Faisons le tour du monde, sans quitter Montréal !

Faire le tour du monde sans quitter Montréal. Crédit : T. Graffe

T. Graffe

On le sait, Montréal est une ville de métissage, un joli melting-pot de cultures. Un des avantages principaux d'un tel mélange des origines est la grande richesse culturelle que cela apporte. Un autre avantage, c'est qu'on peut faire un véritable tour du monde tout en restant en ville ! Et pas besoin de prendre votre passeport...

Le dépaysement à Montréal peut se faire à plusieurs niveaux, mais le tour du monde culinaire est un des plus incroyables que l'on puisse faire, Montréal comptant parmi les villes où il y a le plus de restos en Amérique du Nord ! Envie d'une bonne rôtisserie portugaise réconfortante ? On va chez Romados, dans le quartier du Plateau Mont-Royal et on se régale. Si on préfère une cuisine portugaise plus recherchée c'est chez Portus Calle, pas très loin de là qu'on ira. Si vous craquez pour la bouffe indienne, poussez donc la porte du Taj dans le centre-ville de Montréal, c'est la garantie d'un voyage gourmand dans le meilleur de la gastronomie indienne.

Pas très loin de là, c'est une ambiance irlandaise qui vous attend au pub McKibbin’s, en cas de grosse soif pour une bonne bière. Les fins gourmets pourront s'offrir un trip de haute gastronomie en allant à l'Europea, chez le chef d'origine française Jérôme Ferrer. Il existe des dizaines d'idées restos qui font voyager, certaines ont une bonne dose d'exotisme dans l'assiette, on pense à la Khaïma, ce formidable petit resto mauritanien ou bien à Souvenirs d'Indochine qui sert de formidables plats vietnamiens.

Le Café Gitana est également un endroit à Montréal qui offre un vrai dépaysement non seulement grâce à sa carte globe-trotteuse (paninis italiens, thé kurde, raki turc, pizza arménienne), mais aussi grâce au narguilé, ces grandes pipes à eau aromatisées qui nous emmènent ailleurs dans leurs volutes parfumées.

Montréal est une ville qui garde une dimension humaine, y compris en ce qui concerne ses dimmension. En bixi l'été, à pied ou en quelques stations de métro, on passe ainsi très rapidement d'un pays à l'autre. On va flâner dans le quartier chinois et hop, on est en Asie et on en profite pour acheter des produits typiques que l'on ne trouve nulle part ailleurs en ville. On peut aussi aller s'installer à la terrasse d'un café dans la petite Italie, on commande un café ou un verre de Chianti et on regarde la vie passer sous un soleil presque napolitain. Les rues pavées du Vieux-Montréal qui nous font penser à l'Europe et la quarantaine de langues étrangères que l'on n'entend dans le quartier Parc-Extension nous emmènent elles aussi très loin.

Montréal n'est pas la seule à être capable d'offrir un tel tour du monde depuis le Québec. Et vous? Comment votre ville vous fait-elle faire ce voyage autour du globe?