5 arrêts représentatifs de la ville de Portland en Oregon

    Plantée sur la côte ouest des États-Unis dans l’État de l’Oregon, la ville de Portland surprend par son originalité, son côté excentrique et son ouverture d’esprit. Ville prisée par les cyclistes et les amateurs de plein air, chacun de ses habitants semble y être né sous le signe du foodie et du bon vivant. Bouffe, vins, bières de microbrasserie, cafés, pâtisseries, livres, créations artisanales, événements célébrant le talent local, mode vintage : on se n’ennuie certainement pas dans la Cité des Roses. Voici 5 arrêts représentatifs de cette ville vibrante au possible.

    Stumptown Coffee Roasters

    Sarah-Émilie Nault

    Près de 900 cafés, pour la plupart joliment indépendants, ont pignon sur rue à Portland. Destination américaine incontournable pour les cafés aficionados du monde, la ville a joué un rôle important dans la naissance du mouvement des « cafés de la troisième vague ». On peut remercier les pionniers Stumptown Coffee Roasters d’avoir instauré cette culture du café qui se déguste comme on déguste un bon vin pour lequel on a développé un souci pour la provenance, la qualité et l’éthique des pratiques. On découvre donc dans Portland un superbe café et quartier à la fois en s’arrêtant dans les cafés Heart, Barista, Proud Mary, Caffe Vita ou encore Albina Press tout comme chez les créatifs torréfacteurs Coavas, Portland Roasting Coffee, Upper Left Roasters et Nossa Familia.

    Portland Saturday Market\Portland Night Market

    Sarah-Émilie Nault

    Il n’y a pas plus représentatif de l’éclectisme de Portland que ses marchés artisanaux. Dans la foule qui s’y rend nombreuse tout d’abord, composée de gens de tous les âges arborant avec confiance des styles vestimentaires de tous les genres et de toutes les époques. Dans ses artisans aussi, présents derrière leurs kiosques de créations locales : des bijoux, des céramiques, des peintures, des vêtements, des instruments de musique, des t-shirts aux couleurs de la ville… Un joyeux mélange d’artistes talentueux, inventif et originaux fiers de leur ville et de leurs racines se retrouvant dans de beaux endroits (sous un pont au bord de l’eau chaque week-end pour le premier, dans un immeuble aux dizaines de petites pièces mystérieuses et colorées deux soirs par mois pour le second). Dans les camions de rue présents sur place aussi – et retrouvés aux quatre coins de la ville - toujours bondés et représentant tous les pays du monde, un plat à la fois. D’ailleurs, l’équivalent des marchés artisanaux ponctuels se trouve dans les deux parfaites boutiques Made Here PDX : une ode aux créateurs et produits créés localement. 

    Voodoo Doughnut

    Sarah-Émilie Nault

    Voodoo Doughnut, c’est ce lieu légendaire où les visiteurs comme les habitants de la ville se retrouvent devant les plus originales et étranges pâtisseries qui soient. On plonge tout d’abord dans l’ambiance gothique de cette pâtisserie où il est possible de faire placer ses beignes pour emporter dans un mini-cercueil (!) et où la serveuse est déguisée… en poupée vaudou ! Puis, on fait un choix déchirant parmi les beignes, biscuits géants et pâtisseries recouvertes de glaçage et de décorations multicolores disposés sur un présentoir tournant. Vous en êtes à votre première visite ? Il vous faut goûter au mythique beigne\poupée vaudou qui se révèle, de façon plutôt surprenante, aussi délicieux que visuellement attrayant.

    Powell’s City of Books

    Sarah-Émilie Nault

    Au-delà des musées et des balades au bord de l’eau sous les cerisiers en fleurs, Portland est aussi reconnu pour abriter l’immense magasin de livres Powell’s City of Book. Si on retrouve quatre adresses à travers la ville, le quartier général se dresse dans le quartier Pearl District, à la limite du centre-ville et occupe un pâté de maisons tout entier. L’endroit se vante d’être le plus grand magasin indépendant de livres au monde avec sa superficie de 68 000 pieds carrés, ses 9 immenses salles portant des noms de couleurs et partagés sur plusieurs étages, ainsi que ses quatre millions de livres neufs, usagés, rares et épuisés. Dans ce petit bijou de magasin où sont achetés près de 3000 livres usagés quotidiennement, les produits dérivés sont aussi amusants à se procurer (t-shirts, tasses, tuques, aimants à frigo, autocollants, sacs…) que le temps passé à dénicher de petites merveilles de lecture.

    Le restaurant Tusk

    Sarah-Émilie Nault

    S’il est un restaurant qui respire l’essence internationale et inclusive de Portland, c’est bien le divin Tusk, là où le chef exécutif Sam Smith fait voyager les foodies en leur offrant une cuisine majoritairement végétarienne inspirée du Moyen-Orient. Le tout présenté dans des dizaines de petits plats aux couleurs vives (de l’humus, des salades, des fromages, des olives, des mezze, tout plein de légumes grillés, des galettes…), composant des tables hautement Instagramables. Le chef, que l’on peut voir à l’œuvre dans sa cuisine ouverte, y propose un menu composé d’aliments (tous les légumes et la plupart des farines et des grains) provenant directement de fermes locales avec qui il a su créer des relations privilégiées au fil du temps. Design avec ses murs immaculés et sa terrasse transformée en verrière par temps plus frais, le restaurant adoré des Portlandiens se fait chaleureux et invitant avec son bar surmonté d’un immense portrait d’un jeune Keith Richards flottant dans l’eau comme seule décoration. Le comble du bonheur chez Tusk ? Commander un petit peu de tout ce qui se trouve sur le menu et accompagner son repas d’un cocktail ou d’un verre de vin local. Oh, et on termine la soirée en partageant l’un des fabuleux desserts maison comme la tarte à la lime noire recouverte d’arachides salées, de crème et de caramel écossais. Un lieu branché toujours bondé de gens juste-assez-à-la-mode à l’image de cette ville animée. 

     

    -Vous avez envie de planifier une virée à Portland en Oregon ? C'est ici!

    -Où dormir à Portland : Au funky Ace Hôtel Portland qu’on aime pour son petit prix, son emplacement au cœur du centre-ville, son décor « durable » composé d’éléments recyclés et de créations d’artistes locaux et nationaux, ses vélos vintages et ses disques vinyles que l’on fait jouer sur le tourne-disque de sa chambre. Un hôtel-boutique charmant et éclectique.     

     


    Vous aimerez aussi: