Le fabuleux trek de Torres del Paine en quelques conseils

Xavier Savard-Fournier

Les maniaques de plein air vous le diront, le Parque nacional Torres del Paine au Chili est l’un des plus beaux treks à faire au monde. Un lieu magique où se côtoient glaciers, montagnes, lacs, soleil et plaines verdoyantes.

Et comme plusieurs d’entre vous sont à préparer leur déplacement vers ce lieu mythique, ou tout simplement en quête d’une escapade hors du commun pour fuir l’hiver, j’ai pensé vous offrir un petit aperçu et quelques conseils sur Torres del Paine, photos à l’appui!

La boucle VS le W

Tout d’abord, vous devez vous demander si vous voulez faire la boucle (±130KM – 8 à 10 jours) ou le W (±75KM – 4 à 5 jours). J’ai personnellement fait le W, comme il s’agissait de l’une de mes premières expériences de trekking.

Si mon ami et moi l’avons fait en autonomie complète (traîner sa nourriture, sa tente, son matériel, etc.), il aurait aussi été possible de réserver des lits et des repas dans les nombreux refuges du parc.

Vous pourrez donc voyager très léger et sans tracas, si vous acceptez de payer le gros prix.

Les défis climatiques de Torres del Paine

Xavier Savard-Fournier

Mis à part la boucle, pour les randonneurs avertis, le W se fait assez bien, même pour les débutants. La grande difficulté de ce trek ne réside pas dans les montées et descentes, mais dans les changements de température rapides et constants.

Les plus expérimentés savent que la température est souvent un défi et que l’habillement est important, mais Torres est un cas particulier. En été, vous passerez régulièrement de 25-30 °C dans les plaines à un peu moins de 5 °C au sommet des montagnes.

ATTENTION AU VENT! En plus de refroidir rapidement la température, les fortes bourrasques de la région augmentent les chances de changement climatique rapide. Il n’est pas rare que le ciel s’assombrisse rapidement en raison de cela.

Aussi, ne sous-estimez pas le soleil au bas des montagnes. En été, les rayons UV sont souvent à un niveau extrême. Apportez de la crème solaire!

Partir du bon côté

La température va aussi influencer un autre élément de votre déplacement à Torres, le sens dans lequel vous ferez ledit trek.

Il y a 2 choix possibles;

  1. Vous commencez à l’ouest et vous vous dirigez vers le Glacier Grey.Glacier Grey

    Xavier Savard-Fournier

  2. Vous commencez à l’est pour aller jeter un œil aux fameuses Torres (photo de couverture de l’article).

En fait, basez votre choix sur votre vue aux Torres.

Comme la température est extrêmement changeante et qu’il est difficile de prévoir s’il fera beau dans les jours à venir, vous choisirez de commencer par les tours si le ciel est découvert et vous espèrerez que ce sera toujours le cas une fois en haut.

Sinon, vous commencerez de l’autre côté et vous vous croiserez les doigts pour qu’elles soient dégagées à votre arrivée 4-5 jours plus tard.

Profiter de la luminosité (en été)

Xavier Savard-Fournier

En raison de sa position géographique, le Parque nacional Torres del Paine reçoit entre 15 et 18 heures de lumière par jour entre le 15 novembre et le 15 février. Comme le soleil ne se couche pas avant 21 h - 22 h, profitez de cette occasion pour augmenter vos temps de déplacements.

Mais bon, c’est vraiment comme vous le sentez! Au moins vous saurez que même à votre arrivée au campement, vous aurez encore de la lumière naturelle pour cuisiner et vous reposer.

Bon voyage!