4 endroits immanquables où faire une pause dans un road trip au Québec

Présenté par

Roule Trip

Partir 3 semaines avec un inconnu sur les routes du Québec avec une liste de défis à relever. C’est l’expérience un peu folle que Didier Charette et Pascal Dixon-Meloche ont accepté de vivre sous l’oeil des caméras. Ils ont baptisé ça le «Roule Trip», et ça s’écoute exclusivement dès le 21 septembre 2016 sur rouletrip.ca.

S‘il y a une chose qu’on a retenu de notre cavale de 2000 kilomètres, c’est l’importance de s’arrêter. Bien sûr, il faut rester ouvert aux aventures et savoir suivre son instinct. Mais sur un territoire aussi vaste que le Québec, c’est loin d’être une mauvaise idée de déterminer quelques endroits incontournables où faire une halte. Voici nos spots.

Les yourtes de Cartelon-sur-Mer

C’est une idée bien mongole: importer des yourtes de l’Europe de l’Est et les monter sur des radeaux qui flottent dans la baie des Chaleurs. Pas besoin d’y passer la nuit pour profiter de l’ambiance irréelle qui se dégage de l’endroit: de la berge, au coucher du soleil, c’est très bien aussi. Sinon, Aventures Aux 4 vents loue toute sorte d’embarcations pour jouer au Genghis Khan aquatique.

Le légendaire Sea Shack

La 132 est littéralement hantée par les légendes du Sea Shack. Pas le choix d’aller voir ça de nos propres yeux. Hééééééémaille. Soyons clairs: il n’y a rien de comparable à l’auberge festive. C’est pour tous les types de voyageurs, avec tous les budgets; on peut y prendre un verre, manger ou dormir; on peut s’installer autour du feu, au bar tiki ou dans un hamac; on peut regarder le coucher de soleil depuis le spa, avec ou sans maillot. Un établissement 100% approuvé par le Roule Trip.

Visite guidée de Pit Caribou

La micro-brasserie Pit Caribou vient de s’installer à Montréal, mais en Gaspésie, c’est déjà une institution. Les installations de brassage sont à l’Anse-à-Beaufils, sur le bord de la mer, et elles se visitent.

Quand on est arrivé, Brad nous attendait avec un verre à la main. On a tout de suite su qu’on était à la bonne place. On se serait cru dans la cave d’un chum de brosse qui nous montre ses nouvelles créations!

Le bout de l’île d’Orléans

C’est tellement un classique qu’il est facile de l’oublier... mais l'île d’Orléans devrait être sur la liste de quiconque part à la découverte du Québec en voiture! On peut en faire le tour en une heure et quart si on est pressé, ou rester quelques jours, le temps de faire une étape dans les 4 vignobles de l’île. Notre incontournable, c’est le lever du soleil, vu depuis le camping à la pointe nord-est de l’île.

Il est souvent tentant de vouloir trop pousser le kilométrage d’une journée. Il faut se méfier. Pour toujours garder en tête de profiter de la vue et de la vie, écrivez notre mantra quelque part dans la voiture : «Rien ne sert de rouler si on ne sait pas s’arrêter à point! »