Côte d'Azur: peintres et musées

Thinkstock/monticello

Descendu de sa Normandie natale comme Eugène Boudin, de Paris comme Renoir, Matisse et Picasso, ou de très loin comme Soutine, Chagall ou Staël, de nombreux peintres du XIXe et du XXe siècles ont posé leurs chevalets sur la Côte d’Azur. Avec une approche picturale différente, tous se retrouvèrent subjugués par cette palette de bleus, de verts et d’ocre, nimbés de la lumière incomparable du ciel azuréen.

Les artistes
Auguste Renoir (1841-1919) a choisi, en 1905, pour réchauffer ses vieux jours de résider au domaine des Collettes à Cagnes-sur-Mer au milieu des oliviers et des orangers qu’il peint inlassablement posant son chevalet dans les environs. Sa demeure avec ses deux ateliers, transformés en musée, se visite.

Pierre Bonnard (1867-1947), amoureux du Midi de la France, a acheté en 1926 une maison (Le Bosquet) au Cannet où il crée un atelier pour travailler périodiquement. Il s’y retira en 1939, jusqu’à ses derniers jours. Des vues du Cannet illustrent cette période tranquille. Le Bosquet est en passe de devenir un musée.

Henri Matisse (1869-1954) s’installe à Nice pour soigner une bronchite en 1917 et y reste presque toute sa vie. Son dernier appartement, dans l’ancien hôtel Regina, surplombe la promenade des Anglais. Des tableaux intimistes, des paysages fauvistes ainsi que des collages retracent sa période niçoise. Un musée lui est consacré dans une belle villa génoise du XVIIe siècle, dans les hauteurs de Nice.

Pablo Ruiz y Picasso (1881-1973) venu d’Espagne à Paris fait de nombreux séjours sur la Côte d’Azur et en Provence à partir de 1919. Saint-Raphaël, Golfe-Juan, le château d’Antibes, la villa Californie de Cannes, Mougins et Vallauris sont des lieux de créations prolixes pour ce génial artiste qui révolutionne l’art pictural. Il s’installe, en 1958, au château de Vauvenargues, proche d’Aix-en-Provence en face de la Sainte Victoire, massif montagneux peint par Cézanne. C’est là qu’il repose.

Nicolas de Staël (1914-1955) est né à Saint-Pétersbourg. Après avoir vécu deux ans à Nice, il s’installe à Antibes en 1954. Son atelier surplombe la mer. C’est de là qu’il se jettera dans le vide. Peignant habituellement la nuit, il apprivoise la luminosité transparente de l’endroit. Il y peindra plus de 300 toiles : des paysages, des vues du port, des mouettes…
 
Sur les pas des grands maîtres...
Un itinéraire « Sur les pas des grands maîtres » amène les passionnés de peinture sur les sites originaux peints par Picasso, Chagall, Monet, Renoir, Dufy, Cocteau, Bonnard, Soutine, Derain, Boudin… Des lutrins en lave émaillée représentant les œuvres des artistes sont installés dans neuf communes, de Cannes à Menton, là où les chevalets étaient posés.
 
Les musées à visiter
A Antibes, le château Grimaldi rassemble des œuvres de Picasso et, à Vallauris, le musée la Guerre et la Paix abrite deux compositions monumentales du maître. A Saint-Tropez, le musée de l’Annonciade présente des tableaux de Bonnard, Matisse, Derain, Utrillo, Braque, Seurat… A Nice, le musée Matisse, le musée d’Art moderne et contemporain, qui présente des œuvres de Klein, César, Arman, Raysse ou Warhol, et le musée national Message Biblique où Marc Chagall a illustré l’Ancien Testament, sont remarquables. Ne manquez pas le musée Renoir à Cagnes-sur-Mer et la fondation Maeght à Saint-Paul-de-Vence.
 
Et les trésors à découvrir

  • A Menton : la salle des mariages de l’hôtel de ville.
  • A Villefranche-sur-Mer : la chapelle Saint-Pierre rehaussées par des œuvres ornementales de Jean Cocteau (1889-1963).
  • A Vence : la chapelle du Rosaire que Matisse considérait comme son chef-d’œuvre.

 
Bon Plan
Une carte « Musées Côte d’Azur » (2 ou 7 jours) offre un accès illimité et prioritaire à 62 musées, monuments et jardins. Elle s’achète dans les offices de tourisme, musées, aéroports, gares…

(BUM)