Anguilla : diamant des Caraïbes

La superbe longue plage de Shoal Bay à Anguilla.

Thinkstock / BlueOrange Studio

Anguilla est un minuscule territoire britannique (92 km² pour moins de 14 000 habitants), à quelques encablures de l’île franco-hollandaise de Saint-Martin. Celle que les Indiens Arawaks surnommaient Malliouhana, « pointe de flèche », est un enchantement, avec ses plages de sable blanc au bord d’une mer aux reflets turquoise, des paysages de cartes postales à couper le souffle, une cuisine à émerveiller les papilles… Anguilla est une destination tropicale idéale pour des vacances totalement relaxantes.

Les sites incontournables

Calme, luxe…

Discrètement fréquentée par les stars du cinéma et de la jet-set, Anguilla est le parfait complément de son exubérante voisine Saint-Martin, qui fait la fête à une demi-heure de bateau-taxi. Ici, pas de boîtes de nuit ni de port pour croisières de masse. Anguilla est une île secrète qui cultive avec délice ce qui pourrait être sa devise : « Pour vivre heureux, vivons cachés… »

… et plages de rêve

Anguilla est célèbre pour ses plages de sable blanc immaculé, parmi les plus belles au monde, trente-trois beautés alanguies sous la caresse du vent. Imaginez! Shoal Bay et sa superbe et longue plage bordée de petits restaurants, Captain’s Bay, déserte, cachée au bout d’un sentier secret, la petite plage de Little Bay et sa falaise peuplée d’oiseaux…

La passion de la mer

Les hauts-fonds coralliens d’Anguilla offrent de nombreux sites de plongée sous-marine. Un masque, un tuba, et vous plongez dans le monde merveilleux des coraux et des poissons multicolores! À 40 mètres de profondeur, les épaves habillées de corail et d’anémones de mer servent de refuge à une multitude de créatures marines comme nulle part ailleurs. Ici, l’épave du galion espagnol El Buen Consejo vaut le « coup de palmes ». Une balade en bateau à fond de verre, une croisière en voilier traditionnel, les régates et les sports nautiques tout autour de l’île, à Anguilla, les traditions nautiques sont à la fois anciennes et vivantes.

Des jardins de coraux

Les attraits des îlots voisins de l’île principale sont les rubans de plages de sable fin qui les entourent… Là, la mer turquoise est transparente; les tortues volent à quelques mètres sous la surface… Scrub Island, Dog Island, Prickly Pear Island, Sombrero Island et Seal Island, entourée de sa barrière corallienne, sont des diamants bruts, des confettis de paradis.

Le saviez-vous?

Faites vos vœux!

Se marier à Anguilla est l’une des propositions en vogue avec des formules « clés en main » où tout est organisé : le séjour idyllique, le reportage photo vidéo, les formalités… Il suffit de prévoir un séjour d'au moins 48 h, de fournir un extrait d'acte de naissance et un passeport, d’acquitter une taxe…

À vos rêves, prêts, partez!

Il existe deux voies d’accès à Anguilla : par la mer, en 30 minutes depuis le port de Saint-Martin situé en face de l’aéroport international, ou en prenant l’avion, 7 minutes depuis Saint-Martin.

Les coups de cœur

  • Les couchers de soleil, des œuvres d’art d’un romantisme fou.
  • Une balade équestre dans le nord de l’île, plus sauvage.
  • À Sandy Ground, la maison en bois de Sir Emile Gumbs, ancien premier ministre.
  • La plantation WallBlake House à La Vallée.
  • Les fresques arawaks qui ornent la grotte La Fontaine.

À savoir avant de partir

La meilleure période : pendant la saison sèche, de décembre à avril.

Quelques précautions : le ramassage de coraux et des coquillages est interdit. Évitez de marcher pieds nus ailleurs qu’à la plage et utilisez une natte ou une serviette pour vous coucher sur le sable.

N’oubliez pas d’emporter : des lunettes de soleil, une protection solaire, un chapeau et des vêtements légers.

Bum intéractif