Écosse : une destination fascinante

Château Dunnottar à Aberdeen en Écosse

num_skyman / thinkstock

Au-delà du folklore des kilts et des cornemuses, des fantômes, des mythes et des légendes, l'Écosse affirme fièrement une identité forgée par une histoire tumultueuse. Sa richesse culturelle, ses paysages âpres et sauvages baignés d’une incroyable lumière et ses châteaux mystérieux enturbannés de brume font de l’Écosse un pays fascinant.

Les sites incontournables

Édimbourg, « l’Athènes du Nord »

Capitale de l’Écosse depuis le XVe siècle, Édimbourg est une ville imprégnée d’histoire, de mythes et de légendes venus de la nuit des temps. Le cœur historique (inscrit au patrimoine mondial par l’UNESCO) comprend la vieille ville dominée par le puissant château et la nouvelle ville avec son élégant patrimoine géorgien du XVIIIe siècle. Les plus anciens bâtiments de la cité se succèdent le long du Royal Mile. Admirez la cathédrale Saint-Gilles et sa chapelle du Chardon de style gothique. De l’autre côté des jardins de Princes Street s’étend la ville neuve. Là, tout est harmonie, équilibre et élégance. Ne manquez pas Charlotte square, le fleuron de l'architecture géorgienne de Grande-Bretagne.

Glasgow, l’avant-gardiste

Glasgow est chaleureuse et branchée. Longtemps éclipsée par Édimbourg et laminée par la crise dans les années 70, la ville est désormais en plein renouveau. La vieille cité s’étend autour de la majestueuse cathédrale Saint-Mungo. Dans le centre, le verre et l’acier des bâtiments post-industriels, les constructions Art nouveau de la « Spook School » contrastent avec les édifices de grès rouge de l’ère victorienne. Glasgow attire les amateurs d’art par de remarquables musées. À visiter : Kelvingrove Art gallery & museum, le GoMA ou Gallery of Modern Art et, bien sûr, la collection Burrell, située dans le Pollok Country Park, à cinq kilomètres de la ville.

La route du whisky, à parcourir avec modération

La vallée de la Spey entre Inverness et Aberdeen produit quelques-uns des whiskies les plus réputés : Glenfiddich à Dufftown, Strathisla à Keith, Glenlivet ou Macallan près de Craigellachie… La région est parcourue par la Malt Whisky Trail, un circuit de 250 kilomètres qui permet de découvrir huit distilleries. En chemin, explorez la forteresse de Dunnottar perchée sur une falaise en bord de mer et admirez le château de Glamis avec ses innombrables tourelles.

Les Hautes Terres, un charme monstre

La région des Hautes Terres est la plus sauvage d’Écosse. La lumière changeante sublime les paysages grandioses de landes et de montagnes, de rivières et de plateaux, de lochs et de côtes escarpées. Le tour du Loch Ness donne l’occasion de saluer Nessie, le célèbre monstre, et de visiter les ruines du château d’Urquhart. En descendant vers le sud, la vallée de Glen Coe égrène de fabuleux décors. Le Loch Lomond parsemé d’îles offre de superbes balades. Le nord du lac est surplombé par de spectaculaires montagnes hautes de 900 mètres.

Les châteaux ou l’esprit de clan

De la puissante forteresse perchée sur une falaise face à mer au magnifique manoir seigneurial, voici une petite sélection : le château de Floors près de Kelso, Kilchurn en Argyll and Bute, Scone au nord de Perth, Dunrobin surgi d’un conte de fées. Sur la route vers l’île de Skye, dans un site de toute beauté, trône Eilean Donan. Sur cette île, Dunvegan mérite à lui seul une visite.

Glasgow

Le saviez-vous?

Lentement, mais sûrement

La tourbe se forme dans les régions froides et humides par accumulation de débris végétaux. Avec une croissance de un millimètre par an, la couche peut atteindre sept mètres d’épaisseur.

Fidèle jusqu'à la mort

À Édimbourg, la statue de bronze de Greyfriars Bobby rend hommage à la fidélité d'un petit chien skye-terrier qui passa les quatorze dernières années de sa vie à veiller la tombe de son maître dans le cimetière de Greyfriars Kirk.

Les coups de cœur

  • La vue du haut de Calton Hill, l'« acropole d'Édimbourg »
  • Le château de Stirling qui domine l’horizon à des lieues à la ronde
  • Le pont sur le Forth à 14 km d’Édimbourg, à voir la nuit quand il est éclairé
  • Les îles Orcades, un archipel du bout du monde battu par les vagues
  • La magnifique plage de sable de Silver Sands près du Loch Morar

À savoir avant de partir

La meilleure période : mai et juin et septembre sont les mois les plus secs.

Quelques précautions : pensez à emporter un répulsif pour vous protéger contre les midges, ces petits moustiques voraces.

N’oubliez pas d’emporter : un vêtement imperméable.

Bum intéractif