Quoi faire à Kamouraska

Le village de Kamouraska est en soi la première attraction et elle se visite comme un musée à ciel ouvert. Mais en plus de ses jolies maisons traditionnelles, la ville possède d’autres attraits. Découvrez quoi faire à Kamouraska.

Le musée de Kamouraska

Musée de Kamouraska

Fondé en 1977, le musée de Kamouraska vous conduira dans le patrimoine historique et ethnologique de la ville et de sa région à travers son exposition permanente « Une région se raconte ». C’est une agréable façon d’en apprendre plus sur la vie quotidienne du village, son agriculture, sur la pêche, la navigation, ou bien encore la religion.

Le meilleur chocolat de la région

Chocolaterie la Fée gourmande

Qui n’aime pas le chocolat? Si vous allez à Kamouraska, vous ne pouvez pas ne pas pousser la porte de La Fée gourmande, cette chocolaterie artisanale à la réputation parfaitement justifiée. Vous pouvez aussi, si la fabrication du chocolat vous intéresse, faire une visite de la chocolaterie. On peut aussi y dormir, grâce à l'Auberge La Fée Gourmande qui se trouve dans une maison québécoise à larmiers construite en 1850. Et pour associer le plaisir de dormir avec le plaisir de déguster demandez le forfait « Couette et chocolat  » : en plus d’offrir un petit déjeuner fruité et chocolaté qui met en valeur les produits du terroir kamouraskois, La Fée Gourmande offre plusieurs gâteries chocolatées sous l’oreiller.

Du bon pain

Boulangerie Niemand
Vous ne pouvez pas la rater, elle est située juste en face de l’église, c’est dans une magnifique maison victorienne que se trouve la Boulangerie Niemand . C’est une boulangerie avec une âme, et le travail de Jochen Niemand se traduit de façon très concrète sur les étals de son commerce qui sent bon le bon pain et surtout la joie de vivre. Cela fait 20 ans que cette boulangerie régale les habitants et les gens de passage.

Quai des bulles

Savonnerie Quai des bulles

Les gels douche, c’est bien, mais rien ne vaut un vrai savon fabriqué de façon artisanale et écologique. C’est pourquoi nous vous conseillons d’aller faire un tour au Quai des bulles dont tous les produits sont fabriqués à partir de matières premières naturelles et biodégradables. Savons, mais aussi laits de bain, eaux florales, diffuseurs, sels de bain ou shampoing… c’est naturel, de qualité et… ça sent bon!

Artisanat des gens du pays

Si vous passer faire un tour dans la boutique de métiers d’art Le fil bleu, vous aurez un bel aperçu de ce que sont capables de faire les artisans du Bas-St-Laurent. On y découvre en effet le travail d’une cinquantaine d’artistes qui travaillent dans différents domaines comme les arts textiles, la céramique, l’ébénisterie, l’art du verre, la joaillerie ou les tableaux photographiques. Objets utilitaires ou œuvres purement esthétiques, vous découvrirez un vivier de création, incontournable!

La ferme Gijamika

Ferme Kamouraska

À l’heure où nous écrivons cet article, il est trop tôt pour visiter la ferme, mais dès le mois de mai, vous pourrez le faire. Sortie idéale pour la famille, emmenez donc vos enfants caresser les animaux et, pourquoi pas, offrez-vous une nuit sur place, la ferme propose un hébergement jusqu’à huit personnes, dans un cadre très champêtre des plus relaxants.

Le berceau

À environ deux kilomètres à l’est de Kamouraska vous trouverez ce qu’on appelle « le berceau », à savoir « l’ancien cimetière qui renferme les sépultures de plus de mille personnes. La chapelle souvenir en pierres des champs et des monuments installés par leurs descendants leur rendent hommage.

Depuis bien longtemps, Kamouraska séduit par la beauté des paysages qu’on y découvre et devant lesquels on reste, il faut bien le dire, très souvent bouche bée! C’est un harmonieux mélange de montagnes, de panorama agricole et maritime qui font de ce village de 700 âmes un véritable bijou. Rien d’étonnant donc à ce que la ville de Kamouraska âgée d’à peine 325 ans, située sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, soit membre de l’association des plus beaux villages du Québec.

Et vous, avez-vous déjà visité la ville de Kamouraska? 

par David Nathan