5 bonnes raisons de se rendre à Colorado Springs

    On peut remercier du fond du cœur le général William Jackson Palmer d’avoir fondé, en 1871, la ville de Colorado Springs. S’élevant à 1839 mètres d’altitude au nord du Colorado, celle qui est devenue la deuxième plus grande ville de l’État séduit les voyageurs à coups de grands espaces, de luxe, de beautés naturelles et d’inspirants paysages rappelant l’époque de la ruée vers l’or. Voici 5 bonnes raisons de se rendre - en voiture, la ville ne se trouvant qu’à un peu plus d’une heure de route de Denver - dans la région du fameux mont Pikes Peak bordant la chaîne des Rocheuses.  

     

    Se balader dans le spectaculaire Garden of the Gods

    Sarah-Émilie Nault

    Le Jardin des Dieux : voilà le plus impressionnant parc public qu’il m’ait été donné de visiter au cours de mes voyages! Ce « lieu que l’on croirait dédié à rassembler les Dieux » coupe tout simplement le souffle avec ses rochers, ses hautes parois rouges et orangées et ses points de vue sur les montagnes environnantes (dont le célèbre mont Pikes Peak au sommet enneigé). On parcourt tout à fait gratuitement les 1 367 acres de cette merveille de géologie rougeâtre en randonnée, à vélo ou encore à dos de cheval. Le long des sentiers, on s’arrête admirer les courageux sportifs défiant les rochers et on prend le temps de fait un saut au centre des visiteurs afin d’en apprendre un peu plus sur la formation de ces étonnants rochers bien rouges (bouleversements à la surface de la Terre et érosion de grès et de calcaire) survenue il y a plusieurs millions d’années. Le tout à 1 951 mètres d’altitude.  

     

    Se sentir comme un membre de la royauté à l’hôtel The Broadmoor

    Sarah-Émilie Nault

    Je me suis sentie comme une princesse tout au long de notre séjour au mythique hôtel The Broadmoor. Surnommé la grande dame des Rocheuses, l’hôtel historique 5 étoiles récipiendaire des prix AAA 5 diamants et Forbes 5 étoiles allie grand luxe, parfaite hospitalité et traditions de l’Ouest américain. Le magnifique endroit accueille des clients depuis 1918 (il célèbre donc cette année son centenaire) dans ses 784 somptueuses chambres, ses suites, ses chalets et ses cottages. Sur les 300 acres de terrain se trouvent - entre autres - 19 restaurants (dont le divin restaurant italien Ristorante del Lago), 3 terrains de golf de compétition, des terrains de tennis, deux piscines, une salle de bal, une bibliothèque, une salle de cinéma, un spa, 25 boutiques, 2 parcours de tyroliennes et de somptueux jardins. Ce n’est ainsi pas sans raison qu’une quinzaine de Présidents américains ont séjourné dans cet endroit en tous points parfait à la fascinante histoire (notamment celle de son fondateur ayant fait fortune avec… l’or!) 

     

    Tyrolienne et randonnée à The Broadmoor Seven Falls 

    Sarah-Émilie Nault

    La meilleure façon de s’imprégner entièrement de la grandeur du canyon et des montagnes du parc Seven Falls est en s’agrippant à l’une de ses tyroliennes. On peut ainsi profiter des plus impressionnants points de vue (le circuit est composé de 5 trajets de tyrolienne dont le plus haut fait 150 pieds et le plus long, 1 500 pieds) sur la série de chutes enfouies dans le canyon de 1 250 pieds. De retour sur terre, il faut profiter de la splendeur des lieux en empruntant les 224 marches longeant la plus impressionnante des chutes menant aux sentiers de randonnée. Le tout se concluant par un lunch aux saveurs de l’Ouest au rustique restaurant 1858 situé au pied des marches et de la chute. 

     

    Aventure en Jeep en compagnie du cowboy Buffalo Phil

    Sarah-Émilie Nault

    C’est une véritable expédition que propose la compagnie Adventures Out West alors que l’on prend place dans le Jeep sans toit ni fenêtres du gentil cowboy Buffalo Bill. En sa compagnie et les cheveux dans le vent, on en apprend un peu plus sur l’histoire de Colorado Springs : sa fondation par le général Palmer en 1871, ses 54 montagnes incluant les 14 plus hautes au Colorado, la vieille ville Old Colorado City (ancien quartier rouge de Colorado Springs), la Colorado Avenue et ses boutiques ainsi que les parcs publics Garden of the Gods et le Red Rock Canyons que l’on traverse trop rapidement. La sortie permet aussi de revenir sur l’histoire du célèbre mont Pikes Peak découvert par l’explorateur Zebulon Pike en 1806, puis celle de Criple Creek, ce camp de chercheurs d’or auquel on doit la construction du chemin de fer, des 9 tunnels et du pont de bois traversant les montagnes. 

     

    Vivre des émotions fortes au Royal Gorge Bridge & Park

    Sarah-Émilie Nault

    À une heure de route de Colorado Springs, le parc Royal Gorge Bridge & Park a été entièrement reconstruit et offre désormais une horde d’activités accélératrices d’adrénaline. On traverse tout d’abord l’un des plus hauts ponts suspendus en Amérique du Nord (291 mètres de hauteur et 365 mètres de longueur) en évitant - ou pas - de regarder entre les espaces pour apercevoir la rivière Arkansas se mouvant au creux du canyon. On peut aussi prendre place dans l’une des gondoles aériennes faisant l’aller-retour entre les deux extrémités du vertigineux canyon ou encore survoler celui-ci en empruntant sa longue tyrolienne. La meilleure option pour les plus courageux (ou fous, c’est selon)? Le Royal Rush Skycoaster, une montagne russe (nommée l’une des montagnes russes les plus effrayantes au monde) que l’on emprunte en solo ou en duo, offrant un balancement dans le vide à une vitesse de 50 miles l’heure et une danse de 1 200 pieds au-dessus du canyon et de sa rivière. Complètement fou! *Fait à noter : Royal Gorge se veut le paradis de la tyrolienne et du rafting dont de nombreuses options se trouvent le long de la route menant au parc.