Contrastes et traditions au Japon

Trois geishas dans un parc au Japon.

Thinkstock / Radu Razvan

Contrastes et traditions sont indissociables du Japon. De la barrière de corail de l’archipel d’Okinawa jusqu’à la pointe nord d’Hokkaido avec ses sommets enneigés se succède une variété de paysages, un mélange de modernisme et de coutumes ancestrales, de jardins parfumés et de temples chargés de mystères. Une découverte d’une incroyable intensité!

 

Les sites incontournables

Tokyo

Tokyo est sans doute la plus excitante des métropoles d’Asie. C’est ici que les traditions des siècles passés coexistent avec les éléments sans cesse en mouvement de la culture urbaine la plus récente. La ville n'a pas de centre à proprement parler, mais une dizaine de pôles, tous répartis autour du palais impérial, résidence de l'empereur. Tokyo est le paradis du shopping : la consommation y est effrénée. Ne manquez pas le palais impérial et le parc de Kitanomaru, la Tokyo Tower, le quartier de Shibuya, le parc de Ueno, le temple d’Asakusa Kannon, le marché aux poissons… Et, aux alentours, le mont Fuji et la région des Cinq Lacs.

Tokyo

Kyoto

Kyoto a été la capitale du Japon pendant plus d’un millier d’années. Elle est devenue, au cours de ces siècles, le berceau des arts, de la culture, de la religion ou des idées du pays. Dans le centre de Kyoto, vous découvrirez le palais impérial, dont l’architecture est renommée pour avoir atteint la quintessence de la simplicité. À proximité se trouve le château de Nijo, à l’architecture plus somptueuse. Gion Corner est le lieu idéal pour découvrir le théâtre et les arts traditionnels. Ici, les restaurants de style ancien, à la décoration d’un goût exquis, renforcent encore l’atmosphère raffinée du quartier. Ne manquez pas également les temples de Sanjusangendoe, Kiyomizu et Ginkakuji, ainsi que la villa impériale de Katsura.

Nara

Située à 42 km au sud de Kyoto, Nara est une ancienne capitale du Japon qui fut également l’un des sanctuaires de l'art, de la littérature et de la culture japonaise. Les principaux lieux d'attraction sont regroupés autour de la gare de Nara. À voir absolument : le parc de Nara et le musée National. C'est toutefois le temple Todaiji, abritant le Grand Bouddha, qui est le plus célèbre des monuments anciens de la ville.

Hiroshima

La ville, tristement célèbre, a été entièrement reconstruite. Là, il faut découvrir le parc de la Mémoire et le seul bâtiment à être resté debout après la bombe atomique. Aux environs d'Hiroshima, à une petite heure en tramway, se trouve la mer intérieure, séparant l'île principale d’Honshu et celle de Shikoku. Au milieu se dresse une île particulièrement sacrée au Japon : l'île de Miya-Jima, très agréable à visiter.

Hokkaido

Véritable paradis naturel, vous apprécierez sans limites chaque parcelle de ses paysages, montagnes, plaines, rivières ou lacs, mers et ciels d'azur. L'île la plus septentrionale du Japon abonde de splendeurs naturelles. L’île est très sauvage et c'est ici que vous pourrez faire les plus beaux treks du pays.

paysage Japon

Le saviez-vous?

Le salut

Au Japon, il n’est pas d’usage de se serrer la main ou de s’embrasser pour se saluer. Les Japonais pratiquent l’« oijigi », qui consiste en l’inclinaison du corps face à votre interlocuteur. Le degré, le nombre et la durée de l’inclinaison varient selon les circonstances, l’âge de votre interlocuteur et votre position hiérarchique. L’« oijigi » est utilisé aussi bien pour remercier, s'excuser, se dire « bonjour » que se séparer.

Coutumes

En public, évitez de dévisager les personnes dans la rue ou de les regarder avec insistance. En entrant dans une maison, pensez à retirer votre manteau et vos chaussures, que vous laisserez à l’entrée.

Les coups de cœur

  • L’avenue Omotesando surnommée les « Champs-Élysées de Tokyo »
  • La visite des anciennes capitales Kyoto et Nara
  • La découverte de la gastronomie japonaise
  • Les splendeurs naturelles d’Hokkaido
  • La plongée sur les récifs de corail autour d’Okinawa

À savoir avant de partir

Les meilleures périodes : en mars, avril, mai et octobre.

Quelques précautions : ayez toujours un comportement sans excès ni exubérance. Évitez tout contact à connotation intimiste et ne vous mouchez pas en public.

N’oubliez pas d’emporter : un dictionnaire de poche, l’anglais étant assez peu parlé.