Cinq bonnes raisons d'aller visiter l'archipel de Mingan

    Si vous êtes un peu fatigué de rester en ville et que vous voulez vous ressourcer au grand air, allez faire un tour du côté de l'archipel de Mingan (Côte-Nord), cette région plus grande que Nature au charme éternel. Voici cinq bonnes raisons d'aller visiter la Minganie.

    Pour les monolithes

     

    Une publication partagée par Anne-Marie (@annemades) le

    C'est dans la réserve de parc national de l’Archipel-de-Mingan que l'on peut admirer la plus grande concentration de monolithes d’érosion au Canada! Ces géants de calcaire immobiles sont d'imposants témoins du passé qui ont chacun une histoire à raconter. Pour la connaitre, le mieux est de faire appel aux services des interprètes de Parcs Canada qui ne sont jamais avares d'informations. Ils pourront par exemple vous faire découvrir la formation des monolithes de l'île Niapiskau, l'anse des « Bonnes Femmes » qui est parsemée de ces magnifiques blocs de pierres. La visite guidée dure environ une heure et vous fera marcher sur un sentier de bois jusqu'au belvédère d'où vous jouirez d'une vue imprenable sur la mer.

    Pour la faune

    L'Archipel de Mingan est un véritable petit paradis pour les amateurs de la nature. Il y a l'omniprésence de l'eau, évidemment, mais aussi celle d'animaux en tous genres. Malgré sa petite superficie, 110 km carrés , la réserve de parc national du Canada de l'Archipel-de-Mingan offre des centaines d'occasion d'admirer la faune. Environ 35 000 couples d'oiseaux marins de 12 espèces différentes vous attendent. Vous saluerez le Macareux moine, l'eider à duvet, un gros canard marin appelé « moyak » par les gens de la région. Vous rencontrerez aussi sûrement une des trois espèces de phoques qui peuplent l'archipel: le phoque gris, le phoque commun et le phoque du Groenland. Autres « amis potentiels » : les castors, les loutres de rivière, les rats musqué, les écureuils roux ou encore les renards roux et argenté.

    Pour les randonnées en plein air

     

    Une publication partagée par Caroline Cyr (@caroline__cyr) le

    Que ce soir sur Petite île au Marteau, sur l'Île Niapiskau, l'Île Quarry ou l'Île du Havre, vous aurez l'occasion de faire de belles randonnées, les cheveux au vent au bord de mer. Ces randonnées sont assez courtes et conviendront parfaitement aux débutant et aux niveaux intermédiaires. Il s'agit plus de promenades contemplatives que de randos sportives. Les sentiers de randonnée pédestre totalisent près de 24 kilomètres et vous feront aussi bien longer la côte que plonger au coeur des îles et entrer dans la lande et les tourbières. Parc Canada vous invite à la prudence et au respect de la nature. Sachez observer sans déranger et respectez le code d'éthique sur l'observation des oiseaux marins.

    Pour le camping

    L'archipel de Mingan est le cadre parfait pour vous offrir quelques nuitées de camping. Vous pouvez soit dresser votre propre tente et vous adonner aux joies du camping sauvage sur l'une des six îles où il est autorisé, ou bien profiter de la formule prêt-à-camper des tentes oTENTik. C'est ce qu'on appelle du Glamping, du camping amélioré. Les tentes sont en effet meublées, chauffées, éclairées et annexées à une petite terrasse. On peut y loger six personnes, parfait pour les trips en familles ou entre amis.

    Pour dormir dans une station de phare

    Il y a une activité particulièrement originale à faire quand on va à l'archipel de Mingan, c'est de passer une nuit dans le phare de l’île aux Perroquets. Dans l'ancienne demeure du gardien du phare, vous serez bercés par le bruit des vagues et aurez une vue plongeante sur la pointe de l’île. l’Auberge de l’île aux Perroquets propose plusieurs forfaits (transport en bateau-repas-hébergement) dont le plus gourmand est le forfait épicurien qui vous permettra de découvrir l’île et de déguster les bons produits du terroir de la Minganie.

    Et si vous avez envie de visiter des îles où il fait chaud, voici une sélection des plus belles îles de Thaïlande.