À Rome, on mange comme les Romains!

Terrasse à Rome en Italie.

Julie Aubé

Parmi les nombreuses spécialités italiennes, on aime savourer celles qui sont typiques de Rome lors d’un séjour dans la Ville éternelle. Voici quelques spécialités à mettre à son itinéraire gourmand à Rome, ainsi que des endroits intéressants pour les goûter.

La pizza al taglio 

Une bonne option pour manger sur le pouce à Rome est la pizza al taglio (signifiant «à la coupe »). Au comptoir, on choisit une variété à son goût parmi les longues pizzas qui s’y trouvent. On s’en fait couper un morceau de la taille de son choix, qu’on paye au poids.

Plusieurs cantines de restauration express offrent des pizzas al taglio, mais les meilleures que j’ai mangées sont souvent celles de pizzerie qui sont aussi des boulangeries. Voici quelques-unes de ces adresses qui offrent de l’excellente pizza al taglio :

  • Directement sur la place De’Fiori, le Forno Campo De’Fiori  est une adresse de choix pour la pizza al taglio. D’autant plus que la place De’Fiori est en lieu magnifique pour savourer sa pizza. (Campo de’Fiori, 22).
  • Antico Forno Roscioli. Non loin du Campo De’Fiori, l’Antico Forno Roscioli fait non seulement d’excellentes pizzas al taglio, mais aussi toutes sortes de pains, de bons sandwichs et une jolie sélection de gâteries sucrées. (Via dei Chiavari, 34).
  • La Renella. Dans le quartier Trastevere, cette boulangerie offre de délicieux pains rustiques en plus des excellentes pizzas al taglio. (Via del Moro, 15/16).

Suppli - RomeDes suppli pour grignoter
Vous connaissez les arancini, ces croquettes de riz frites typiques de Sicile? Les suppli sont une version des arancini typiquement romaine. De l’extérieur, on voit peu de différence entre arancini et suppli. Mais quand on y croque, le suppli est fait d’un riz aux tomates et il a un morceau de fromage fondant au centre. On les trouve dans les casse-croûte de restauration express ainsi que dans plusieurs pizzerias, où les gens aiment les grignoter en antipasto.   

Primi piatti

Au restaurant, un repas traditionnel compte généralement les antipasti , le primo, le secondo et le dessert. Le primo est un plat de pâtes, une soupe ou un risotto. Le secondo est habituellement une viande ou un poisson. Si on ne croit pas avoir faim pour un menu traditionnel complet, on peut très bien choisir de ne manger qu’un primo ou encore un secundo. On compose donc son repas à son goût.

Parmi les primi piatti qui sont des spécialités romaines, on compte les bucatini all’amatriciana, un plat de pâtes en sauce tomate légèrement pimentée et garnie de lardons de guanciale (de la charcuterie joue de porc). La guanciale est parfois remplacée par de la pancetta ou du bacon. Le tout garni d’un peu de fromage pecorino romano.

Autre plat de pâtes typique de Rome : les tonnarelli cacio e pepe. Les pâtes longues sont enrobées de fromage pecorino romano et de poivre grossièrement moulu. La simplicité dans toute sa splendeur ! Mais quand les ingrédients sont de qualité, c’est vraiment exquis.

Secondi piatti

Côté secondi piatti, il y a plusieurs plats classiques de Rome à essayer. En voici un aperçu :

  • Saltimboca - Rome

    Saltimbocca alla romana : Ce plat est une escalope de veau garnie d’une tranche de prosciutto et d’une feuille de sauge fraîche.
  • Pajata : Amateurs d’abats, ce plat de tripes d’agneau en sauce tomate est pour vous. Il est souvent servi avec des rigatoni.
  • Coda alla vaccinara : Ragoût de queue de bœuf en sauce tomatée. D’origine humble, ce plat de viande tendre à la sauce goûteuse est aujourd’hui prisé des gourmands.
  • Abbacchio alla romana : Cette spécialité de viande d’agneau de lait à l’ail et au romarin est un classique de la période de Pâques. On le trouve tout de même sur plusieurs menus à d’autres moments de l’année.
  • Pollo con i peperoni : Il s’agit d’un plat savoureux de poulet aux poivrons, un plat campagnard riche en goût.

Il y en a beaucoup plus évidemment. Mais si vous avez goûté la pizza al taglio, les suppli, les primi et secondi mentionnés, c’est un beau plongeon gourmand dans la cuisine romaine!

Accompagnements
Généralement, les assiettes viennent sans légume. Si on en souhaite, il faut les commander à part. Ce sont les contorni. Parmi les options au menu, on trouve souvent les artichauts alla romana (menthe et ail) ou alla giudia (frits), les rapini, les haricots, les aubergines et autres selon les saisons et les établissements.

Quelques adresses

Pour goûter ces spécialités romaines à prix honnêtes, mieux vaut s’éloigner des restaurants qui ont pignon sur les rues et places les plus touristiques. On découvre souvent de perles de trattorie plus authentiques dans les rues qui les entourent. En voici quelques-unes :

  • Trattoria Da Tonino (Via del Governo Vecchio, 18/19)
  • Antica osteria Da Benito (Via dei Falegnami, 14)
  • Trattoria Da Sergio alle Grotte (Vicolo delle Grotte, 27)
  • Ivo a Trastevere (Via di San Francesco a Ripa, 158)
  • Renato e Luisa (Via dei Barbieri, 25)
  • La Stampa (Via dei Maroniti 32)
  • Il Fico Ristorante (Via di Monte Giordano, 49)
  • Cul-de-sac (Piazza Pasquino, 73)

Pour poursuivre la lecture gourmande sur Rome, cliquez-ici pour une dégustation de gelati!