Le mont Denali en Alaska: 5 activités pour s'en mettre plein les yeux

Parc Denali Alaska

Sarah-Émilie Nault

On s'y rend en 4 heures de voiture au départ d'Anchorage, en avalant les kilomètres de route parfaite et en serpentant les plus belles montagnes qui soient. Le long du chemin, on s'arrête à plusieurs reprises, histoire de se délecter et de tenter - en vain - d'immortaliser la splendeur du paysage. L'impression de se retrouver dans une carte postale format géant prend aux tripes.

Parc Denali Alaska

Crédit photo: Sarah-Émilie Nault

Le mythique mont Denali se rapproche tout doucement, souverain, magistral. De la multitude d'activités proposées par le parc national et réserve de Denali, en voici 5 qui ont fait battre un peu plus rapidement mon petit coeur d'aventurière.

Parc Denali Alaska

Crédit photo: Sarah-Émilie Nault

Voler au-dessus des montagnes puis atterrir sur un glacier

Un vol de 3 heures en petit avion vintage (un De Havilland Turbine Beaver de 8 places pour être plus précise) au-dessus du colossal parc national du Denali. Une matinée parfaite à s'approprier un ciel tout bleu et sans nuage. Une enfilade de panoramas spectaculaires composés de pointes de montagnes enneigées, de forêts, de terres et de rivières. Un atterrissage invraisemblable sur un glacier vertigineux et bleuté. Et, surtout, le plus spectaculaire des points de vue sur le mont Denali, si près, du haut des airs.

Parc Denali Alaska

Crédit photo: Sarah-Émilie Nault

Parc Denali Alaska

Crédit photo: Sarah-Émilie Nault

Voilà l'expérience d'une vie que propose Fly Denali Inc. Sans aucun doute LE moment fort de mon doux périple en Alaska.

Parc Denali Alaska

Crédit photo: Sarah-Émilie Nault

Faire de la randonnée dans le parc national du Denali

Faire du hiking à travers les 6 millions d'acres du parc national et réserve de Denali – qui célèbre son 100e anniversaire cette année - relève plus du rêve que de l'activité physique.

Parc Denali Alaska

Crédit photo: Sarah-Émilie Nault

Qu'il s'agisse d'une balade aux abords de la rivière Savage (où se retrouvent certaines des plus anciennes formations rocheuses en Amérique du Nord) ou d'une randonnée considérée ardue sur le sentier menant au sublime sommet du mont Healy, les excursions y sont douces et enivrantes.

Parc Denali Alaska

Crédit photo: Sarah-Émilie Nault

Parc Denali Alaska

Crédit photo: Sarah-Émilie Nault

Parc Denali Alaska

Crédit photo: Sarah-Émilie Nault

Le décor, la forêt, les montagnes, les glaciers, les vallées et les animaux sauvages qu'il est possible d'y rencontrer (caribous, ours, orignaux, aigles à tête blanche, chèvres des montagnes, renards, coyotes, lièvres, carcajous…) y sont assurément pour quelque chose.

Dévaler les eaux vives des glaciers en rafting

Un guide hilarant - et hirsute - surnommé Wookie en référence au célèbre Chewbacca des films Star Wars. Une rivière d'eau glaciaire dont on dévale une vingtaine de kilomètres en quelques heures et en s'amusant. Des rapides de classe 2, 3 et 4. Et des combinaisons de plongée venant à bout des mini degrés de l'eau.

Parc Denali Alaska

Crédit photo: Sarah-Émilie Nault

L'aventure en rafting proposée par Denali Raft Adventures transporte des portes du parc national du Denali à la petite ville de Healy par delà la tantôt douce et tantôt agitée rivière Nenana. 

Parc Denali Alaska

Crédit photo: Sarah-Émilie Nault

Admirer et tout apprendre du fameux mont Denali

C'est pour lui et uniquement pour lui que l'on accumule les kilomètres de train ou de voiture: le mythique mont Denali est aussi impressionnant que ce que veulent bien nous faire croire les guides et les photos de voyage.

Parc Denali Alaska

Crédit photo: Sarah-Émilie Nault

Le plus haut sommet d'Amérique du Nord porte toute une histoire sur ses solides épaules. Prénommé mont McKinley au début des années 1900, puis officiellement rebaptisé Denali le 30 août 2015 - à juste titre d'ailleurs, Denali signifiant «the high one»-, la légendaire montagne fascine les aventuriers du monde entier.

Parc Denali Alaska

Crédit photo: Sarah-Émilie Nault

Du haut de ses 6 190 mètres, elle voit 1 000 grimpeurs tenter de la dompter chaque année lors d'une coûteuse expédition d'une vingtaine de jours. Il sont moins de la moitié à accéder toutefois au sommet...

Parc Denali Alaska

Crédit photo: Sarah-Émilie Nault

Faire l'un des plus beaux road trips de sa vie

Les quelque 400 kilomètres de route menant d'Anchorage au parc national du Denali forment une suite de paysages et de souvenirs à jamais gravés dans ma mémoire. On talonne une fraction des 1 000 kilomètres formant la chaîne de montagnes de l'Alaska tout en s'arrêtant, souvent, aux observatoires permettant d'admirer, au loin, le mont Denali et ses comparses aux sommets immaculés. On profite aussi d'un après-midi ensoleillé pour s'arrêter à mi-chemin, dans le joli village de Talkeetna, et on se fait un devoir de s'emplir bien comme il faut les oreilles de musique planante et entraînante s'alliant parfaitement au faste du décor.

Parc Denali Alaska

Crédit photo: Sarah-Émilie Nault

Envie de roupiller en plein coeur de la forêt lors de votre passage au Denali, mais un peu trop nerveux pour camper avec les ours dans le parc national? On opte pour une chambre ou un chalet en bois du Grizzly Bear Resort (le plus vieil établissement de la région et un petit bijou alliant décor rustique, calme de la nature et confort moderne).

L'auteur de ces lignes tient à remercier le magasin d'articles de plein air MEC pour les vêtements et l'équipement de randonnée parfaitement adaptés à la température inconstante de l'Alaska utilisés quotidiennement lors de ce voyage.