New York: les musées passionnants

Thinkstock/bwzenith

Capitale de la démesure et des superlatifs, New York étonne aussi par le nombre et la qualité de ses 150 musées, tous plus passionnants les uns que les autres, suivez le guide !

 

Les grands classiques

Le Metropolitan Museum of Art (MET), l’un des plus grands musées au monde, est situé sur Central Park. Commencée en 1870, la collection du musée comporte plus de deux millions d'œuvres d’une valeur exceptionnelle : art décoratif américain, peintures et sculptures américaines, art du Proche-Orient et d'Asie, armes et armures, art et architecture de l'Europe médiévale, costumes, art égyptien, peinture et sculpture européenne, art décoratif européen, art grec et romain, art islamique, instruments de musique, photographie, dessins, textiles…

The Museum of Modern Art (MoMA) : avec plus de 100 000 peintures, sculptures, dessins, gravures, photographies et objets contemporains, le MoMA est une étape indispensable de votre séjour à New York. Vous y trouverez tous les courants de la peinture depuis 1880 : impressionnisme, postimpressionnisme, cubisme, expressionnisme, fauvisme, futurisme, surréalisme, dadaïsme, expressionnisme abstrait, pop art... Tous les maîtres y sont présents : Van Gogh, Cézanne, Gauguin, Picasso, Matisse... Les oeuvres contemporaines sont à l'honneur avec les artistes américains comme Warhol et Lichtenstein pour le pop art ainsi que De Kooning et Pollock, maîtres de l’expressionnisme abstrait. Ne manquez pas les plus célèbres toiles du MoMA : La Nuit étoilée de Van Gogh etLes Demoiselles d'Avignon de Picasso.

Le musée Solomon R. Guggenheim compte parmi les bâtiments les plus célèbres au monde. Conçu en 1951 par Frank Lloyd Wright, l'édifice se présente comme une immense spirale blanche. A l'intérieur, la galerie s’enroule jusqu'à une coupole ouverte sur le ciel. Le musée expose une grande collection d'impressionnistes et de post-impressionnistes, des chefs-d'œuvre de Cézanne, Degas, Gauguin, Manet, Picasso, Van Gogh, de nombreuses œuvres de Kandinsky, des oeuvres majeures de Brancusi, et beaucoup d'autres artistes du XXe siècle.

 

Les indispensables

Le musée de l’Immigration d’Ellis Island : entre 1892 et 1924, plus de 15 millions de candidats à l'immigration ont débarqué à Ellis island, qui était le point de contrôle avant l’entrée aux Etats-Unis. Le musée expose des objets et des témoignages de migrants. Il possède deux salles de spectacles, des archives d'histoire orale, une bibliothèque et un Mur d'Honneur de l'Immigrant Américain. La Grande Salle est conservée telle qu'elle était entre 1918 et 1924. On accède au musée par le ferry de Battery Park, qui dessert aussi la statue de la Liberté.

Le Whitney Museum of American Art :fondé en 1931 par Gertrude Vanderbilt Whitney, il est particulièrement réputé pour ses collections d'art contemporain américain, notamment une grande partie des œuvres d’Edward Hopper.

The Frick Collection : voici une prestigieuse collection d'art dans un splendide hôtel particulier. La splendeur des lieux, la richesse du mobilier, les tapisseries et les porcelaines de Sèvre, rehaussent une collection d'œuvres des plus grands maîtres. Vous y découvrirez des peintures, des sculptures et des arts décoratifs de la Renaissance jusqu'au XIXe siècle, des œuvres de Rembrandt, Velázquez, El Greco, Titien mais aussi Vermeer ou Whistler…

 

Les insolites

Le Skyscraper Museum: unique en son genre, le musée des gratte-ciels est consacré aux grandes structures et aux très grands bâtiments. Le premier Skyscraper Museum était situé près du World Trade Center, mais les attentats le contraignirent à changer d'adresse ; il est maintenant dans Battery Park, à la pointe sud de Manhattan.

El Museo del Barrio à Harlem : au carrefour de la culture portoricaine new-yorkaise et du mouvement pour les droits civiques, c’est le seul musée de New York dédié aux oeuvres d’origine portoricaine et d’Amérique latine. Sa collection réunit, entre autres, des objets précolombiens et tainos.