Espagne : randonnées aux îles Canaries

Village de Masca, dans les montagnes de Teno, à Tenerife, dans les îles Canaries.

master2 / Thinkstock

L’archipel des îles Canaries est un ensemble de sept îles, situé à 1 500 kilomètres au sud de la péninsule ibérique, offrant de belles plages, un paysage exotique, volcanique et subtropical, ainsi qu’un climat printanier tout au long de l’année. Terres de rêve, il est possible d’y pratiquer de nombreuses activités telles que la plongée sous-marine, la planche à voile, mais aussi, et surtout, la randonnée à pied ou à vélo.

Un paradis aux couleurs extraordinaires

Les paysages des îles Canaries enchantent les voyageurs avec des formes de reliefs et une végétation qui ne ressemblent pas à celles des pays voisins. La longue histoire volcanique de ces îles, faite d’une grande variété de matières et de processus, a créé un paysage présentant des formes et des couleurs extraordinaires. Ces caractéristiques naturelles font des îles Canaries un véritable paradis pour les amateurs de randonnée. Les quatre parcs nationaux (Timanfaya, Teide, Garajonay et Caldera de Taburiente), ainsi que les réserves et sites naturels constituent d’ailleurs plus de 36 % du territoire de l’archipel.

Tenerife, l’île de tous les contrastes

« L’île du printemps éternel » offre, outre son climat clément douze mois sur douze, une palette de panoramas féeriques : des plages de sable noir aux volcans, en passant par le parc national du Teide. Tenerife est la plus grande île de l’archipel. Elle peut être considérée comme le paradis le plus varié des randonneurs, car elle offre des paysages très diversifiés. Véritable continent miniature, la nature a gardé ici sa beauté originelle. Ce sont des terres contrastées, arides au sud et pleines de végétation au nord. L’île, dont l’origine remonte à 600 000 ans, est dominée par le pic du Teide, le plus haut sommet d’Espagne qui culmine à 3 718 mètres. On peut admirer ses flancs présentant un monde minéral à couper le souffle depuis un téléphérique. Incontournable aussi, le parc régional de Masca et les falaises de Los Gigantes.

La Palma, une émeraude dans l’océan Atlantique

Cette île en forme de cœur est l’une des plus belles et des plus vertes de l’archipel des Canaries. La Palma (ou « l’île jolie ») est aussi la plus authentique et la plus secrète. Appelée aussi « l’île verte », La Palma est un véritable paradis pour les amoureux de la nature et pour les adeptes de randonnées. À ne pas manquer, le parc national Caldera de Taburiente qui possède le plus grand cratère au monde. Sensations garanties!

La Gomera et le parc de Garajonay

La Gomera enchante le randonneur par l’exotisme de ses vallées, ses versants où s’accrochent de surprenantes terrasses cultivées, ses canyons et ses pitons volcaniques. Autour du Guarajonay, de somptueuses forêts de lauriers et de bruyères arborescentes ont permis de créer un parc national abritant une faune intéressante de plus de mille espèces.

Lanzarote et l’île de La Graciosa

Lanzarote, l’île la plus orientale de l’archipel des Canaries, présente des paysages volcaniques quasi lunaires préservés par le parc national de Timanfaya. L’est de l’île, plus élevé, est plus verdoyant et ses pentes sont tapissées de fleurs au printemps. Au nord, de hautes falaises plongent dans l’océan Atlantique et offrent de beaux belvédères sur l’île de La Graciosa, dont les dunes et les plages de sable blond scintillent au soleil. Des reliefs variés et inattendus, à découvrir sous le souffle doux des alizés qui enveloppe l'archipel toute l'année. Considéré comme réserve de biosphère par l’UNESCO, on trouve également à Lanzarote le tunnel sous-marin le plus long au monde, le tunnel de l’Atlantide.

Bum intéractif