Le Chili à manger... et à boire!

peffan / Thinkstock

VoyageVoyage a récemment effectué un voyage au Chili. Ce fût l'occasion de parcourir un pays magnifique et d'en admirer les paysages, mais également de goûter quelques saveurs locales. Voici donc le Chili à manger... et à boire !

À manger...Chupe

Chili: Manger et boire

Une des délicieuses découverte que l'on ait faites sur place, c'est le chupe. C'est une soupe que l'on trouve dans plusieurs pays de l'Amérique du Sud et dont il existe plusieurs variantes en ce qui concerne la recette. Son origine se perd dans l'histoire du pays, mais les spécialistes pensent que ce sont les Incas qui l'ont inventée.

Au Chili, le chupe se prépare à base de pain trempé dans du lait ou parfois de l'eau. On trouve aussi des oignons et un ingrédient principal. Cela peut être des fruits de mer, un crustacé ou un légume. Nous avons particulièrement aimé le chupe au crabe, un régal ! Le chupe est gratiné au four et souvent servi dans des bols en terre cuite.

Les empanadas

Chili: Manger et boire

C'est un des plats que l'on peut manger sans vraiment avoir faim, juste par gourmandises. Les empanadas, ces petits chaussons feuilletés et farcis se retrouvent sur la table de nombreux pays d'Amérique du Sud dont le Chili qui le propose cependant avec une variante. L’empanada chilienne contient en effet souvent du pino (de la viande de boeuf et des oignons), un œuf dur, des olives et quelques raisins secs. Le tout est cuit au four, un délice ! Les empanadas sont appréciées autant des carnivores que des végétariens.

Les produits de la mer

Chili: Manger et boire

Avec son immense côte, il n'est pas étonnant de trouver très fréquemment des produits de la mer dans les restaurants chiliens. Parmi les poissons les plus typiques on trouve le congrio, qui se cuisine notamment dans des ragoûts. Moules, crevettes, algues, machas (qui ressemble à des couteaux) sont autant d'options pour se faire plaisir en mode salin.

Le ceviche

Chili: Manger et boire

Avec du corvina (poisson à chair blanche) ou du loup de mer, le ceviche est un des plats les plus intéressants et goûteux du pays. Sain et bon, on le consomme en entrée ou en plat principal. Il en existe aussi parfois faits avec du poulpe (voir photo).

Cuisine indigène

Chili: Manger et boire

Certains restaurants comme le récent Peumayen à Santiago, proposent des plats issus des peuples natifs du pays. Des ragouts, du lama, du cheval, des tubercules... étonnant d'inventivité,... et à boire !

Mote con huesillos

Chili: Manger et boire

Une des boissons les plus orgininales et typiques à déguster quand on visite le Chili, est sans conteste le mote con huesillos. C'est une boisson rafraîchissante sans alcool à base de blé cuit et de pêche séchée. On le trouve généralement dans des stands de rue, vendu par vendeurs ambulants. C'est très rafraîchissant l'été.

Pisco

Chili: Manger et boire

Incontournable pisco, cette eau-de-vie que l'on trouve dans tous les bars, notamment dans le cocktail roi du pays: le pisco sour. À base blanc d'oeuf, de sirop de canne à sucre et de citron, c'est une des façons de commencer le repas, les puristes boiront quant à eux le pisco en fin de repas, simplement avec de la glace, comme un digestif.

Les vins

Chili: Manger et boire

Pays de vin par excellence, le Chili possède de nombreux vignobles et produit des vins rouges, blancs, rosés, mousseux d'une excellente facture ! À 95% ce sont les cépages français que l'on retrouve, mais de par son climat et ses sols très particuliers, les vins chiliens ont leur propre identité et séduisent les amateurs un peu partout sur la planète. Le cépage le plus caractéristique reste le carménère, très terreux et poivré.

Ce voyage a été rendu possible grâce à Wines of Chile.