'est disponible pour tous les départs sauf à destination des États-Unis. Vous devez simplement présenter votre téléphone intelligent avec le texto de confirmation à l'agent de l'aéroport et c'est tout, vous prendrez directement une file spéciale, évitant la file principale qui peut parfois être saturée et générer de longues minutes d'attentes. Et en plus, c'est gratuit!

Les hôtels

Il existe une vingtaine d'hôtels aux alentours de l'aéroport de Montréal. Ils sont desservis par un service de navette.

Services divers

YUL possède un lieu de prière et de recueillement à la disposition des usagers dans le hall des départs vers les États-Unis, près du restaurant Java U. Il possède aussi un bureau de poste, un bureau de change, une salle d'allaitement, des options pour le transport assisté, des aires de jeux pour enfants...