7 randonnées pour vivre un chemin de Compostelle version Québec

Stanislaw Pytel / Getty Images

Si le chemin de Compostelle est le pèlerinage le plus célèbre au monde, il ne faut pas croire que l'on ne puisse pas en faire pour autant chez nous. Il y a en effet chaque année de nombreux pèlerinages au Québec, spirituels ou pas, dont voici les plus connus.

Le Chemin des Sanctuaires

 

Une photo publiée par Susan Desmarais (@asusesd) le


Le Chemin des Sanctuaires Montréal / Sainte-Anne-de-Beaupré s'inspire du célèbre chemin des pèlerins du Moyen-Âge qui parcouraient à pied la France et l’Espagne pour aller à Saint-Jacques-de-Compostelle. Celui-ci relie Montréal à Sainte-Anne-de-Beaupré et existe depuis 1999.

Sur son parcours de 375 km en 18 jours, le pèlerin peut, entre autres, profiter de quelques sanctuaires ou lieux de pèlerinage, soit l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal, le Sanctuaire Sainte Marguerite d’Youville à Varennes, le Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap du Cap-de-la-Madeleine, la Basilique-Cathédrale Notre-Dame de Québec et la Basilique Sainte-Anne-de-Beaupré.

Le chemin des navigateurs

Plus de 400 km de marche sur 21 jours, voilà ce qui attend les pèlerins qui décident de partir sur ce chemin des navigateurs. Il faut marcher à travers les régions touristiques du Bas St-Laurent ainsi que celles de Chaudière-Appalaches, ce qui permettra notamment de traverserer le splendide parc national du Bic. 21 étapes donc qui vous conduiront à Ste-Anne-de-Beaupré.

Paysages de bois, marins, observation d'oiseaux dans des sous-bois ou à travers de vastes étendues à ciel ouvert, peu importe, si le chemin est superbe, il permet aussi de faire l'introspection tant recherchée par les pèlerins.

L’hébergement se fait dans des communautés religieuses, des centres communautaires, des Cégeps ou dans des familles. Les départs se font en juin avec 4 pèlerins par jour, il est déjà temps de réserver sa place pour 2017!


Choix de l'éditeur

 

Le sentier Notre-Dame Kapatakan

On surnomme Le sentier Notre-Dame Kapatakan le Petit Compostelle régional du Saguenay. Ce pèlerinage qui vous fera parcourir 215 km en 12 jours commencera à Notre-Dame-du-Saguenay de Rivière-Éternité (dans le parc national du Fjord-du-Saguenay).

Au rythme des marcheurs contemplatifs ou méditatifs, vous traverserez villes et villages, des lieux spirituels et d'autres au cœur de la nature merveilleuse de cette région. Et si vous vous demandez ce que veut dire le mot Kapatakan, sachez qu'il veut tout simplement dire sentier en Amérindien.

Ce sont 2 dames passionnées de nature et de spiritualité, Sylvie Cimon et Florence Masson, qui sont à l’origine de la création de ce sentier. Un souvenir très sympa à avoir c'est le passeport, il vous permet de collectionner les estampes offertes le long du parcours et d'obtenir le diplôme du pèlerin. On le trouve à l'accueil du Parc National du Saguenay au coût de 7 $.

Pèlerinage Terre et Mer Gaspésie – Les Îles

Pèlerinage Terre et Mer Gaspésie

Crédit photo: Pèlerinage Terre et Mer Gaspésie

L'histoire de ce pèlerinage remonte en 2014. Cette année-là, Patricia LeBlanc et Raymonde Arsenault font une randonnée pédestre sur le mont Saint-Joseph de Carleton et sont tellement émerveillées par les beautés de la nature qui s'offrent à leurs yeux, qu'elles décident de créer un pèlerinage autour de la Gaspésie : le Pèlerinage Terre et Mer Gaspésie – Les Îles.

Le but est aussi spirituel puisqu'il souhaite favoriser l’animation de la vie chrétienne en marchant sur le territoire du diocèse de Gaspé. Les limites du diocèse sont : Ristigouche pour le côté sud et Cap-Chat pour le côté nord de la Gaspésie ainsi que les Iles-de-la-Madeleine. Ce sont environ 170 pèlerins qui s'élancent chaque année sur les routes gaspésiennes et parcourent une vingtaine de kilomètres quotidiennement.

La route 132, sa vue sur la mer et ses horizons lointains n'ont plus de secrets pour eux. Les randonneurs logent au même endroit toute la semaine; une navette les y amène matin et soir. Un guide du pèlerin est disponible, il documente divers trajets de randonnée dans la région, ainsi que les lieux de culte, les églises, croix de chemin, etc.

Le chemin des Outaouais

Au programme du Chemin des Outaouais, 240 km de marche avec un point de départ situé à la Cathédrale Notre-Dame d'Ottawa. L'arrivée se trouve quant à elle à l'Oratoire Saint-Joseph de Montréal. Il vous faudra en moyenne 12 jours à raison de 20 km quotidien pour arriver à bon port.

Les randonneurs longeront la rivière des Outaouais, marcheront sur des pistes cyclables et des chemins de campagne tranquilles et inspirants, invitant à la méditation et à l'introspection. Quant au logement, ils dormiront le soir dans des communautés religieuses et des salles communautaires.

La Traversée de la Gaspésie


La Traversée de la Gaspésie, tdlg pour les intimes se pratique à l'automne et en hiver. À l'automne c'est la traversée en bottines et en hiver en raquettes ou en ski de fond.

6 journées de randonnée avec support logistique et de sécurité soit 7 nuitées pour les vaillants marcheurs. Le Cap-Gaspé, le Parc National Forillon, le Mont Jacques-Cartier, Petite-Vallée sont notamment au programme.

L'édition de l'automne se déroulera du 24 septembre au 1er octobre 2016.

Chemin de St-Rémi

C'est un chemin duquel vous ne viendrez pas à bout facilement puisqu'il représente plus de 800 km. Le Chemin de Saint-Rémi c'est l’union de 54 municipalités qui se sont unis pour faire revivre aux marcheurs les cœurs villageois du Haut-Pays.